Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta 9 : Anthony quitte l'aventure... et Freddy est de plus en plus détesté ! Bonnes audiences ! (Réactualisé)

Réactualisation du 5 septembre 2009 à 10h05 : L'émission des aventuriers a réalisé de bonnes audiences avec en moyenne 7,8 millions de téléspectateurs. C'est donc 500 000 fidèles de plus que la semaine dernière mais des parts de marché en baisse (33% sur les 4 ans et plus et 40,9% sur les ménagères de moins de 50 ans contre, respectivement, 35,4% et 45,1% vendredi 28 août), car il y avait moins de téléspectateurs devant le petit écran ! La série NCIS diffusée à la même heure sur M6 n'a pas fait de dégâts sur les audiences de TF1, contrairement à ce qu'il s'était passé avec la Star Ac'.

C'est parti pour notre soirée marathon : deuxième prime de Koh Lanta maintenant, qui sera suivi de Secret Story tout à l'heure. Débranchez votre téléphone, mettez votre statut MSN en "occupé", déconnectez-vous de Skype, vérifiez une dernière fois la jauge de satisfaction de votre Sims et éteignez votre Wii. Maintenant, ramenez un seau pour les besoins et le micro-ondes pour les frites McCain, parce que ce soir, c'est Friday Real TV Night Fever sur TF1. Et une fois qu'on est sur le canapé... on ne bouge plus.

Waouh ! On est captivé dès le début : quel générique réussi ! Rien que cette minute de générique vaut un film... ou une série. Eh oui, sur M6, il y a NCIS à cette heure-ci. Mais non, restez sur Koh Lanta ! A la fin du puissant générique, on revient sur les portraits des candidats dont notre chouchou Anthony, l'insupportable Freddy, le beau martiniquais Louis-Laurent (ah ! ces yeux....) ou encore nos deux anciennes miss, Isabelle et Raphaële.

L'aventure commence à l'aube du 44ème jour et le constat est effroyable : Louis-Laurent a le cheveu fou et va avoir du mal à dompter cette structure capillaire. De bien jolis frisottis, certes, mais cela doit lui tenir très chaud, non ? Ah ! S'il avait un fer à lisser pour gagner de la place... Pas de fer à friser pour les candidats, mais des brosses à dents. Rodolphe le papa, en a fabriqué pour chacun des habitants. Hygiène au top et bonne humeur chez les jaunes : Notre chouchou Anthony amuse la galerie et provoque l'hilarité de ses camarades. Il faut dire que c'est un petit rigolo : on nous remontre des images de la fameuse nuit qu'il a passé seul sur l'île, avant de remplacer Myriam auprès des autres. La nuit pendant laquelle il s'est blessé avec une machette et pendant laquelle il a parlé tout seul ! Et oui : qu'il y ait (ou non) un public, Anthony parle beaucoup, beaucoup, beaucoup... Une particularité de ce marseillais, que sa famille a déjà remarquée... tout comme sa propension à avoir peur de tout. Tous ses proches (sa fiancée y compris) sont unanimes : Anthony est une chochotte ! Tony s'en défend auprès de sa famille : non, ce n'est pas une chochotte, c'est juste qu'il aime bien son confort. Oui, s'il le dit... Bon, nous, on appellera ça "chochotte", c'est plus court. D'ailleurs, sur l'île, Anthony a bien du mal à vivre sans son confort : manger des noix de coco toute la journée, il y a quand même mieux...

Chez les rouges, Freddy le prétentieux pose problème. Marine l'a dans son collimateur en raison des paroles qu'il a eu lors du dernier conseil (conseil qui a été fatal à Julien) : Môssieur Freddy a estimé que c'est son haut niveau d'études qui lui permettait d'exceller dans la vie et notamment sur l'île. Marine, elle, a arrêté en 3ème... et est vexée de cette exclamation du blondinet prétentieux. Prétentieux le Freddy ? Oh ! A peine... Il dit juste qu'il se considère comme un architecte (donc le cerveau) et ses camarades sont "des petites mains" pour construire une belle cathédrale. En clair, il les prend pour des moules... Déclenchement immédiat de la Pure Machine à Baffes !

Mais pas le temps de vomir des critiques sur Freddy (qui le mérite quand même), puisqu'il est déjà temps de l'épreuve du confort pour gagner quelque chose de très pratique sur l'île : du feu. Les rouge étant en nombre inférieur (depuis le départ de Julien), l'un des jaunes doit être exempté pour respecter l'égalité. Après tirage au sort, c'est Anthony qui est dispensé. Vu son potentiel (inexistant) de sportif, ce n'est pas un mal pour l'équipe !

Avec moult efforts sur cette complexe épreuve de maintien en équilibre aquatique, c'est l'équipe rouge qui parvient à gagner cette épreuve. Ils ont donc la possibilité d'avoir du feu... et donc de faire cuire des aliments ! Devant cet avantage indéniable, Freddy jubile auprès de ses concurrents : "Nous, on va pouvoir reprendre des forces alors que l'équipe adverse va se contenter de noix de coco". Oh ! Mais... c'est déplacé comme provocation ! Enervés par leur défaite et par le fait de ne pas avoir de feu, les jaunes sont, en plus, ulcérés par la provocation de Freddy. Et nous aussi : d'ailleurs, tiens ! Voilà : on jette un coup de chausson sur la télé, tellement on est énervés ! Ça t'apprendra, Freddy ! Anthony commente l'attitude de Freddy, avec son accent marseillais : "Je lui apprendrai bien à sourire sans les dents ! S'il avait été devant moi, je lui aurai mis un taquet dans la bouche". Ouais, Tony ! Les jaunes se rappellent du comportement professoral de Freddy dès le premier jour, lors de la construction du radeau ; Anthony se souvient : "M'en parle pas, on aurait dit Olivier de Kersauson !".

Pendant que les jaunes médisent Freddy (qui, notons-le, trouve le moyen de se faire détester par des gens qu'il ne côtoie pas, un comble !), les rouges s'amusent à préparer un bon repas de fruits de mer... miam ! Des crabes cuits, (re)miam ! Chez les jaunes, faute de feu, on va se contenter de poissons crus, mais pour ça, il faut aller pêcher. Pascal souhaite attendre de connaître "les moeurs" des poissons avant d'aller pêcher. Mouais... Chacun, sa technique. Celle d'Anthony est simple : regarder l'eau. Il regarde tellement qu'il arrive à apercevoir un requin au loin... enfin, pas si loin que ça. Mais que le requin prenne garde, Anthony est possédé par Rahan : "qu'il s'approche pas trop près ou je lui mets une rouste". Quel courage ce Tony ! Ouais, mais pendant qu'Anthony parle, Pascal lui, ne trouve pas de poisson. Pascal, ce fameux intellectuel cadre à la SNCF : oui, les employés de la SNCF, ceux qui sont les plus doués pour nous pourrir un journée avec des retards de train. C'est bien là qu'il travaille... Lui qui est habitué à manager dans des bureaux, va être stressé par Koh Lanta. Il sera aussi stressé... qu'un voyageur qui vient de constater que son train va avoir du retard : HA ! HA ! VENGEANCE ! Il est d'ailleurs tellement stressé... que finalement, il ne trouve pas de poisson. Mais ce n'est pas grave puisqu'il ramène des fleurs pour décorer la cabane. Hey, mais personne ne veut lui dire que Valérie Damidot n'est pas dans le coin et que ses fleurs, il peut se les mettre... dans un pot ?

Chez les rouges, point de temps pour décorer puisqu'il ont la chance... d'avoir du feu et du riz : une bonne combinaison pour préparer un bon dîner. Après s'être mis d'accord sur les doses, ils consomment du riz cuit et dorment le ventre plein. Mais ils ne dorment que d'une oreille car l'angoisse est de mise pendant la nuit : non pas de savoir comment ligoter Freddy sans laisser de traces, mais de savoir comment entretenir le feu pendant la nuit... Heureusement, le lendemain matin, 5ème jour, le feu est toujours là : youpi !

C'est maintenant l'heure de l'épreuve d'immunité. Le but ? Transporter un monolithe de 150 kg, qui gît à 2 mètres de profondeur dans l'eau, grâce à un filet qu'ils doivent dégager en dénouant des cordes. Encore une fois, pour respecter l'égalité entre les deux équipes, un tirage au sort a lieu chez les jaunes : et c'est Kader qui est dispensé. Dommage, c'est peut-être l'un des plus costauds... Cela risque t-il de porter préjudice à l'équipe ? Les deux équipes s'épuisent dans cet exercice physique aquatique et Kader les motive, de loin : il encourage Claire à bosser un peu (fainéante !) et s'enquiert du bien-être de Rodolphe et Louis-Laurent qui ne ménagent pas leurs efforts. Malgré tout, les jaunes perdent. C'est donc encore l'équipe de Freddy (les rouges) qui gagne. Les jaunes sont abattus, ils vont aller au conseil ce soir... et vont perdre un des leurs. Ils sont tristes, mais ils ont pour l'instant une autre priorité : trouver de quoi manger.

Chez les rouges, le souci reste le feu : comment le conserver ? Freddy (encore lui) pense à construire un abri au dessus des braises pour les protéger... Mais Alexandre ne voit pas l'intérêt de cette exténuante initiative. Patrick, lui, trouve que Freddy est génial, que toutes ses idées sont géniales et que franchement, créer un abri c'est... ouais... c'est génial. Bref, Patrick lèche tellement le postérieur de Freddy que l'on se demande comment il peut lui rester de la salive pour parler. Freddy, lui, continue de s'auto-congratuler. Il se félicite d'ailleurs de son rôle primordial lors de l'épreuve d'immunité : "Sans moi, la pierre n'aurait pas avancé d'un clou".

Côté jaunes, Rodolphe, Claire et Fabienne sont partis à la découverte de l'île pour trouver de quoi miam-miam. Mais à trop s'éloigner de leur plage... ils se sont perdus ! Ils se retrouvent sur une autre plage, sans accès terrestre pour retrouver leur campement. Vu la situation, ils doivent contourner l'île en passant par la mer, en profitant que la mer soit encore basse. Problème : la frêle Claire montre déjà des signes de fatigue, ce qui inquiète Rodolphe... Et pourtant, elle dit ne pas être chochotte ! Ils sont tellement perdus qu'ils prennent la décision de passer la nuit sur la plage qu'ils viennent de trouver, de peur de ne pas pouvoir rejoindre leur campement avant la fin de la nuit. Aïe ! Ils sont perdus. A trois. Dans un lieu inconnu. Sans confort. Sans toilettes. Et sans McDo à proximité... c'est vraiment la crise, Koh Lanta. Heureusement, dans leur malheur : ils trouvent un régime de banane ! Rien de tel pour l'énergie (même si cela aurait été meilleur avec quelques pépitos au chocolat) ! Pendant ce temps, leurs camarades, sur le campement, sont inquiets : cela fait maintenant 5 heures que Pim, Pam et Poum ont quitté les lieux pour aller chercher à manger. Le sort s'acharne, une tempête se lève sur l'île et Riri, Fifi et Loulou sont toujours bloqués sur leur plage, à peine abrités par une cabane très délabrée. La nuit est compliquée : ils ont froid, ils sont fatigués et ils sont mouillés. Le lendemain, dès que le jour s'est levé, les garçons décident de partir à la recherche de leur compagnons perdus. L'inquiètude est telle que personne n'en a dormi de la nuit : les trois camarades ont passé la nuit en dehors du campement malgré la tempête ? Mais que leur est-il arrivé? se demandent les jaunes .

Heureusement, grâce au son de la corde de brume actionné par les jaunes, les aventuriers perdus retrouvent leur chemin... et leur campement ! Et en plus, ils ont des bananes ! Ca, c'est chouette. Tous les jaunes savourent ces bananes ! Le petit-déjeuner servi, il est temps de se poser la question : qui va être sur la sellette ce soir pendant le conseil ? Pour y répondre, les jaunes tentent de jouer franc-jeu pour déterminer la personne à sacrifier. Ils se réunissent et établissent que tout se joue entre les deux plus faibles que sont Claire et Anthony. Anthony ne prend pas très bien la critique selon laquelle, il n'a pas le mental pour gagner le jeu. La décision semble donc s'orienter vers Claire et celle-ci ne réagit absolument pas. Les fortes têtes (Kader, Kaouther et Rodolphe) font néanmoins comprendre que si Claire est éliminée ce soir... Anthony sera le prochain. Agacé, Anthony s'énerve et leur demande de voter contre lui, dès ce soir : "Je vais pas me faire chier à me geler les couilles si je suis le prochain à partir !" dit-il avec son accent marseillais à Louis-Laurent.

Tout paraît indiquer le départ de Claire, qui semble résignée à accepter le sentence, pourtant... c'est Anthony quitte le jeu.

Bye bye Anthony... zut, on l'aimait bien !

Ils ne sont plus que 14. La suite des aventures au prochain épisode.

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

50' Inside, bande-annonce de l'émission du 31 août 2019
Stéphane Guillon dans l'émission "Ça ne sortira pas d'ici !" sur France 2, le 6 novembre 2019.
François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay se sont mariés le 7 juin 2019 dans les Pyrénées-Orientales, unis à la mairie de Perpignan avant de célébrer leurs noces au château de Valmy à Argelès-sur-Mer. Story Instagram de Denitsa Ikonomova.
Laurie Cholewa sur Instagram.
Jarry de passage dans "Ça ne sortira pas d'ici" le 6 novembre 2019 sur France 2. Il y évoque son "parcours du combattant" pour devenir père par GPA.
Thierry Beccaro fait ses adieux sur le plateau de Motus sur France 2, le 31 août 2019.
Valentin Léonard débarque par surprise dans TPMP pour Rachel Legrain-Trapani, sur C8, le vendredi 6 septembre 2019.
Julien Castaldi invité dans Ca commence aujourd'hui sur France 2 - 15 novembre 2019
Sophie Davant fait ses adieux à "C'est au programme", le 5 juillet 2019, sur France 2
Laeticia Hallyday a fait de la plongée sous-marine avec ses filles Jade et Joy à Saint-Barthélemy le 13 août 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel