Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

INTERVIEW VIDEO EXCLUSIVE : Laurent Gerra, son coeur balance, mais quand il flingue... ça swingue !

Les grands enfants qui se souviennent avoir été bercés, il n'y a pas si longtemps que cela, par le récit des trépidantes — et gerçantes — aventures de Couillu le Caribou dans l'grand Nord canadien (tout là-bas où règne un froid polaire), peuvent s'attendre à faire un tout autre type de voyage, toujours avec Laurent Gerra pour guide truculent.

Mais cette fois-ci, votre amie Céline, dont ce docteur ès impostures — habile à corriger, à rosser et à administrer le remède moliéresque du rire des travers humains — empruntait jouissivement le personnage, n'aura pas de conte merveilleux et de slip en toile de parachute à évoquer pour Noël. Tout juste fera-t-elle un passage éclair sur le plateau de Qui veut passer pour un con, fameuse parodie du fumeux divertissement animé par Jean-Pierre Foucault.

Car le concert de voix de Laurent Gerra a pris un tour nouveau. Un nouvel arrangement. Une nouvelle orchestration — au sens propre. Avec une maestria intacte. A découvrir de toute urgence sur scène et en DVD.

Le génial imitateur, à la précision vocale et gestuelle aussi fascinante que son répertoire est étendu, à l'approche de la quarantaine, s'est laissé attirer par le rêve de sa vie. L'épaisseur du son, la brillance des instrumentations, l'éclat solaire des cuivres ; un orchestre. Un big band. Le retour en fanfare aux sources du véritable music-hall, à un âge d'or que les synthés et les playback orchestres avaient enfouis dans un recoin d'antiquité de la tradition scénique.

Au départ, le Bressan, aussi discret et mesuré à la ville qu'il est irrévérencieux et salace au plateau (une grivoiserie et un talent de fine lame verbale que son tonitruant complice Jean-Jacques Peroni, qui l'accompagne pour son retour sur les ondes avec Un doigt dans l'actu [RTL], a largement contribué à désinhiber), flinguait la télé. Puis, il a eu envie de flinguer en musique. Et finalement, Ça balance !

De flinguer à swinguer, il n'y a qu'un pas.

En 2005, Laurent Gerra commence à donner le one-man show Laurent Gerra flingue la télé : une fresque satirique commentée par la voix de Pierre Bellemare, pape du téléshopping et, donc, témoin idéal du mercantilisme télévisuel. Un spectacle à tableaux consacré à la démolition tantôt joyeuse, tantôt désabusée et cynique, tendre par moments, nettement moins le reste du temps, du petit écran, épinglant les stigmates de sa dégénérescence. Une mise en joue qui fait mouche, un voyage dans le temps captivant — bien plus que la télé elle-même. Et des indices : l'imitateur préfère railler Sevran plutôt que Nikos, Bruel ("le maître du monde") plutôt que Maé, etc. Celui qui a pris l'ascenseur pour la notoriété en détournant l'actu et en éclipsant les voeux du président Chirac le 31 décembre 1998 avance désormais avec l'oeil dans le rétro…

Un spectacle évolutif, qui se construit et s'enrichit, puis, un beau jour, Flingue en musique. Les colts et l'univers de Lucky Luke qu'il connaît bien font leur loi dans un décor sonore. De nouvelles voix (Bernard Lavilliers, Serge Gainsbourg, …), de nouvelles chansons (de son copain Johnny) font leur entrée au panthéon salutaire de l'humoriste.

Au bout de deux ans, raccourci encore plus saisissant : le spectacle s'appelle désormais Ça balance. Un titre à tiroirs, dans lesquels sont précieusement disposés et la force comique de Gerra, et sa puissance émotionnelle. Ça taille, mais ça chante et ça danse aussi ; ça balance entre la nostalgie et la pitrerie, entre la révérence et l'irrévérence. Un crooner flingueur.

Dans l'interview qu'il nous a accordée en toute sympathie, Laurent Gerra ne peut cacher ce double visage, que vous découvrirez (ou re-) dans les bonus du coffret DVD anniversaire issu de ce spectacle et de cette quarantaine célébrée comme il se doit. Aux côtés des gibets de potence, les monstres sacrés reçoivent une sublime onction : "Henri Salvador, Jean-Claude Brialy, ce sont des copains qui sont partis et qui laissent un grand vide, nous confie-t-il pudiquement ; pouvoir leur rendre hommage, c'est une façon de ne pas les oublier et de faire écho auprès du public avec leur voix, leurs chansons, leurs gestes".

Fasciné par le big band de Fred Manoukian, qui a fait irruption dans sa vie d'artiste à la faveur des conseils de son ami Guy Marchand, Laurent Gerra se paye pour ses quarante ans une sacrée jouvence ("oui, j'ai même mon coffre à jouets avec moi !", nous taquine-t-il gentiment), et vibre comme un instrument en résonance.

"Fêter ses quarante ans avec 19 musiciens et 4 000 personnes en face de soi, ça n'arrive pas tous les jours." Ce souvenir d'anniversaire exceptionnel, capté le 29 décembre 2007, date de sa nouvelle dizaine, lui fait chaud au coeur. Peu effusif d'ordinaire, il se trahit, ce coup-ci. "C'est énorme", lâche-t-il presque malgré lui en imitant Luchini.

Un souvenir exceptionnel pour nous aussi, que ce show atypique et salvateur — "le rêve de ma vie", dixit son principal artisan. Un one shot éclatant qui en appelle d'autres…

L'année sabbatique qu'il avait évoquée ? La crise de la quarantaine ? Juste une bonne crise de rire, et un coffret DVD qui contient des éclats d'obus comiques mâtinés de références et de révérences mélomanes. A visionner n'importe où, n'importe quand : même dans la cabane au fond du jardin, si vous y avez un écran…

Guillaume Joffroy

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Laeticia Hallyday a retrouvé son chien Santos après trois années de traitements lourds pour un problème cardiaque. Instagram, le 28 mars 2019.
Léa Djadja d'"Incroyables Transformations" en interview pour "Purepeople" - mars 2019
Jean-Luc Reichmann se livre sur le combat qu'il mène pour sa soeur sourde face à Michel Drucker dans "Vivement dimanche" (France 2) le 24 février 2019.
Aya Nakamura est l'invitée dans l'émission C'est à Vous, le 23 mai 2019.
Bande-annonce de "50 mn Inside", diffusé sur TF1 le samedi 11 mai 2019.
Une mauvaise réponse de Paul validée par la production des "12 Coups de midi", le 15 juillet 2019 sur TF1.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Laeticia Hallyday a publié cette vidéo en story Instagram le 23 février 2019 pour fêter les 40 ans de son ami Maxim Nucci (Yodelice).
Jade et Joy Hallyday souhaitent une bonne fête des mères à leur maman, Laeticia Hallyday. Los Angeles, le 26 mai 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel