Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le grand Jean Dutourd est mort... Ses obsèques auront lieu demain...

Décédé le lundi 17 janvier à l'âge de 91 ans, les obsèques de l'académicien Jean Dutourd, grand officier de la Légion d'honneur, seront célébrées le vendredi 21 janvier, à 10h, en l'église Saint-Germain-des-Prés, dans le sixième arrondissement, à Paris.

C'est hier, lundi 17 janvier 2011, que l'académicien Jean Dutourd, fameux romancier et essayiste, est mort à l'âge de 91 ans, à son domicile parisien.

L'ancien résistant, né le 14 janvier 1920, avait obtenu en 1946 le prix Stendhal pour Le Complexe de César, puis avait été conseiller littéraire au sein de la maison d'édition Gallimard, avant d'être éditorialiste et critique dramatique au quotidien France Soir tout en continuant d'écrire romans et essais. Il avait également obtenu le Prix Interallié en 1952 pour son roman Au Bon Beurre.

Également auteur de pamphlets, Jean Dutourd était entré à l'Académie française le 30 novembre 1978, élu au fauteuil de Jacques Rueff. Quelques semaines plus tôt, le 14 juillet 1978, il avait avait été la cible d'un attentat qui détruisit son appartement parisien, sans faire de victime.

Jean Dutourd était réputé pour son anti-conformiste et son franc-parler. Il était intervenu pendant de longues années au cours de l'émission Les Grosses Têtes, sur la radio RTL, présentée par Philippe Bouvard. Il avait arrêté sa participation quotidienne à l'émission depuis septembre 2008.

Il déclarait notamment à propos de son époque : "Nous sommes, sans aucun doute, beaucoup plus bêtes aujourd'hui qu'il y a cent ans. Et d'une toute autre bêtise. Celle du XIXe siècle était cartésienne... C'était une bêtise d'idées. Aujourd'hui, il n'y a plus d'idées, la bêtise est toute nue, fondée sur le vocabulaire : on dit n'importe quoi, du charabia, des choses qui n'ont pas de sens."

Réactionnaire, provocateur, rebelle, l'écrivain était devenu une figure familière et emblématique de la littérature et des médias en critiquant pendant plus de cinquante ans le conformisme et la médiocrité de l'époque.

Nicolas Sarkozy a souhaité rendre hommage à Jean Dutourd, via un communiqué envoyé par l'Elysée : "Le président de la République a appris avec tristesse le décès de Jean Dutourd. Il tient à saluer la mémoire de cet iconoclaste des lettres françaises. Chez Jean Dutourd, résistant et intime de Gaston Bachelard, la provocation n'a jamais éclipsé l'engagement et la profondeur de la pensée. Brillant styliste dans la grande tradition de Stendhal et de Giono, il était aussi le peintre âpre et lucide de l'âme humaine dont tous les lecteurs de Au bon beurre garderont le souvenir."

Quant à Philippe Bouvard, il a rendu hommage à son ami en ces termes : "Jean Dutourd était un homme de lettres, quelqu'un qui a passé sa vie à écrire, dont toute l'ambition consistait chaque année à publier un beau livre, et qui ne vécu jamais que de sa plume. Ils sont très rares, il y en a à peine quelques dizaines aujourd'hui. C'était aussi le patriarche des Grosses Têtes, c'était notre bonne conscience culturelle. De temps en temps nous l'entrainions dans nos facéties, mais nous lui devons beaucoup car il a donné aux Grosses Têtes leurs lettres de noblesse. J'avais une expression à son égard qu'hélas je suis incapable d'appliquer à un autre contemporain : Jean Dutourd savait tout sur tout, et dans l'ordre. On pouvait l'interroger sur n'importe quoi et en même temps il était resté non seulement simple et surtout extrêmement joyeux. C'est a la fois un homme couvert d'honneur et iconoclaste. Il n'était pas mécontent de pouvoir chanter La Petite Emilie à l'époque ou il était candidat à l'Académie. Il tenait sa partie complètement dans notre petit orchestre."

Nous avons une tendre pensée pour ses proches.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Didier Raoult sur LCI.
Bande-annonce du concert organisé par Mika au profit de Beyrouth, diffusé le 19 septembre 2020.
M. Pokora dans le "19.45" sur M6, 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel