Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Johnny Hallyday, des répétitions décontractées à l'émotion de son show phénoménal : son apothéose au Stade de France en images...

Johnny Hallyday lors des ultimes répétitions de son Tour 66 au Stade de France, jeudi 28 mai 2009, devant un millier de privilégiés. Un show tout en décontraction, avant l'apothéose des 29, 30, et 31 mai !
37 photos
Lancer le diaporama
Johnny Hallyday lors des ultimes répétitions de son Tour 66 au Stade de France, jeudi 28 mai 2009, devant un millier de privilégiés. Un show tout en décontraction, avant l'apothéose des 29, 30, et 31 mai !

Cette fois-ci, c'était la der de der : hier soir, vers 23h30, le Taulier a jeté les clés du Stade de France. A l'issue de sa troisième date parisienne dans la colossale enceinte de Saint-Denis, Johnny Hallyday quittait pour la dernière fois l'impressionnante scène en même temps que le regard rougeoyant de l'aigle qui a surplombé ses trois performances phénomènales s'éteignait. C'était le dernier concert de Johnny ici...

Vendredi, le rockeur, contre toute attente, était... pétrifié par le trac ! Ce qui ne l'a évidemment pas empêché de livrer un show à couper le souffle, ému aux larmes devant une fosse en liesse, un stade vibrant comme un seul homme et une tribune présidentielle garnie de célébrités. La veille, Johnny Hallyday avait répété avec son fils David, Sylvie Vartan, et avec ses sensationnels musiciens (énorme Robin Le Mesurier aux guitares, époustouflant Greg Zlap à l'harmonica, irrésistible Amy Keys aux choeurs... et les Vine Street Horns aux cuivres, ébouriffants), devant 1000 personnes invitées par les collectivités locales, le lunettier Optic 2000. Ultimes répèt' en toute décontraction devant, également, une poignée de ses fans les plus chevronnés. Samedi, la famille Hallyday était au complet : Estelle Lefébure était présente avec ses filles Ilona et Emma. David Hallyday, Sylvie Vartan et Tony Scotti, Laura Smet et son amoureux (frère de Stéphane Delajoux, l'ex d'Isabelle Adjani). Spectaculaire ovation à l'entrée de Laeticia et des deux filles du couple, Joy dans les bras, les oreilles couvertes par des anti-bruits décorés de stickers faits par sa grande soeur Jade - dont s'est occupé, le samedi soir, un certain Jean Reno. Dimanche, le Taulier s'est complètement lâché : on pensait même que... ça ne finirait jamais. Dans une forme du tonnerre, Jojo a donné 2h50 de concert, rejoint comme la veille par son fils David sur Sang pour sang (après avoir expédié dans la foule ses baguettes de batteur sur Allumer le feu) puis Sylvie Vartan (Le bon temps du rock'n'roll) - un sacré flashback d'une trentaine d'années. Dans la tribune présidentielle, pour ce dernier passage parisien : Jean-Luc Delarue, Thomas Langmann, Paul Personne, Philippe Lavil, Muriel Robin et Anne, Cathy et David Guetta, Catherine Lara, Serge Lama, Emmanuel Chain, Florent Pagny, Vincent Perez et Karine Sylla, Kad Merad, Luc Besson et sa femme Virginie, Sébastien Folin, Henri Leconte, Jean Roch, Brice Hortefeux, Line Renaud, Michèle Alliot-Marie, Line Renaud (la marraine de Johnny), Michel Drucker, Jean Todt, Clémentine Célarié...

Certes, le spectacle concocté pour les stades de ce Tour 66 s'achève sur une reprise ô combien éloquente du Et maintenant auquel le timbre de Bécaud, vibrant et tonitruant lui aussi, reste attaché : une chanson poignante qui, dans le cas de Johnny, éclaire ses adieux, ses ultimes sorties d'une lumière ambigue. Mais sublime. Comment vouloir se retirer quand on a fait de la scène et du public... sa vie, à proprement parler ? Mais comment, cependant, continuer lorsque le corps impose sa lassitude, après soixante-six années dont cinquante à projeter sans réserve, inconditionnellement, tout ce qu'il recèle d'énergie...

L'adieu de Johnny, de toute évidence, n'est pas plus simple pour lui que pour tous ceux qui se sentent inexpugnablement jeunes lorsqu'ils sont face à leur idole, flamboyante dans ses oeuvres. Au Stade de France comme à chacune des étapes de ce Tour 66 qui emprunte une route sans retour, on aura tous été jeunes et nostalgiques, euphoriques et inquiets, transcendés et atterrés - par l'horizon de son dénouement. Par bonheur, pas de demi-mesure : que Johnny quitte la scène avec émotion, il ne risque pas pour autant de la quitter sans panache.

Le panache... "Le panache n'est pas la grandeur, mais quelque chose qui s'ajoute à la grandeur, et qui bouge au-dessus d'elle, observait Edmond Rostand dans son discours de réception à l'Académie française. C'est quelque chose de voltigeant, d'excessif et d'un peu frisé. (...) Plaisanter en face du danger, c'est la suprême politesse, un délicat refus de se prendre au tragique ; le panache est alors la pudeur de l'héroïsme, comme le sourire par lequel on s'excuse d'être sublime." Voilà une peinture du panache, et pardonnez le mélange des genres, qui sied au dernier tour de chant de Johnny.

Chaque élément de cette "route 66" qu'a pavée le rockeur et qu'il sillonne jusqu'à sa retraite constitue en soi un morceau de bravoure, de ses duos avec sa choriste-diva, avec son fils David Hallyday ou avec son ex-compagne et mère du précédent Sylvie Vartan (Le bon temps du rock'n'roll), jusqu'à cet incroyable medley très sixty-six, très Presley... Un tour de force, un numéro régalien. Notre King.

Indiscutablement, c'est une sortie éminemment rock'n'roll. Mais le panache, c'est aussi d'être capable de se laisser atteindre par la vie des émotions en soi : et à l'intensité de ce Sang pour sang interprété en duo avec son fils David (qui assurait la partie batterie, juste avant, sur Allumer le feu, comme il l'a annoncé avec une immense fierté paternelle) répondent des moments tels que cette déclaration d'amour de Johnny à son public ("Vous faites partie de ma vie. Je ne vous oublierai jamais.") que vous avez peut-être vécue en suivant le live de TF1 samedi soir, comme 5,4 millions de téléspectateurs - ou que vous vivrez lors des dates à venir.

En attendant et pour la postérité, nous vous livrons de nouvelles illustrations de ces adieux qui vont durer mais ne dureront sans doute jamais assez. Des duos saisissants aux couleurs explosives du show en passant par les répétitions de jeudi dernier, devant un millier de happy few récompensés de leur fidélité, arrêtons-nous là, en plein coeur du Tour 66.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Yoann Riou rongé par le stress, il a pris "des anxiolytiques pendant des années"
Yoann Riou rongé par le stress, il a pris "des anxiolytiques pendant des années"
April Benayoum (Miss Provence) victime d'antisémitisme : des suspects interpellés, leurs profils révélés...
April Benayoum (Miss Provence) victime d'antisémitisme : des suspects interpellés, leurs profils révélés...
Mort de Marie Trintignant : Jules Benchetrit "lié à jamais par la peine" avec son père Samuel
Mort de Marie Trintignant : Jules Benchetrit "lié à jamais par la peine" avec son père Samuel
Richard Berry : "Je t'aime papa", la douce attention de sa fille pour la fête des Pères
Richard Berry : "Je t'aime papa", la douce attention de sa fille pour la fête des Pères
Story de Karine Le Marchand
Story de Karine Le Marchand
Jessica Thivenin explique pourquoi elle a retiré son alliance pendant 5 mois
Jessica Thivenin explique pourquoi elle a retiré son alliance pendant 5 mois
Jade Leboeuf et Alia Chergui sur Instagram. Juin 2021
Jade Leboeuf et Alia Chergui sur Instagram. Juin 2021
Coumba (Koh-Lanta) en couple ? Elle dévoile une photo qui fait beaucoup réagir
Coumba (Koh-Lanta) en couple ? Elle dévoile une photo qui fait beaucoup réagir
Catherine Deneuve et son grand retour à Cannnes : ce sujet dont elle ne veut absolument pas parler...
Catherine Deneuve et son grand retour à Cannnes : ce sujet dont elle ne veut absolument pas parler...
Cathy Guetta déchainée, elle se refait une beauté avec Maëva Coucke et Noholita !
Cathy Guetta déchainée, elle se refait une beauté avec Maëva Coucke et Noholita !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image