Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jennifer Lawrence : Ses débuts glamour pour la télévision à l'âge de 14 ans !

12 photos
Lancer le diaporama

C'est ce qu'on appelle dans le jargon une ascension fulgurante. En à peine sept ans de métier, Jennifer Lawrence est passée de la petite lucarne à une pluie de récompenses internationales. Au point de devenir la grande favorite à l'Oscar de la meilleure actrice pour sa performance dans Happiness Therapy. Très rapidement, les observateurs se sont penchés sur son cas et ont tenté de cerner celle qui est un pied-de-nez à l'école Disney et ses rejetons emmenés par Zac Efron et Vanessa Hudgens.

Pour cela, il faut effectuer un petit saut dans le passé, un grand pas pour Jennifer Lawrence. Elle avait 14 ans lorsqu'un agent la repère à New York alors qu'elle regardait des danseurs dans la rue avec sa mère. "Ce n'était pas flippant, il ne voulait pas m'emmener quelque part, juste prendre une photo de moi", raconte-t-elle au New York Daily News. Cette anecdote, les fans la connaissent, la magie des castings de rue et ce pur hasard. Toujours est-il que le destin de la jeune Jennifer va changer, et l'adolescente va alors sortir de ce qu'elle appelle "l'ennui".

A 14 ans, elle fait sa première apparition sur le petit écran pour promouvoir l'émission de télé-réalité My Super Sweet 16 (titré en français Mon incroyable anniversaire) dont le principe était de suivre et raconter la vie de riches adolescents préparant et célébrant leurs fêtes d'anniversaire d'âge d'or (16 ans). Pour une publicité promotionnelle, Jennifer Lawrence va tenir le rôle d'une adolescente, un brin espiègle, très charmeuse, coqueluche de l'école, dont l'anniversaire tourne légèrement au grand n'importe quoi.

En l'espace de deux petits clips humoristiques, la jeune blonde a donné le ton et n'a pas laissé insensible son spectateur. Une image de jolie princesse adolescente que l'actrice ne véhiculera pourtant jamais plus dans ses futurs projets. Mieux, elle deviendra la tête de gondole d'un "anti-Hollywoodisme" prégnant. Jugée "obèse" si on en croit ses dires, Jennifer Lawrence est l'incarnation de ce qu'Hollywood n'aurait pas choisi pour briller dans les strass et les paillettes. La star s'affichera au naturel, assumera ses formes et verra même son fighting spirit de garçon manqué sublimé par le premier rôle de Katniss Everdeen qu'elle tient dans Hunger Games.

Mais avant d'en arriver là, la pétillante Jennifer Lawrence fera ses preuves et montera aussi lentement que discrètement. La belle histoire prend un virage inattendu lorsqu'elle apparaît au cinéma pour le film Loin de la terre brûlée aux côtés de Charlize Theron et Kim Basinger. Prouvant qu'elle a déjà tout d'une grande alors qu'elle est âgée d'à peine 18 ans, Jennifer Lawrence va remporter à sa plus grande surprise le Prix Marcello Mastroianni du meilleur jeune espoir à la Mostra de Venise en 2008.

Depuis cette récompense, la jeune star montante va voir se développer autour d'elle une sorte de cour mondaine où tous les bons sujets viendront à proposer très rapidement le scénario de leur film à la délicieuse JLaw. Sans forcément griller les étapes, Jennifer Lawrence monte vite, très vite. A Sundance, elle brille de brutalité et d'émotion dans Winter's Bone. Le film y remporte le Prix du meilleur film en 2010. Un an plus tard, elle glanera une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice, exploit qu'elle réédite en 2013 pour un film d'un tout autre registre, Happiness Therapy. Depuis, celle dont on loue la spontanéité si joviale dans les médias internationaux va devenir l'objet de désir des blockbusters X-Men : Le Commencement et Hunger Games.

2013 pourrait donc bien être l'année de la consécration, sept ans seulement après des débuts si discrets et innocents à la télévision. Depuis, la jolie demoiselle s'est forgé une identité et affiche son étonnante maturité à chaque cérémonie. Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie, Satellite Award, puis tout récemment le SAG Award de la meilleure actrice, rien de résiste à la tempête Lawrence. Paradoxalement, sa grande rivale pour la statuette de la meilleure actrice n'est autre que Jessica Chastain, actrice qui bien qu'âgée de 35 ans, a vécu la même trajectoire de course que Jennifer Lawrence, en gravissant quatre à quatre les marches vers la gloire depuis 2011... et une explosion au Festival de Sundance (Take Shelter), un an après Jennifer Lawrence. Les belles histoires, elles, ne s'inventent pas.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel