Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Pierre Foucault envoie une pique à Geneviève de Fontenay, pendant qu' elle... tacle violemment la politique d'Eric Besson !

Geneviève de Fontenay va encore crier... Elle s'est gentiment fait tacler par l'animateur Jean-Pierre Foucault, qui présentera l'élection de Miss France 2010, le 5 décembre prochain (découvrez le jury et les modalités de vote). Ce matin, il a été réveillé par téléphone par son ami Nikos Aliagas, à l'antenne de la matinale de NRJ.

Le sexagénaire (62 ans) qui sera à l'antenne ce soir de la finale du Plus grand quiz de France (en direct, sur TF1) a confirmé qu'il n'utilisait ni oreillette ni prompteur et ce, en raison de sa grande expérience télévisuelle. Il fait ensuite allusion à son "grand âge" et fait une subtile référence à sa copine Geneviève : "J'ai plus d'âge. Mais j'ai trouvé plus fatigué que moi... Je t'embrasse Geneviève" (voir vidéo). Très subtil ! Le gentil Jean-Pierre Foucault (dont l'amabilité est difficilement compréhensible pour les auteurs d'un dictionnaire très particulier sur le PAF) a évidemment expliqué qu'il aimait beaucoup Madame de Fontenay. Ne dit-on pas "Qui aime bien châtie bien" ?

Surtout qu'il a de quoi aimer notre Geneviève de Fontenay nationale. La dame au chapeau a fait une déclaration fracassante contre le gouvernement, suscitant une brise de contestation. Elle vient ainsi de prouver qu'elle savait faire autre chose que s'attaquer (gratuitement) à Valérie Bègue et Rachel Legrain-Trapani. En effet, GdF s'est exprimée sur sa volonté de voir une Miss France maghrébine. Et pourquoi pas Juliette Boubaaya qui n'est autre que Miss Picardie 2009 ? (découvrir les Miss, ici)
Dans La Depêche du Midi, Geneviève s'en est pris à Eric Besson et son débat sur l'identité nationale. Pour GdF, voir une Miss maghrébine sacrée Miss France 2010 serait une formidable réponse à l'activité et aux palabres inutiles autour de l'immigration. Geneviève et son franc-parler n'y vont pas avec le dos de la louche pour ce fait.

Elle commence gentiment : "A titre personnel, je me félicite de la présence de Juliette Boubayaa à l'élection du 5 décembre. Et entre nous, j'espère qu'avant de mourir, je verrai une Miss France maghrébine."

Puis monte d'un cran : "Pensez-vous, lorsque Chloé Mortaud triomphe en 2009, que la couleur de la peau ou l'origine des candidates constitue un élément discriminant ? [...] En vérité, nos galas n'ont jamais suscité de réactions racistes. La beauté, comme l'intelligence, n'a pas de couleur. Au fond d'eux, les Français ne sont pas racistes, en dépit des efforts de certains hommes politiques pour éveiller chez eux le rejet de l'étranger sous couvert d'identité nationale."

Ensuite, elle attaque le gouvernement : "Je suis indignée par les idées que véhicule actuellement une certaine catégorie d'hommes politiques. L'identité nationale, les reconduites à la frontière, la chasse aux sans-papiers. [...] Je crois que je vais finir par défiler dans la rue avec une pancarte." Oh oui Geneviève... et sans chapeau pour marquer le coup !

Enfin, elle prend Eric Besson (ministre de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire) en frontal : "[L'élection d'une Miss maghrébine serait] une claque administrée aux hommes politiques qui ont fait de l'identité nationale leur fonds de commerce, à la formidable réponse donnée à certains discours nauséabonds. Quand j'entends Besson, je suis indignée. Il manie la provocation de façon scandaleuse".

Ça, c'est du règlement de comptes ! La septuagénaire qui a l'habitude de tenir des propos souvent disproportionnés, s'illustre ici avec brio dans un exercice périlleux : utiliser la liberté d'expression dont bénéficie chaque citoyen pour s'exprimer sur un élément sensible concernant la politique du gouvernement. Décidément, notre GdF manie avec talent l'art de faire parler d'elle : que ses propos flirtent avec le ridicule (la participation de Legrain-Trapani à Secret Story 3)... ou la virulence légitime.

Geneviève de Fontenay : experte en communication... et en propos chocs !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel