Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta aux Prud'hommes : la justice tranche en faveur... des anciens candidats ! Aïe !

Koh Lanta subit un revers
Koh Lanta subit un revers

Après la tempête provoquée par la polémique de L'ile de La tentation, voilà que le monde de la télé-réalité est de nouveau secoué !

Rappelez-vous de cette histoire : il y a quelques mois, d'anciens candidats de l'Ile de la Tentation ont choisi de s'offrir les services de l'avocat Maître Jérémie Assous afin de requalifier leur statut : de simples candidats, ils voulaient être considérés comme salariés afin de bénéficier d'indemnités de fin de contrats et autres privilèges inhérents à ce statut. Maître Assous s'appuyait alors sur l'article 1964 du Code Civil qui qualifie un jeu comme un contrat aléatoire dans lequel chacune des deux parties peut-être gagnante ou perdante suite à la survenue d'un événement incertain. La thèse d'Assous était la suivante : en participant à une télé-réalité, il y a soit valeur ajoutée soit valeur nulle, mais jamais de valeur diminuée, or les candidats n'ayant rien misé pour participer, ils ne perdaient rien et ne devaient donc pas être considérés comme candidats à un jeu. CQFD, version Assous !

Après plusieurs rebondissements (Conseil des Prud'hommes, Cour d'Appel puis Cour de Cassation), il avait été finalement établi au début de l'été que participer à une émission de télé-réalité était considérée comme un travail ! Un scandale pour la direction de TF1 qui s'agaçait : "Faire la fête, dormir dans un hamac, faire du jet-ski ou ne rien faire... ce n'est pas du travail. Il réclament 25 ans de SMIC pour 12 jours au soleil, c'est dérangeant pour ceux qui connaissent la pénibilité au travail". Un point de vue partagé par Gabriel, participant de Secret Story 1.

Mais L'Ile de la tentation n'était pas la seule émission concernée puisque Koh Lanta était également montrée du doigt : en février 2009, nous apprenions que les mêmes griefs de requalification de statut était portés à l'encontre de Koh Lanta, ou plus précisément Adventure Line, la société de production de l'émission, toujours sur TF1.

La jurisprudence Ile de la Tentation tombée depuis début juin (appelée "Jurisprudence Assous" dans les coulisses de la télé) ne promettait rien de bon pour le résultat du procès de Koh Lanta... Et effectivement : alors que la neuvième saison est en cours sur TF1, le site du nouvelobs.com nous apprend que ce mardi matin, le conseil des Prud'hommes de Boulogne-Billancourt a arrêté sa décision dans cette affaire opposant d'anciens candidats de Koh Lanta d'une part à TF1 et Adventure Line d'autre part.

Sur la dizaine de plaignants, trois anciens candidats ont été déboutés en raison de l'ancienneté, puisque leur cas datait d'il y a plus de cinq ans : ce qui correspond à la durée de prescription pour une affaire salariale (conformément à l'article L3245-1 du Nouveau Code du Travail, - on en sait des trucs maintenant ! -). Les autres ont réussi à voir leur participation requalifiée en contrat de travail.

Si TF1 a été mise hors de cause, ( ça respire des deux poumons à la Tout TF1 !) la société de production Adventure Line Production a été condamnée à payer entre 500 et 2300 € par personne (variation en fonction de la longueur des séjours passés dans le jeu) au titre de salaire, de congés payés et de dommages et intérêts pour licenciement abusif, selon le site du Nouvel Obs.

Un coup dur pour ALP qui est actuellement sous les projecteurs avec la diffusion de Koh Lanta 9 (toujours présenté par Denis Brogniart) et qui risque à nouveau de devoir rémunérer nos actuels aventuriers. Maître Assous, l'avocat des participants (qui était déjà l'avocat des plaignants dans l'affaire Ile de la tentation) se dit satisfait de cette sentence, bien que celle-ci ne soit pas réellement sévère.

Ah ! Vraiment... Ça coûte finalement cher de couper du monde des inconnus sous l'oeil des caméras : Big Brother est en train de ruiner les chaînes et les boites de prod !

 

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Alexandra Rosenfeld, interview exclusive pour Purepeople, le 20 septembre 2019.
Candice et Jérémy (les amoureux de Koh-Lanta) cartonnent dans "Fort Boyard" et battent un record, dans l'émission du 3 août 2019.
Vitaa et Slimane, interview exclusive pour Purepeople, le 27 septembre 2019.
Julie Ricci à son deuxième mariage - samedi 24 août 2019
Bilal Hassani- Story Instagram- 9 septembre 2019.
Jessica Thivenin et Thibault Kuro dévoilent comment ils ont appris la grossesse de la candidate - "Les Marseillais", 10 mai 2019, sur W9
Paul gêné par sa maman dans "Les 12 Coups de midi" sur TF1, le 19 juillet 2019.
Laury Thilleman le 5 octobre 2019 à la soirée Influencer Awards de Monaco.
Tiphaine Auzière dans "Balance ton post" le 12 septembre 2019 sur C8.
Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste", le 17 octobre 2019, sur C8.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel