Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le butin de la chasse au trésor de Muse a été découvert : écoutez "United States of Eurasia" ! Du pur... Queen !

Muse, United States of Eurasia et Collateral Damage

Le jeu en valait la chandelle ! Brillante et originale initiative que celle de Matthew Bellamy et ses acolytes de Muse (Christopher Wolstenholme, Dominic Howard), dont la colossale communauté de fans a été en émoi ces derniers jours. En cause, une chasse au trésor mise en place via Internet par le groupe, dont le butin n'était autre... qu'un titre phare du nouvel album, The Resistance, à paraître le 14 septembre prochain.

Le premier single qui en sera extrait, Uprising, sera disponible à compter du 7 septembre 2009, et s'apparente, selon Matthew Bellamy, à "une grosse dose de rock sur du Goldfrapp" : "Ça relève presque du chant de stade, avec tout le groupe clamant 'Oi !' en rythme avec le tambour (...) en signe de protestation face à la crise financière", précise le frontman.

Mais il ne s'agit pourtant pas du titre offert par le groupe à ses fans au terme de cette chasse au trésor cybernétique, puisque c'est United States of Eurasia qui a été découvert morceau par morceau... jusqu'à son dévoilement complet il y a quelques heures. Pour a-muser ses fans et les conduire jusqu'au magot, Muse avait disposé des fragments de la chanson sous forme de clés USB réparties dans le monde (Paris, Berlin, Moscou, Dubaï, Hong Kong, Tokyo) et guidé la quête via le site Internet Ununited States of Eurasia, dont la présentation absolument militaire (jusque dans la terminologie des messages) avec sa planisphère qui serait presque un clin d'oeil à Map of the problematique (dernier single en date du groupe) vaut le détour !

A chaque fragment découvert, l'état de la chanson était actualisé, jusqu'à une septième phase finale dévolue... aux Etats-Unis : le 20 juillet, le site événementiel faisait apparaître une bannière "RECOGNITION FROM USA REQUESTED" et renvoyait vers un ultime fragment à découvrir à New York... avec un délai limité pour activer l'ensemble, sous peine de déclencher un "Lockdown Crisis Mode". L'opération a été couronnée de succès, et le morceau United States of Eurasia est désormais disponible au téléchargement sur le site, assorti du morceau Collateral Damage, une sonate pour piano qui n'est autre qu'un nocturne de Chopin (op. 9) réarrangé (accompagnement de cordes et sons additionnels).

United States of Eurasia a unanimement été perçue comme une chanson dans la plus pure tradition de... Queen (Bohemian Rhapsody, notamment) - la similitude est particulièrement saisissante avec la présence intense du piano, la fougue vocale de Matthew Bellamy et, dans la montée vers le refrain, cela saute littéralement aux tympans. A noter également le surprenant bridge orientalisant, qui semble tout droit sorti de la bande originale de Lawrence d'Arabie (composée par feu Maurice Jarre).

Matthew Bellamy a indiqué que ce titre s'inspirait du chef d'oeuvre d'anticipation 1984 de George Orwell, mais également d'un ouvrage de Zbigniew Brzezinski intitulé The Grand Chessboard, dans lequel "l'auteur estime que les Etats-Unis doivent contrôler le territoire eurasien, à savoir l'Europe, l'Asie et le Moyen-Orient pour assurer l'accès aux ressources en pétrole".

Trêve de géopolitique, place à la musique. Ecoutez United States of Eurasia et Collateral Damage. Rompez.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel