Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La folie Susan Boyle gagne... le monde entier !

Susan Boyle
4 photos
Lancer le diaporama

Pour Susan Boyle, la candidate de 47 ans qui a bouleversé le public dans le monde entier après son passage à Britain's Got Talent, les choses vont désormais très vite. Pluiseurs propositions de contrat lui ont été faites, dont une émanant de Simon Cowell lui-même, pour son label SyCo Music.

La presse mondiale s'est emparée de son histoire. De Dallas à Melbourne en passant par la Corée et, bien sûr, l'Ecosse, trop fière de sa nouvelle héroïne, tout le monde raconte l'incroyable histoire de Susan. On l'a vue chez Larry King sur CNN. Elle est apparue sur les principaux réseaux télévisés américains. Selon Simon Cowell, Susan a déjà reçu une invitation d'Oprah Winfrey pour participer à son mythique show. Si cela se fait, Susan aurait toutes les chances de devenir une superstar du jour au lendemain et de décrocher un numéro 1 dans les charts américains.

Le buzz a aussi envahi les réseaux sociaux et Ashton Kutcher a publié un post très louangeur sur son Twitter. A ce jour, la vidéo de "I Dreamed a Dream" a été vue plus de 30 millions de fois. Crions, au passage, Cocorico! car il s'agit de l'adaptation d'une chanson française écrite par Alain Boublil et Jean-Marc Natel, sur une musique de Claude Michel Schoenberg, interprétée à l'origine par Rose Laurens sous le titre "Javais rêvé d'une autre vie".

L'histoire de Susan Boyle, c'est juste une histoire simple. Elle est née à Blackburn, un village du sud de l'Ecosse, dans une famille modeste : son père était magasinier, sa mère dactylo. Le couple a eu neuf enfants. Susan a quatre frères et quatre soeurs, dont elle est la benjamine. Sa mère lui ayant donné naissance à 47 ans, l'accouchement fut difficile : privé brièvement d'oxygène, le cerveau de Susan a subi des dégâts irréversibles, ce qui explique les difficultés qu'elle a rencontrées à l'école, où elle était l'objet des moqueries de ses camarades.

Susan a d'abord travaillé dans les cuisines d'une université voisine. Depuis toujours, elle chante et se rendait réugulièrement à des spectacles pour étudier de près la technique vocale des artistes professionnels. Après une première expérience dans un radio crochet local, elle a décidé de prendre des leçons de chant. C'est ainsi qu'elle a enregistré sa première chanson (une reprise du fameux "Cry Me A River" de Julie London) qui figure sur un CD financé par une oeuvre caritative mise en place pour le Milleniuùm en 1999. On peut désormais l'écouter sur YouTube .

Ses frères et soeurs ont quitté la maison familiale en 1990, à la mort de leur père. Susan est restée seule auprès de sa mère, souffrante, dont elle a pris soin jusqu'à sa mort en 2007, à l'âge de 91 ans. Susan vit toujours dans la maison, seule avec Pebbles, son chat. Au chômage, elle fait du bénévole pour sa paroisse. Susan n'a jamas été mariée et a même déclaré qu'on ne l'avait jamais embrassée. Pourtant, un de ses voisins s'est confié à un tabloïd et a déclaré qu'il lui faisait régulièrement des bises (sur la joue!) pour la remercier de son infinie gentillesse.

"Quand ellle a commencé à chanter, écrit un chroniqueur du Dallas News (Texas), sa voix, digne de celle d'un ange, a mis le public à genoux dans la seconde. Tout le monde était subjugué par la splendeur de son interprétation. Le jury était sidéré par la performance de celle qu'ils avait accueillie comme une vieille fille dont on allait pouvoir se gausser. Ce fut un moment de grâce."

Dans cette affaire, Susan, dont l'histoire ne fait que commencer, aura gagné un surnom dont elle peut s'honorer: elle est devenue "celle qui a fermé sa gueule à Simon Cowell".

Pour l'entendre à nouveau chanter, regardez la vidéo ci-dessus, on ne s'en lasse pas !

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel