Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jennifer Lawrence, leader effacée face à Julianne Moore et Elizabeth Banks

71 photos
Lancer le diaporama
Première mondiale à Londres du film Hunger Games - La Révolte : Partie 1, le 10 novembre 2014. (Crédit : Abaca TV)

Elle n'a pas forcé pour briller. Sans esbroufe ni robe originale, Jennifer Lawrence s'est posée en leader sur le tapis rouge de la grande première mondiale d'Hunger Games – La Révolte : Partie 1 à Londres lundi 10 novembre. Discrète et tout en retenue, tant pour le look (une robe Dior que la maison française n'a jamais montrée en défilé) que pour le comportement, J-Law a permis de braquer les projecteurs sur ses comparses, notamment la nouvelle venue dans la saga, Julianne Moore, et la fantasque Elizabeth Banks.

À l'instar de Twilight ou Harry Potter, les seconds rôles d'Hunger Games brillent désormais sur les red carpets. Derrière la star Jennifer Lawrence se trouvent d'abord ses deux soutiens masculins, Liam Hemsworth (qui, chevelu et barbu, ressemble de plus en plus à son grand frère Chris) et Josh Hutcherson. Mais le grand spectacle est au rang suivant, avec la montée en puissance de figures de plus en plus connues. Si le discours ne s'applique pas à Julianne Moore, star déjà au sommet, élégante dans une robe noire moulante Balenciaga, il vaut parfaitement pour Elizabeth Banks, dont les looks excentriques attirent constamment le regard (une robe Elie Saab époustouflante à Londres), ou bien Jena Malone, dans une création Printemps 2015 d'Emilia Wickstead, à savoir un body ivoire et une jupe soyeuse et jambe fendue de couleur jaune or. Elle aussi nouvelle venue au casting, Natalie Dormer (Les Tudors, Game of Thrones) a laissé de côté son penchant glamour pour prendre une option plus originale avec la griffe Nicholas Oakwell et une mystérieuse robe noir et violet. Enfin, à l'opposé des quatre actrices précédemment citées, Lorde - qui signe la BO de ce nouvel opus - jouait une carte boyish, fidèle à un look qu'elle apprécie au plus haut point. Chez les hommes, Donald Sutherland faisait souffler un vent de classe face à Liam Hemsworth, Josh Hutcherson, Stanley Tucci et le jeune Sam Claflin ou encore le réalisateur Francis Lawrence.

Côté invités, Katie Price s'est chargée de faire le show en mode poseuse. Armée d'un décolleté généreux, la bombe britannique a dévoilé sa sculpture parfaite, juchée sur de hauts talons. De quoi charmer son chéri et mari, Kieran Hayler. En solo, Kimberley Garner arborait une belle robe noire à dos nu, dévoilant une courbe dorsale absolument ahurissante. Pas de quoi impressionner l'impassible José Mourinho, l'entraîneur de Chelsea ayant profité de cette invitation pour sortir en famille, entouré de sa femme Matilde Faria et de ses enfants Matilde et Jose Mario Jr. Autre footeux, Gary Lineker foulait également le red carpet, en compagnie de son fiston, George, non loin de Daisy Lowe, Ferne McCann, Jade Avia (qui a souffert du vent avec sa robe fendue), Hofit Golan, Amy Willerton ou encore Lizzy Cundy.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel