Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Hervé Morin : Dîner surprise et en famille chez l'ex-ministre de la Défense !

Quand on part interviewer un homme politique qui fait la promotion de son livre, on n'imagine pas que l'entretien va se dérouler dans sa cuisine, autour d'un dîner-du-dimanche-soir avec sa compagne... En même temps, quelle innocente je suis ! Sachant qu'il s'agissait d'Hervé Morin, l'ancien ministre de la Défense et Président du Nouveau Centre, qui a présenté ses voeux aux Français dans cette même cuisine le 31 décembre dernier... Cela aurait dû me mettre la puce à l'oreille ! Devant les haricots équeutés maison, l'escalope de foie gras poêlé que j'ai dû faire semblant d'adorer, Hervé Morin a répondu sans tabou à toutes mes questions. Sa compagne a elle aussi été mise à contribution. Y'a pas de raison !


Monsieur Morin, vous sortez votre livre quelques mois après avoir quitté le gouvernement... Doit-on s'attendre à des révélations ?

Hervé Morin : J'essaie de porter, de présenter, ce qui pourrait être mon projet politique notamment à partir de mon expérience ministérielle. Les gens retrouveront à travers cet ouvrage un certain nombre d'observations sur le fonctionnement du pouvoir. Et aussi pour ceux qui aiment les questions militaires, le récit d'événements qui ont marqué mes années au Ministère de la Défense, comme la fusillade de Carcassonne ou nos dix morts en Afghanistan...

J'avais commencé à l'écrire quand j'étais ministre et comme je n'avais pas beaucoup de temps c'était assez laborieux. Dès lors qu'au cours d'une conversation en avril, dans laquelle Nicolas Sarkozy me disait "si tu continues à avoir l'intention d'être candidat à la Présidentielle ou de porter une candidature centriste, je te vire", je savais que je serais viré donc j'ai arrêté d'écrire mon bouquin en me disant que j'aurais plus de liberté pour l'écrire plus tard.

Élodie : Il y a beaucoup de pudeur et une mise à nu de ses doutes dans ce livre. L'homme derrière le ministre... C'est un récit sincère, dans lequel Hervé a décidé de se montrer tel qu'il est, sans cacher qu'à de nombreuses occasions, il a eu le coeur qui battait vite ou des noeuds dans le ventre.

 

C'est le moment de la première bouchée d'escalope de foie gras frais... Yeurk... Pas sûre que je termine l'interview vivante...

 

Y a t-il un avant et un après la vie de Ministre ?

H.M : Tout le monde me disait que ce serait très dur de retrouver ma vie quotidienne et très honnêtement, je vis plutôt ça comme un très grand moment de liberté tout en travaillant beaucoup...

Élodie : Je témoigne qu'il n'a pas eu le fameux coup de blues et qu'au contraire ça a été une ré-oxygénation totale de sa personne !

 

En nous accordant cette interview, vous allez rentrer pour la première fois dans le club très fermé des pipolitiques, cela ne vous fait pas trop peur ?

H.M : Je le fais une fois, je ne le ferai pas toutes les semaines. Je l'ai fait pour que les éléments de ma vie privée soient clairs publiquement. Au moins, les choses seront transparentes pour tout le monde.

 

Eh bien justement, dites-nous en plus ! Comment vous êtes-vous rencontrés avec Elodie ?

H.M : Elle m'a dragué sur un hippodrome ! (rires collectifs)

Élodie : Inutile de vous préciser que c'est l'inverse qui s'est produit...

H.M : J'allais voir un de mes chevaux courir et à l'époque Elodie travaillait en tant que Responsable des Relations Extérieures de France Galop. Et voilà ! Aujourd'hui elle est Directrice Marketing et Développement d'un groupe européen. Nous travaillons dans deux domaines complètement différents, et c'est essentiel car sur des sujets de politique, d'actualité ou autre, elle a une réaction qui est la sienne et qui n'est pas déjà construite ou configurée par un raisonnement politique. Elle m'a beaucoup aidé et conseillé pour être entouré des meilleurs : des bons amis, des gens fiables. Tous les jours, dans tous les domaines, je lui demande conseil. Et vice et versa !

 

Vous avez des jumeaux de 15 ans, Raphaël et Clémentine ainsi qu'un petit Jules de 2 ans et demi avec Elodie. Etre un homme politique, ancien ministre qui plus est, vous a-t-il fait hésiter à devenir le chef d'une famille recomposée ?

H.M : Pas du tout. Je pense que pour les Français ce n'est plus un sujet; ça l'était il y a quinze ou vingt ans, mais aujourd'hui il y a tristement sept mariages sur dix en région parisienne qui se terminent par un divorce. Donc honnêtement, même pour les hommes politiques, ce n'est plus un tabou de refaire sa vie.

 

Comme vous nous le disiez précédemment, vous avez rencontré Elodie sur un hippodrome. Etes-vous toujours propriétaire de chevaux de course ?

H.M : Toujours. J'ai quelques chevaux à moi et quelques-uns en collectif avec des amis. Mis à part Literato dont les gens peuvent se souvenir, j'ai eu beaucoup de mules, croyez-moi !

Une chose est importante à savoir : mes racines paysannes, ce ne sont pas les chevaux mais les vaches ! Quand j'étais enfant, mon père avait des vaches à la ferme et allait aux courses le dimanche. Et notre rêve à mon frère et moi, c'était un jour d'avoir des chevaux, chose que ma mère avait toujours refusée à mon père. Le rêve est devenu réalité pour nous deux. Étonnamment, mes deux aînés n'ont pas du tout hérité de ma passion. Aller sur un hippodrome une fois par an, ça leur suffit. Ma fille monte à cheval régulièrement mais ça s'arrête là.

 

Alors que j'ai envie de m'étouffer avec mon foie gras, la sonnerie du téléphone d'Hervé Morin se met à sonner en mode "cloches de Westminster". Eh oui, Monsieur le Ministre est un grand fan de la nouvelle Duchesse de Cambridge !


A propos de vos enfants, les inciteriez-vous à suivre la même carrière que vous ?

H.M : Je pense qu'il n'y a pas de job plus passionnant que celui-ci, mais en même temps je ne leur souhaite pas. Car pour soi-même, c'est d'une grande violence. Et pour ceux qui vous entourent, le prix à payer est très cher.

Élodie, vous validez ?

Élodie : Je confirme que quelqu'un qui "donne" beaucoup d'attention et d'énergie toute la journée a beaucoup plus de mal à en donner en rentrant le soir chez soi. Hervé est quelqu'un qui s'intéresse énormément aux autres. Il écoute, il pose des questions, il retient, il se nourrit de la vie des autres. Donc je dois accepter qu'en rentrant le soir, il ait besoin de solitude et de moments de vide.

 

Depuis le 31 décembre 2010, tous les Français connaissent votre cuisine aux murs framboise. Pourquoi avoir présenté vos voeux devant une marmite (vide) ? Vous êtes le fils spirituel de Maïté ?

H.M : Cuisiner pour moi, c'est un moment de partage. J'aime préparer les plats et choisir les vins. La belle cuisine doit respecter les produits. J'adore aller chez les commerçants, voir ce que je vais choisir, comme un beau poisson qui a encore l'oeil frais (Ouppps je sens que c'est moi qui vais tourner de l'oeil !). Rien de tel que les praires farcies de Cormeilles ! Dans la cuisine, tout est une question de cuisson. Vous voulez un vrai secret ? Un poisson bien cuit doit être humide à l'arête... (Ah ! La voilà la révélation culinaire... Je ne vous avais pas menti !)

Pour ce qui est des vins, j'apprécie énormément le Bourgogne blanc, comme un grand Puligny Montrachet, un Meursault, c'est superbe. Pour le vin rouge, cela m'est égal tant qu'il est bon ! En Bourgogne rouge, j'aime un Chambolle Musigny, je trouve que c'est un vin très féminin. En Bordeaux, j'adore les Pommerol. Élodie, elle, est plutôt Côte Rotie.

Élodie : Vous avez donc compris que la cuisine était le territoire d'Hervé. Moi, je cuisine pour Jules, Hervé cuisine pour moi. Voilà notre mode de fonctionnement !

 

Pour finir et que vous n'ayez plus aucun secret pour les Français, voici les "Questions Monsieur et Madame Tout le Monde" auxquelles je vais demander à Élodie seule de répondre :

Qui fait les valises de monsieur ? C'est Hervé. Moi je ne récupère que le linge sale !

Qui s'occupe de la déco chez les Morin ? Je tiens à préciser que les murs framboise de la cuisine étaient là à notre arrivée ! Pour ce qui est déco, en général quand je fais quelque chose seule, Hervé trouve ça moche. Donc j'ai trouvé un excellent moyen pour ne plus me retrouver dans cette situation : je ne fais plus rien !

Qui emmène le petit Jules à la crèche le matin ? C'est selon les emplois du temps de chacun. Mais sachez que comme pour beaucoup de femmes : "mon mari a un Travail et moi j'ai une Occupation" (qui me prend tout de même 12h par jour !). En plus de ça, je dois m'occuper de notre fils, changer les ampoules, réparer le son de la télévision qui ne fonctionne plus, régler les factures... J'avoue que je suis devenue une digital mum (femme active qui fait ses courses sur internet) !

Et au niveau vestimentaire, comment ça se passe ? Hervé choisit mes vêtements et j'achète les siens.

H.M : Je tiens à préciser que toutes les choses moches que tu t'achètes, tu les achètes toute seule !

 

Merci à tous les deux pour cet entretien, avec en prime la révélation du secret culinaire qui va en sauver plus d'une qui ne savait pas comment faire cuire un poisson ! Il s'avère donc qu'avant d'être un homme politique qui fait la promo d'un livre dans lequel il se dévoile enfin, Hervé Morin est un homme comme les autres avec de vraies valeurs, un épicurien et une personne sympathique !

Et moi, je me suis régalée...

Emma d'Uzzo

 

Arrêtez de mépriser les Français – Sortie le 10 mai 2011 aux éditions Flammarion

239 pages - 19€ -

 

Interview exclusive. Toute reproduction interdite sans la mention Purepeople.com. Photos exclusives. Toute reproduction interdite.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Michèle Laroque en interview pour Purepeople, pour la sortie du film "Joyeuse Retraite". Le 20 novembre 2019.
Grand Corps Malade et Marc Ladreit de Lacharrière s'entretiennent au sujet du film La Vie Scolaire à l'occasion d'une projection spéciale à l'Elysées Biarritz, à Paris, le 5 septembre 2019. © Gyro Productions
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
L'interview "VNR" de Philippe Etchebest, de retour dans l'émission "Objectif Top Chef", dès le 28 octobre 2019 sur M6.
Yoann Riou de "Danse avec les stars 2019" en interview pour "Purepeople", le 4 septembre 2019
Julia Vignali en interview pour "Purepeople", mardi 3 septembre 2019
L'interview de Dwayne Johnson, Kevin Hart et Jack Black lors de l'avant-première du film "Jumanji : Next Level" à Paris, le 3 décembre 2019 au Grand Rex.
Purepeople.com a rencontré Camille Cerf le 5 septembre 2019 à la Galerie Rambuteau, à Paris, pour la présentation de sa collection capsule "CULOTTÉE ", pour la marque de lingerie Pomm'Poire,
Indila, en interview exclusive pour Purepeople. Le 11 décembre 2019.
Interview de Carla et Kevin des "Marseillais" pour "Purepeople", en septembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel