Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L'offensive de charme de Carla Bruni-Sarkozy en Grande-Bretagne

L'offensive de charme de Carla Bruni-Sarkozy en Grande-Bretagne
34 photos
Lancer le diaporama
L'offensive de charme de Carla Bruni-Sarkozy en Grande-Bretagne

13h12-21/03/2008-Visite officielle du couple Sarkozy en Angleterre: demandez le programme !

Les 26 et 27 mars prochains, le président de la République Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni (qui sera habillée par Dior et Chanel pour l'occasion), effectueront une visite d'Etat au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord. Il s'agira de leur second voyage officiel, après l'Afrique du sud, en février dernier.

Le voyage se déroulera en deux temps. Une première journée sera consacrée à la famille royale, qui avait d'ailleurs montré peu d'enthousiasme à l'idée de recevoir le couple présidentiel (Lire La Reine Elizabeth II, pas emballée de recevoir Carla et Nicolas).

C'est ensuite avec les différents responsables politiques que le Président s'entretiendra.

Voici le programme de ces deux journées.

 

Mercredi 26 mars 2008

 

12h00 : Cérémonie d'accueil par Sa Majesté la Reine Elizabeth II et Son Altesse Royale le Prince Philip, Duc d'Edimbourg à l'entrée du village de Windsor.

12h20 : Arrivée au château de Windsor. Exécution de la Marseillaise. Inspection de la garde d'honneur, puis défilé des troupes.

13h15 : Déjeuner informel offert par Sa Majesté la Reine Elizabeth II et Sa Majesté Royale le Duc d'Edimbourg, en l'honneur de M. le Président de la République et Madame Carla Sarkozy, en présence des membres de la famille et de la Maison Royale.

15h40 : Arrivée de M. le Président de la République et Madame Carla Sarkozy à l'abbaye de Westminster. Accueil par le Révérend John Hall, Doyen du Chapitre.
Cérémonie de dépôt de gerbe sur la tombe du Soldat et visite de l'abbaye.

16h00 : Arrivée de M. le Président de la République et de Madame Carla Sarkozy au Parlement. Accueil par M. Michael Martin, Président de la Chambre des Communes et Mme Helen Hayman, Présidente de la Chambre des Lords.

16h50 : Arrivée au Palais de Buckingham.

17h10 : Audience de M. le Président de la République avec M. David Cameron, Chef de l'Opposition, et M. Nick Cliegg, Chef du Parti libéral démocrate, sans le salon d'audience de S.M la Reine.

20h00 : Dîner d'Etat offert par S.M la Reine Elizabeth II et S.A.R le Prince Philip, Duc d'Edimbourg, en l'honneur de M. le Président de la République et de Madame Carla Sarkozy.

Jeudi 27 mars 2008

11h00 : Cérémonie à Carlton Gardens devant la statue du Général de Gaulle. Dépôt de gerbe. Passage en revue d'un peloton de marins français et brève rencontre avec des anciens combattants français.

11h20 : Arrivée de M. le Président de la République et de Madame Carla Sarkozy à Downing Street. Accueil par S. Exc. M. le Premier Ministre du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord et Madame Gordon Brown.
Entretien de M. le Président de la République avec S. Exc. M. Gordon Brown.

12h30 : Arrivée de M. le Président de la République et de S. Exc. M. le Premier Ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord au stade d'Arsenal (Emirates Satdium).
Brève rencontre avec des jeunes participants à un programme d'éducation par le sport.

13h00 : Conférence de presse conjointe.

13h30 : Déjeuner offert par S. Exc. M. Gordon Brown, Premier Ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, en l'honneur de M. le Président de la République et de Madame Carla Sarkozy, avec les ministres français et britanniques puis rencontre avec des personnalités emblématiques de la relation franco-britannique.

15h15 : Arrivée de M. le Président de la République et Madame Carla Sarkozy à l'embarcadère du Savoy et départ en bateau pour Greenwich.

15h40 : Visite du Musée (Galerie du Temps)
Remise des insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur à la navigatrice Ellen Mac Arthur, devant son bateau (bâtiments de l'Old Naval College)
Brève réception dans le Painted Hall.

17h30 : Réception offerte par M. le Président de la République et Madame Carla Sarkozy, en l'honneur de la communauté française à la résidence de M. Maurice Gourdault-Montagne, Ambassadeur de France au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord.

19h30 : Arrivée de M. le Président de la République et Madame Carla Sarkozy pour le dîner à Guildhall. Accueil par M. David Lewis, Lord-Maire de Londres, ainsi que par Le Prince Richard, Duc de Gloucester et la Princesse Alice, Duchesse de Gloucester. Honneurs militaires, présentation d'invités.

13h12-26/03/2008-Visite de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy en Angleterre : la presse et les tabloïds se délectent...

La visite officielle de Nicolas Sarkozy et de la première dame de France en Angleterre est aujourd'hui largement commentée par presse, qui oscille entre un humour british mesuré et les inévitables piques des tabloïds. Morceaux choisis avant l’arrivée du couple présidentiel ce midi à Windsor, où il sera accueilli par la reine Elizabeth II.

Comme toujours, les tabloïds n’ont pas fait dans la dentelle, relève aujourd’hui Le Parisien. Le Daily Mail s’est intéressé avec ironie au mariage de [people=Cécilia Sarkozy]Cécilia[/people] et Richard Attias le week-end dernier à New York, tandis que le Daily Miror compare la visite présidentielle à un soap opera… En outre, le quotidien qualifie Nicolas Sarkozy de fan du "cheesy french rockerJohnny Hallyday" (traduisez "rocker au goût de fromage"…) et n’hésite pas à écrire que le Président "se place lui-même entre Gérard Depardieu et Napoléon"…

Toujours aussi facétieux, le Daily Miror explique qu’"avec son doigt sur le bouton nucléaire (…) le président de 53 ans pense qu’il a gagné sa chambre luxueuse d’invité au château des Windsor".

Le très sérieux Daily Telegraph est le premier à avoir ouvert le feu samedi dernier en publiant une pleine page titrée "The very french charm offensive", illustrée par une photo du Président affublé de ses Ray-Ban et affichant un sourire carnassier… Nicolas Sarkozy est entouré de clichés de Carla et de 3 membres féminins de son gouvernement, à savoir (Rachida Dati, Rama Yade et Christine Lagarde), toutes plus glamour les unes que les autres dans leur robe de soirée.

Ce quatuor de charme est qualifié de "female brigade" et de "Sarko babes", que l’on peut traduire par "les poules de Sarko"…

Quant à Dadu, la mère de Nicolas Sarkozy, les journalistes du Daily Telegraph voient en elle "la personne la plus proche que les Français auraient comme reine mère". Elle serait "l’arme secrète du président" pour séduire la reine.

De son côté, le Telegraph diffusait hier sur son site Internet la photo dénudée de la première dame de France qui sera vendue aux enchères chez Christie’s, précisant par ailleurs que le président de la République avait pris des cours accélérés d’anglais pour ne plus parler comme l’inspecteur Clouseau (le héros de La Panthère rose)…

Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-sarkozy, dont la visite s'achèvera jeudi soir par un dîner de gala, n'ont pas fini d'émoustiller nos confrères d'outre-Manche…

Un dossier très complet à découvrir ce jour dans Le Parisien.

 

10h16-27/03/2008-Carla Bruni-Sarkozy, jamais sans ma mère...

Carla Bruni-Sarkozy a séduit tout le monde, aussi bien la famille royale que les médias britanniques, lors de la première journée de la visite présidentielle en Angleterre.

L'épouse de Nicolas Sarkozy a toutefois une botte secrète : la présence de sa mère auprès d'elle.

Depuis le début de son histoire d'amour avec le Président, on peut noter que sa mère, Marisa Bruni-Tedeschi, est toujours là dans les grands moments.

Déjà chaperon lors d'une promenade dans le parc du château de Versailles le 9 décembre 2007, Marisa était à Disneyland la semaine d'après lors de l'officialisation de la liaison entre le Président et Carla Bruni.

Depuis, la mère de Carla n'a de cesse d'être au côté de sa fille. Ainsi, on a pu la voir hier descendre de l'avion présidentiel français, à Heathrow, vêtue d'un trench écossais aux tons aubergine et chapeautée.

Elle a pris part au dîner de gala donné au château de Windsor, où elle a brillé par sa tenue très fleurie.

A 40 ans, pour Carla Bruni-Sarkozy, c'est plus jamais sans maman...

12h18-27/03/2008-Les Sarkozy en Angleterre, ou quand la Carlamania éclipse Nicolas...

Avis de tempête en Grande-Bretagne : l'opération séduction de Nicolas Sarkozy est balayée par l'ouragan Carla. De l'arrivée à Windsor au dîner de gala offert par la reine Elisabeth II, la French First Lady a subjugué le gouvernement, les médias et la population. Et la visite ne s'achève que ce soir…

Tout a commencé avec l'arrivée de Carla devant Sa Très Gracieuse Majesté Elisabeth II. Le temps d'une révérence et d'un battement de cils, c'est à peu près ce qu'il aura fallu à Carla Bruni-Sarkozy pour éclipser son époux et l'enjeu de sa venue sur le sol anglais — et pour dissiper les craintes, françaises en grande partie, suscitées par le strict protocole royal...

Comme le souligne Le Parisien, Carla s'est pliée "aux rigueurs de l'étiquette avec un naturel digne de Jacqueline Kennedy, autre élégante première dame dont elle semble avoir adopté le style".

De fait, le manteau gris signé Dior, ceinturé de noir et assorti d'un exquis petit béret, a fait son effet, et la une de presque toute la presse. Du coup, la fameuse photo de nu qui sera mise en vente par Christie's le 10 avril prochain — et publiée par les médias outre-Manche —, loin de déclencher l'émeute annoncée, ajoute encore à l'enchantement.

Le Parisien rapporte en outre les commentaires d'un homme de 45 ans, qui trouve Carla Bruni-Sarkozy "drôlement jolie" et estime que "le président Sarkozy a bien de la chance". Plus loin, c'est une retraitée de 62 ans qui n'y voit "pas de quoi fouetter un chat : elle était jeune et la photo n'est pas vulgaire !"

Pas en reste, la presse britannique n'hésite pas à en faire une "New Jackie Kennedy", ou à la comparer à Lady Di. La "First Lady du chic", comme la nomme le Daily Mail, a fait plus avec son charme naturel que le Président en maints discours. Carla est aujourd'hui "le seul sujet de conversation", affirme le quotidien, y compris dans les hautes sphères : en témoigne cet échange entre deux hauts responsables qui débattent pour savoir si Carla tient plus de Jackie, d'Audrey Hepburn ou de Diana. A tel point que le Daily Mirror assène : "Le président Sarkozy peut revenir, du moment qu'il est accompagné de son épouse Carla."

Lors du dîner de gala donné hier soir, le menu, pourtant royal, n'a pas supporté la concurrence de Carla. Filet de barbue Béatrice, noisette d'agneau Brehan, savarin à la rhubarbe, le tout arrosé de chassagne-montrachet 2000, de château-margaux 1961 et de champagne Krug 1982 ; vaisselle française (du Sèvres et du Tournay), verres en cristal (6 par personne pour un total de 146 couverts) ; un valet par convive ; les dorures de Windsor : tout cela a paru presque fade au regard de Carla Bruni-Sarkozy, en robe de crêpe de soie bleu nuit, assise entre le prince Philip et le prince de Galles.

La Carlamania devrait continuer à déferler aujourd'hui — avec de nouvelles tenues tirées des douze toilettes apportées par la première dame de France — à l'occasion de la visite au Premier ministre Gordon Brown, et du dîner de gala offert ce soir par David Lewis, le maire de Londres, et le prince Richard.

Le pari de Carla, lui, est déjà gagné : "Sarkozy essaie de nous séduire, mais nous aimons Carla", peut-on lire en première page du Daily Telegraph.

16h02-27/03/2008-Carla Bruni-Sarkozy en Angleterre, un magnifique défilé de mode à elle toute seule...

Carla Bruni-Sarkozy n'en finit pas de briller par son élégance, sa classe et son glamour alors qu'elle accompagne Nicolas Sarkozy en visite officielle au Royaume-Uni...

Nous vous annoncions hier que la première dame de France avait mis dans ses bagages pas moins de 12 tenues pour ces 48 heures de visite officielle.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, Carla Bruni-Sarkozy en a déjà changé à cinq reprises.

A son arrivée, elle est descendue de l'avion présidentiel dans un tailleur-manteau gris de chez Dior et portait un béret assorti.

Puis, lors de la visite de l'abbaye de Westminster, elle portait une robe cravatée grise et un manteau bleu nuit.

Dans un ensemble jupe et petite veste courte grises, elle a ensuite pu admirer la collection d'œuvres d'art françaises de la famille royale britannique, en compagnie de la reine Elisabeth II et de leurs maris respectifs, au château de Windsor.

Lors du dîner de gala donné hier soir dans la demeure royale, Carla est arrivée, majestueuse, dans une robe longue de mousseline de soie noire qui laissait transparaître ses épaules dénudées.

Aujourd'hui, en quittant le château de Windsor pour se rendre au 10 Downing Street chez le Premier ministre Gordon Brown, elle a opté pour un tailleur pantalon gris ceinturé par-dessus lequel elle portait un manteau violet de la même teinte que la robe qu'elle arborait lors du dîner organisé à l'Elysée en l'honneur de Shimon Peres.

On attend les autres tenues avec impatience...

20h25-27/03/2008-Nicolas Sarkozy et Carla, les amoureux sont seuls au monde !

Poursuivant leur visite officielle en Grande-Bretagne, Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni-Sarkozy ont profité d'une traversée en bateau sur la Tamise pour s'isoler quelques instants et retrouver leur complicité.

A bord, le couple présidentiel s'est montré très affectueux. Une tendresse retrouvée dès leur arrivée dans le quartier londonien de Greenwich, qu'ils ont visité main dans la main.

Que ce soit en Afrique du Sud ou de l'autre côté de la Manche, Carla et Nicolas filent le parfait amour...

10h40-28/03/2008-Carla Bruni-Sarkozy sort le grand jeu !

Carla Bruni-Sarkozy était encore plus éblouissante que lors de ses précédents apparitions, hier soir, au banquet d'Etat organisé à Windsor en l'honneur de Nicolas Sarkozy et de la première dame de France.

Elle portait avec son élégance naturelle une robe bustier de couleur bordeaux et un châle noir brodé de fil d'or. Un collier de diamants blancs et jaunes et une paire de boucles d'oreilles venaient parfaire cette magnifique toilette, sans oublier une petite paire de ballerines noires.

Le président de la République est l'homme le plus fier du monde : sa femme, surnommée "la First Lady du chic" par le Daily Mail, a été encensée par les médias britanniques. Pour le très sérieux quotidien The Independent, "la France peut être fière d'elle". Quant au Daily Telegraph, il a simplement titré : "Tout le monde aime Carla."

Jamais une visite présidentielle n'aura suscité autant d'engouement chez nos voisins d'outre-Manche !

12h05-28/03/2008-Carla Bruni-Sarkozy : la victoire tricolore...

"France 1, Angleterre 0 (pas seulement en foot)", titrait hier le quotidien britannique The Independent. Un clin d'œil à la victoire sportive des Bleus, la veille au soir, mais surtout à la facile victoire de Carla Bruni-Sarkozy, qui a totalement éclipsé le contenu diplomatique du voyage présidentiel.

Ce séjour en terre britannique, un temps redouté, s'est transformé en enchantement pour les Britanniques, et en grosse satisfaction pour la diplomatie française. "Un succès au-delà des espérances du couple présidentiel", souligne Le Figaro. Tant pis pour la teneur des "speeches" de Nicolas Sarkozy sur cette fraternité franco-britannique tant appelée de ses vœux. L'opération séduction a marché, le Président exulte : "C'est mérité, a-t-il déclaré devant le Premier ministre Gordon Brown à propos du succès de la belle Italienne. C'est bien que justice lui soit rendue. On a écrit tant de choses fausses sur elle. Elle a fait honneur à notre pays, et pas seulement pour des raisons d'apparence extérieure. Carla est une femme de convictions, de sensibilité, d'humanité."

Si Carla était "très stressée" et "s'est beaucoup préparée", s'il n'était "pas facile pour elle de sortir d'une voiture et d'avoir les caméras du monde entier" braquées sur elle, comme l'affirme Nicolas Sarkozy, il n'en est rien paru. Mieux : cette "First Lady du chic" a impressionné par son attitude et séduit par sa délicatesse, conversant en anglais avec ses hôtes et prononçant son discours dans la langue de Shakespeare, quand les membres de notre gouvernement s'en tiennent à celle de Molière.

Nicolas se dit anglophile pour être aimé, alors qu'il suffit à Carla d'être anglophone pour être adoptée.

17h50-28/03/2008-Les autres tenues de Carla Bruni-Sarkozy pendant le séjour du couple présidentiel à Londres…

Comme nous avons tenu à vous proposer un récapitulatif des cinq premières tenues portées par Carla Bruni-Sarkozy au cours de la visite officielle du couple présidentiel en Grande-Bretagne, voici les deux suivantes...

Lors du discours de Nicolas Sarkozy à l'ambassade de France à Londres, Carla avait troqué son tailleur-pantalon gris pour revêtir une chasuble assortie à son manteau violet.

Plus tard, pour assister au banquet d'Etat à Windsor, la "First Lady du chic" avait choisi de porter une robe longue bustier de couleur bordeaux qu'elle avait agrémentée d'une étole noire brodée de fil d'or.

Afin de ne pas paraître trop grande, Carla avait opté pour une paire de ballerines noires.

Quelle allure !

Reste que la première dame de France, qui avait emporté 12 tenues pour cette visite, est repartie avec 4 toilettes qui ne sont jamais sorties de ses valises — la huitième ayant servi pour le voyage de retour en France.

A n'en pas douter, nous les découvrirons lors du prochain voyage officiel du couple présidentiel.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Carla Bruni-Sarkozy qui chante "Quelqu'un qui m'a dit", le 15 juillet 2021.
Carla Bruni-Sarkozy qui chante "Quelqu'un qui m'a dit", le 15 juillet 2021.
Carla Bruni-Sarkozy qui chante "L'Amoureuse"
Carla Bruni-Sarkozy qui chante "L'Amoureuse"
Pierre Palmade : Audiences canons pour son Grand Restaurant
Pierre Palmade : Audiences canons pour son Grand Restaurant
 Maëlle dans les tribunes du show JOEONE. Juin 2021
Maëlle dans les tribunes du show JOEONE. Juin 2021
Vittoria de Savoie, princesse de la discorde : son avenir au coeur d'un conflit mêlant argent et pouvoir
Vittoria de Savoie, princesse de la discorde : son avenir au coeur d'un conflit mêlant argent et pouvoir
Matthieu Chedid, Pomme...  Ils mettent le feu aux Solidays en l'honneur du personnel soignant
Matthieu Chedid, Pomme... Ils mettent le feu aux Solidays en l'honneur du personnel soignant
Festival de Deauville 2021 : Le nom de la présidente du jury dévoilé !
Festival de Deauville 2021 : Le nom de la présidente du jury dévoilé !
Marilou Berry proche de son frère adoptif Rudy, un beau coach sportif
Marilou Berry proche de son frère adoptif Rudy, un beau coach sportif
Reconfinement : Franck Dubosc dans l'incompréhension, réaction à chaud en vidéo
Reconfinement : Franck Dubosc dans l'incompréhension, réaction à chaud en vidéo
Bernard Tapie déçu et "contre" Laurent Lafitte pour l'incarner dans la série Netflix inspirée de sa vie
Bernard Tapie déçu et "contre" Laurent Lafitte pour l'incarner dans la série Netflix inspirée de sa vie
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image