Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

JoeyStarr est en prison... mais Kool Shen revient avec leur dernier gros son : regardez le clip de "J'reviens" !

2 photos
Lancer le diaporama

L'un file en cabane, l'autre sort de l'ombre : alors que JoeyStarr vient d'être écroué et purge une peine de six mois de prison ferme, son acolyte au sein du Suprême NTM - qui s'était reformé le temps de quelques concerts exceptionnels à l'automne 2008 et dont les prochaines dates sont suspendues - vient de faire paraître le clip de son come-back en solo : J'reviens.

En fait de solo, on notera que Kool Shen ne s'est pas privé d'un featuring de son compère JoeyStarr sur ce titre qui confirme, un mois après le dévoilement d'un teaser reprenant des dialogues de Pulp Fiction (entre Butch/Bruce Willis et Marcellus Wallace/Ving Rhames) et présentant le rappeur de 42 ans dans la peau d'un boxeur, son retour annoncé.

Cinq ans après Dernier round, sa première réalisation solo, Kool Shen remet les gants et s'avance comme le messie d'un "Triste Hip-Hop à l'agonie". J'reviens, porté par un sample qui doit beaucoup à ses percussions à haute compression et ses choeurs façon Carmina Burana, s'impose comme un crochet assommant dans la mâchoire d'une certaine frange de représentants du rap français, entre règlement de comptes, profession de foi et auto-promotion, le tout servi par un clip aux allures de polar à la Olivier Marchal (avec Philippe Nahon en guest star, "tronche" notoire du ciné français et vu, entre beaucoup d'autres, dans MR-73) ; morceaux choisis :

"Donc j'reviens juste parce que le rap manque de mots
Que les MCs mentent de trop et trop souvent changent de peau
Non, non je n'suis pas un leader, simplement ghetto chroniqueur
Ils m'ont reproché ma rigueur, je ne fais que mon taf de rimeur
Vas-y fais couler la liqueur, passe moi l'mic avant qu'il meure
Ils ont méprisé l'auditeur mais j'suis d'retour alors dis-leur

J'reviens pour modifier les données
Même si le gong a sonné
J'kick, j'peux pas t'abandonner
MC, j'pointe juste les erreurs à gommer
Triste Hip-Hop à l'agonie
J'crache, j'suis pas desabonné
J'persiste
J'reviens pour modifier les données
Même si le gong a sonné
J'kick, j'peux pas t'abandonner
MC, j'pointe juste les erreurs à gommer
Triste Hip-Hop à l'agonie
J'crache, j'suis pas desabonné
J'persiste

(...)

J'reprends la plume, le cerveau plein d'encre
Jamais coincé entre l'marteau et l'enclume
Moi la tendance j'la suis pas, j'l'invente
J'l'amène même où j'veux, tu peux jacter sur mon r'tour moi ça m'touche peu frère
J'arrive tout plein d'puissance, toujours plein de nuisance
Dans ce monde où le paraître prime sur la zik
J'suis dans l'game mais j'reste à distance, OP
Loin d'tous mes nombreux trophées, loin des people qui s'auto-sucent tous à St Tropez
Moi j'veux bouffer d'la scène pour reconquerir l'arène
Et pas parce que j'ai la haine contre des mecs qui rappent à peine
J'reviens c'est l'heure du rappel et j'vais pas t'refaire Ma Benz nan
Lyrics à la pelle, quand j'rime j'vise à la tête grand, j'trouve pas l'sommeil

(...)

Moi j'rappe que par amour mais j'suis prêt pour la guerre
Man juge mon parcours, l'éponge est pas par terre
"

Dont acte.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image