Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La charmante journaliste Erika Moulet : "Je vis avec un homme solide !"

Les chaînes 100% info ont cette particularité d'avoir su lancer dans le grand bain de jeunes et charmantes journalistes, qui deviennent rapidement des stars du petit écran et des valeurs sûres pour les chaînes-mères comme TF1, Canal+ ou M6.

Dernière merveilleuse trouvaille de la chaîne info de TF1, la ravissante brunette Erika Moulet, 27 ans, originaire de Verdun, qui s'immisce tout les week-ends dans nos salons avec ses looks déments et ses coupes de cheveux singulières, pour nous relayer l'info du jour, s'appuyant sur un regard pétillant et un petit air espiègle des plus attractifs.

Cette passionnée de la nature a récemment déclaré dans les pages de Cosmopolitan son amour pour un arbre (sic) : "Il a 27 ans, comme moi. Des racines et du feuillage en plus. C'est mon arbre. Je l'appelle Sourire, mais c'est un saule pleureur. Mon grand-père l'a planté dans le jardin de la maison familiale le jour de ma naissance, quelque part du côté de Verdun. On grandit ensemble. Quand Jean-Claude Dassier m'a dit : 'Tu prends l'antenne de LCI le 7 avril 2007', trois jours avant, c'est à lui que j'ai raconté ma trouille. Cet arbre, c'est mon attachement à la terre, à mon grand-père, le rappel que la vraie vie est ici". Erika, qui partage depuis peu la vie d'un homme mystérieux, préfére les plaisirs simples de la vie aux grandes soirées mondaines ou people parisiennes.

A l'occasion de sa présence de plus en plus remarquée et médiatique, le magazine Paris Match, en kiosque ce matin - et dans lequel nous vous avons déjà évoqué la présence de Sharon Stone -, a donné la parole à la charmante Erika qui s'est livrée quant à son parcours, son avenir et ses souhaits. Extraits.

D'où est née sa vocation ? "Je venais d'arriver à Paris. Sans savoir ce que je ferais plus tard, je me suis inscrite en philo, à la fac de Tolbiac. Or l'Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) se trouve juste en face".

Fêtarde pendant ses études ? "Pas du tout. Aux soirées étudiantes, je préférais les thés dansants, les guinguettes. Le week-end, quand je n'allais pas chez mes parents à Verdun, je fréquentais le Chalet du Lac, à Vincennes. J'y rencontrais des personnes âgées. J'ai toujours aimé leur compagnie".

Son premier geste en arrivant à Paris ? "Je suis montée dans ma petite voiture et j'ai fait cinq fois le tour de la place de l'Etoile pour me familiariser avec la conduite très particulière des Parisiens".

Le téléspectateur qui l'a touchée le plus ? "Un couple m'a écrit : 'Merci de venir nous voir dans notre salon. Vous êtes notre rayon de soleil !' Que des gens prennent le temps de rédiger une lettre accompagnée des photos de leurs enfants, ça m'a chamboulée".

Ses souhaits pour son avenir professionnel ? "J'aimerais me diversifier, faire de la radio, des chroniques un peu décalées sur l'actualité. Je m'entraîne chez moi. Seule, dans ma chambre, je rédige des petits billets que je lis comme si j'étais à l'antenne. Je m'imagine aussi interviewer Barack Obama... comme une petite fille !"

Son étonnant look a-t-il évolué au fil du temps ? "J'ai toujours été comme ça. J'ai toujours été attirée par ce qui est bariolé, asymétrique. Que ce soit en cours ou dans le restaurant de ma mère où je faisais le service, je portais les mêmes tenues, sans que ça suscite de commentaires. Je pense que ma mère, avec ses toilettes originales et soignées, m'a beaucoup influencée".

Toujours célibataire ? "Euh... En fait, je suis avec un homme. Un homme solide".

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Romane Serda révèle avoir été violée à l'âge de 9 ans dans son autobiographie "A la vie à l'amour", un drame sur lequel elle s'est confiée dans "Touche pas à mon poste".
Romane Serda révèle avoir été violée à l'âge de 9 ans dans son autobiographie "A la vie à l'amour", un drame sur lequel elle s'est confiée dans "Touche pas à mon poste".
Nabilla est partie fêter son anniversaire dans une villa de luxe avec son mari Thomas et leur fils Milann (1 an) à quelques heures de Dubaï - Instagram
Nabilla est partie fêter son anniversaire dans une villa de luxe avec son mari Thomas et leur fils Milann (1 an) à quelques heures de Dubaï - Instagram
Mika : Heureux de redonner vie aux rues de Paris avec ses soeurs
Mika : Heureux de redonner vie aux rues de Paris avec ses soeurs
Moundir papa : Il dévoile une première photo touchante avec sa fille Aya
Moundir papa : Il dévoile une première photo touchante avec sa fille Aya
Kelly Vedovelli change de tête : fini le blond, dans "Touche pas à mon poste" (C8) elle s'affiche brune !
Kelly Vedovelli change de tête : fini le blond, dans "Touche pas à mon poste" (C8) elle s'affiche brune !
Karima Charni révèle avoir été victime de harcèlement lors de ses années passées sur Fun Radio - Non Stop People
Karima Charni révèle avoir été victime de harcèlement lors de ses années passées sur Fun Radio - Non Stop People
Grand Corps Malade en duo avec Quentin Mosimann dans l'émission "On est presque en direct" sur France 2.
Grand Corps Malade en duo avec Quentin Mosimann dans l'émission "On est presque en direct" sur France 2.
Sara Giraudeau : "Il fallait la sortir de là", sa mère Anny Duperey raconte sa phobie maladive
Sara Giraudeau : "Il fallait la sortir de là", sa mère Anny Duperey raconte sa phobie maladive
Leïla Bekhti est Alexandra dans "La Flamme", série originale diffusée sur Canal +.
Leïla Bekhti est Alexandra dans "La Flamme", série originale diffusée sur Canal +.
Yannick Bestaven et ses 200 000 euros remportés : un projet tout trouvé pour ses deux filles
Yannick Bestaven et ses 200 000 euros remportés : un projet tout trouvé pour ses deux filles
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image