Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Paul Belmondo accuse Natty, son ex-épouse, de le priver de vacances avec sa fille... la star s'explique !

Jean-Pal Belmondo et Barbara Gandolfi... inséparables depuis un an, malgré les problèmes de la belle brune avec la justice belge...
10 photos
Lancer le diaporama

Il avait tout pour ce qui devait être des vacances parfaites. Il avait tout préparé dans la superbe villa de Saint-Paul-de-Vence : une nouvelle belle compagne - Barbara Gandolfi - rencontrée l'été dernier à Antibes, et présente ici avec ses deux fillettes - Tess, 5 ans, et Laura, 2 ans -, pour ce qui allait être un nouveau départ. Le soleil, le repos, la famille, tout semblait écrit pour passer quelques jours de repos idylliques.

Mais le comédien français Jean-Paul Belmondo, 76 ans, que l'on a pu voir pour son grand retour au cinéma l'année dernière dans Un homme et son chien, voit ses vacances gâchées par une réaction de Natty - la femme avec qui il a vécu vingt ans avant de divorcer en 2008 -, qui refuse en effet de lui envoyer leur fille Stella, 6 ans, au motif que Barbara est impliquée dans une affaire judiciaire.

Alors que la star semblait avoirretrouvé sourire et joie de vivre entre les bras confortables et chaleureux de la belle brune de 32 ans, l'ombre de de la justice plane sur leur couple et apporte un goût amer à ce qui aurait dû être un séjour de rêve. Dans les pages de Paris-Match, Jean-Paul Belmondo s'explique. Extraits.

"Je suis à la fois triste et furieux, car je me faisais une joie de passer deux semaines avec Stella. Je l'attendais le 12 juillet avec sa nounou, mais sa mère a refusé de me la confier. J'avais même acheté deux billets d'avion pour la petite et la nounou. J'adore Stella, qui me le rend si bien ! Je n'accepte pas qu'on me prive d'elle ainsi, ni qu'on la prive ainsi de moi".

"Je résume la lettre que l'avocat de Natty m'a fait parvenir : 'Stella ne viendra pas car vous vivez avec Mme Barbara Gandolfi. Ma cliente refuse que Stella soit en vacances aux côtés de cette personne qui est depuis peu l'objet d'un scandale. Son implication dans des affaires extrêmement délicates met en péril la sécurité de Stella'. Cela signifique que Barbara, qui partage aujourd'hui ma vie, serait un danger pour ma fille. C'est n'importe quoi, et je n'ai pas l'intention de me laisser faire. J'ai décidé de porter plainte pour non-représentation d'enfant. Peux-tu imaginer que je fasse venir ma fille ici s'il y avait le moindre danger pour elle ? Son absence est pour moi un choc et une déception. Si j'ai toujours considéré Natty comme une bonne mère, je constate qu'elle n'a jamais accepté la présence de Barbara à mes côtés. Je suis un homme divorcé et libre. Pour ma part, je ne m'occupe pas de juger son nouveau compagnon".

Barbara donne également son avis sur la non-présence de la fille de Bebel : "Je suis consternée et furieuse que mes ennuis empêchent Jean-Paul de vivre quinze jours avec sa fille, ici, dans le cadre de vacances. Pour parler de mes affaires, je dirige depuis neuf ans avec mon ex-compagnon, Frédéric Vanderwilt, 36 ans, le père de mes filles, trois boîtes de nuit en Belgique. Je gère aussi une société de boissons énergétiques. (...) Tout est parfaitement déclaré, légal, en ordre devant les impôts belges. Et pourtant, je suis suspectée de blanchiment d'argent, d'organisation criminelle et autres trafics de personnes humaines, alors que je n'ai absolument rien à me reprocher. Aujourd'hui nos comptes sont bloqués, nos chéquiers ont été saisis ainsi que plusieurs objets de valeur, dont deux montres de grands prix appartenant à Jean-Paul qu'ils ont trouvées à mon domicile d'Ostende. Je suis innocente à 100%. Je le jure sur la tête de mes enfants. Il s'agit d'une vendetta contre moi et mon ancien compagnon. Notre réussite dérange. (...) Aucune preuve ne nous a été présentée. Par contre, nos comptes sont toujours bloqués et les saisies maintenues".

Comment réagit Jean-Paul ? "Je n'étais pas au courant de ces enquêtes. Je me rends souvent à Ostende pour passer les week-ends auprès de Barbara. Je l'ai accompagnée à Dubaï où j'ai rencontré le père de ses enfants. J'affirme que tout ce que j'ai vu est l'égal, sain et conforme avec le monde des affaires".

Comment s'est passé l'interrogatoire dont il a été l'objet ? "J'ai été prévenu par un coup de téléphone que la police souhaitait m'entendre sur mes relations avec Barbara. J'ai accédé à sa demande. J'ai vu arriver chez moi deux policiers français et deux policiers belges. L'entretien a duré environ quatre heures, dans un climat de courtoisie réciproque. (...) J'ai décrit l'historique de mes relations avec Barbara. J'ai précisé tout le bien que je pensais d'elle. J'ai souligné que je croyais en son honnêteté pleine et entière. J'ai fait part de mes voyages à ses côtés".

Comment voit-il le futur ? "Je peux mourir ce soir ou à 100 ans, peu importe. Malgré tous mes coups durs, je regarde la vie en face tous les matins avec bonheur. Et pour moi, cette vie a été superbe. J'ai mes proches autour de moi. Mon fils, Paul, est très présent, ainsi que mes petits-enfants. Mes vieux copains du conservatoire, Marielle, Rochefort, Pierre Vernier, m'entourent de leur complicité et de leurs rires. Sans oublier Charles Gérard, mon pote depuis soixante ans. Et, depuis un an, grâce à une belle brune, j'ai une nouvelle jeunesse !

Cependant, cette version est celle de Jean-Paul, qu'il a donnée à l'occasion d'une interview croisée avec Barbara... Une interview qui tombe à pic pour la jeune femme et qui lui permet ainsi d'expliquer, à sa façon, les faits qui lui sont reprochés et qui avait été revélés par le Parisien du 3 juillet.

Mais, d'après nos informations, les choses ne sont pas aussi simples que Jean-Paul (sait-il seulement tout de cette affaire ?) ne veut bien l'expliquer. Il reconnaît d'ailleurs dans cette interview accordée à son ami de toujours, Christian Brincourt, qu'il n'était absolument pas au courant des "ennuis judiciaires" de sa nouvelle compagne, avant que les policiers belges et français viennent l'interroger pendant quatre heures dans son salon.

On peut donc s'interroger sur les non-dits de Madame Gandolfi concernant ses problèmes vis-à-vis de l'homme qu'elle aime. Surtout que deux montres de grandes valeurs appartenant à l'acteur ont été saisies. Pourquoi ne l'a-t-elle pas tenu au courant de tout ce qui lui arrivait et de cette saisie ?

Du côté de Natty, c'est surtout les deux voitures de Barbara Gandolfi qui ont été incendiées devant son domicile qui lui ont fait très peur pour Stella. On peut comprendre les inquiétudes d'une mère. Cette histoire ne devrait pas s'arrêter là, et des révélations sont à venir... que nous ne manquerons pas de vous relayer.

L'intégralité de l'interview de Jean-Paul Belmondo et Barbara, dans la nouvelle édition de Paris-Match, en kiosque aujourd'hui.

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Alizée et sa fille Annily dans "50' Inside" sur TF1, le samedi 29 juin 2019.
Cécile Cassel à l'Opéra Garnier de Paris, pieds nus, le 20 septembre 2019.
Vincent révèle avoir rompu avec Marie-Laure, lundi 19 août 2019 dans "L'amour est dans le pré : Que sont-ils devenus ?" sur M6.
Sylvie Tellier et ses enfants : Blessée en bateau, elle montre son "bobo"
Stéphane Rotenberg raconte les coulisses du tournage de "Pékin Express 2019".
Violet et M.Pokora sur scène- répétitions du "Pyramide Tour"- 19 octobre 2019.
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
Tina Kunakey reprend une vidéo publiée par Nabilla Benattia sur sa page Instagram le 21 juillet 2019. Enceinte, elle porte un maillot de bain créé par Tina Kunakey pour Etam.
Kenza a vécu un dur retour à la réalité après "Loft Story" comme elle l'a confié dans "Ça commence aujourd'hui", mardi 27 août 2019, sur France 2
Elsa Esnoult de "Danse avec les stars 2019" en interview pour "Purepeople", le 4 septembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel