Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Julie Piétri, Lio, Cookie Dingler et les autres : retour sur les tubes français des années 80 !

Lio, pétillante dans les années 80, a aujourdh'ui changé de registre pour se dévoiler... dans tous les sens du terme ! Côté actu, Lio cartonne avec la Nouvelle Star sur M6.
60 photos
Lancer le diaporama
Lio, pétillante dans les années 80, a aujourdh'ui changé de registre pour se dévoiler... dans tous les sens du terme ! Côté actu, Lio cartonne avec la Nouvelle Star sur M6.

Entrez donc dans la machine à remonter le temps. Attachez votre ceinture et accrochez-vous ! Bienvenue dans l'univers coloré et psychédélique des années 80. Portez des lunettes de protection pour éviter de vous brûler la rétine à cause des couleurs très vives de cette époque, allez vous changer pour porter des vêtements plus adaptés et surtout mettez en marche le mange-disque.

Parce que les années 80 réunissent les plus âgés comme les plus jeunes et que "c'était toujours mieux avant", Purepeople vous propose de revenir à l'époque où Salut les p'tits clous (de Marc Toesca, que nous avons retrouvé) était un signe de ralliement, époque où oser le flashy était avant-gardiste, époque des libertés, du fun et autres belles choses. Et pour ce flashback, nous allons commencer par faire un petit retour sur les artistes et les tubes des eighties.
Alors, je vous vois venir d'ici. D'ici la fin de cet article, certains, beaucoup, (tous ?) crieront à l'injustice face au choix arbitraire des chansons ou artistes mis en avant. C'est vrai... mais tant pis, c'est moi qui écris, c'est moi qui choisis : et toc !

De toutes façons, soyons honnêtes chers amis (on était tous fraternels à l'époque), il est difficile, voire impossible de résumer dix ans de tubes musicaux en quelques lignes. Alors, pour réduire le champ d'investigation, nous nous intéresserons aux tubes français, parce que, oui, à l'époque, on savait faire de la bonne musique (Alain Bashung, Johnny Hallyday, Marc Lavoine) ou des chansons rigolotes (comme Patrick Timsit et son Manies ma nana). Une belle époque qui ferait presque verser une petit larme de nostalgie... Presque ? Non, lâchons nos émotions et pleurons de joie, tous ensemble !

Vous me direz "avec le son, c'est quand même mieux". Et je vous répondrai "c'est pas faux". Mais avouez que seule l'évocation d'un titre suffira à vous faire revenir l'air de la chanson que vous fredonnerez pendant au mieux dix minutes, au pire deux jours. On teste ? Si je vous dis : Cookie Dingler Femme libérée... là, vous commencez à fredonner... ensuite les paroles reviennent (ne la laisse pas tomber, elle est si fragile, être une femme libérée, tu sais c'est pas si facile)... maintenant, vous commencez à bouger la tête en rythme... enfin vous vous levez sur la table la plus proche en trouvant une chorégraphie décoiffante pour l'occasion, prenez une agrafeuse comme micro et vous vous prenez pour un chanteur ! Maintenant, vos collègues, amis, membres de la famille, voisins vous hurle dessus : "Cookie, sors de ce corps !" C'est ça la magie des années 80 : le pouvoir de la spontanéité ! C'est bon, vous vous en êtes remis ? Bien.

Alors d'avance, pardonnez cette sélection arbitraire de tubes et revivez les années 80... Let's go !

Les années 80 nous ont réservé leur lot de musique punchy et kitschissimes : Richard Gotainer (et son Mambo du Décalco, 1982), Début de Soirée (Nuit de Folie), Cookie Dingler (Femme libérée, 1984), A cause des Garçons, Bill Baxter (Embrasse-moi idiot, 1985), Partenaire Particulier (chanson éponyme, 1985), Jean-Pierre Mader (Macumba, 1985), Patrick Bruel (Marre de cette nana là, 1983), Lio (Banana Split, 1980), Laroche Valmont (T'as le look, coco, 1984), Patrick Timsit (Manies ma nana, 1988), Annie Cordy (Chaud Cacao, 1985), Les Forbans (Flip flap, 1984), Sabine Paturel (Les bêtises, 1985), Elie Medeiros (Toi, mon toit, 1986), Début de soirée (Nuit de folie, 1988), Niagara (L'amour à la plage, 1986), Images (Les Démons de Minuit, 1986) ont provoqué des spasmes assimilés à de la danse dans toutes les discothèques de l'époque. Avouez... vous avez dansé dessus. Non, chut ! Ne mentez pas ! Mais puisqu'on est entre nous, entre fans des années 80, je ne vous cache pas avoir une nette préférence pour l'incroyable Thierry Hazard que certains classent dans les années 80 (en 1989) alors que d'autres le classent dans les années 90. Peu importe, son Jerk et sa Poupée Psychédélique resteront à jamais gravés dans les annales de la musique française. Non, pitié... ne critiquez pas Thierry !

Outre l'esprit bon enfant dégagé de ces chansons phares que l'on repasse à volonté dans les mariages (pendant la session ringard...), il y a bien entendu les chansons d'amours, incontournables. Ces mélodies à l'écoute desquelles on a envie que ce soit tous les jours la Saint-Valentin, ces rythmes qui font fondre n'importe quelle demoiselle, les fameuses chansons du quart d'heure "slow". Beaucoup ont emballé pendant les boum sur ces rythmes lancinants.... François Feldman, Francis Lalanne, Herbert Léonard (Pour la plaisiiiiiir), Marc Lavoine (Elle a les yeux revolver, 1985), Johnny Hallyday, Gilbert Montagné, Peter et Sloane, Daniel Balavoine, Michel Berger, Alain Bashung, Alain Souchon, Jean Schulteis (Confidence pour confidence), C. Jérôme (Et tu danses avec lui, 1985), Laurent Voulzy et Véronique Jannot (Désir, Désir, 1984), Félix Gray (La gitane, 1987), Christophe et tant d'autres... Rien que d'y penser, on en a des frissons et une envie de partager une glace triple chocolat avec son amoureux.

Mais les années 80 ce n'est pas que ça. En vrac, on peut encore en citer Chagrin D'amour (chacun fait c'qui lui plait, 1985), Axel bauer (Cargo, en 1984), Catherine Lara (Rockeuse de diamants, 1985), Claude Barzotti (Le rital, 1983), Alain Chamfort, Jakie Quartz, Telephone, Mylène Farmer (dont la carrière a explosé à cette période-là), Julie Piétri, Caroline Loeb (qui a une actualité chargée en ce moment), les Rita Mitsouko, Desireless (Voyage, Voyage, 1987) et plein d'autres.

C'est dire, les tubes étaient si nombreux à l'époque que les compilations (et les concerts) sur cette merveilleuse époque continuent de fleurir !

Alors pour le fun et parce que je sens que vous mourrez d'envie de vous en rappeler, voici le clip du jerk de Thierry Hazard. Allez, salut les p'tits clous !

Allyson Jouin-Claude

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image