Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le prix Goncourt vient de récompenser 'une histoire universelle'...

Atiq Rahimi
3 photos
Lancer le diaporama

Si l'ouvrage récompensé il y a quelques minutes par le prestigieux prix Goncourt
met en scène "une histoire universelle", de l'aveu de la plupart de ses lecteurs, ce n'est pas le cas de celle de son auteur exilé : "ce qui est extraordinaire, s'étonne-t-il, c'est que pendant toutes mes années d'exil ici en France, je ne me sentais pas capable d'écrire dans cette langue d'adoption. Maintenant que je rentre directement dans mon pays, j'écris directement en français".

Dans une ambiance forcément différente du délirant Prix de Flore, l'auteur franco-afghan Atiq Rahimi succède au palmarès à la sensation Jonathan Littell (Les Bienveillantes, Gallimard, Goncourt 2006) et Gilles Leroy (Alabama Song, Mercure de France, Goncourt 2007) : le jury de ce prix littéraire séculaire, présidé par Edmonde Charles-Roux, a élu Syngué Sabour. Pierre de patience (P.O.L), qui s'attache à évoquer la condition féminine.

"Je parle des femmes afghanes comme de toutes les femmes du monde, a commenté le lauréat de cette édition 2008. Je ne fais pas abstraction entre la femme afghane brimée sous sa bourka et les autres femmes du monde. Les femmes afghanes, comme les femmes du monde entier, ont des désirs, des rêves et des espoirs, avec leurs forces et leurs faiblesses", a-t-il expliqué à la chaîne LCI à propos de son premier ouvrage écrit directement en français.

"Je suis toujours à la recherche de quelque chose de mystérieux qui se passe entre ces deux langues magnifiques", ajoute-t-il. Une recherche bien encouragée !

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Lio invitée dans l'émission "Passage des arts", sur France 5.
Lio invitée dans l'émission "Passage des arts", sur France 5.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie Bernadotte au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie Bernadotte au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Jean-Marc Généreux en interview pour "Purepeople.com".
Jean-Marc Généreux en interview pour "Purepeople.com".
Céline Dion dans la peau de Nanny McPhee pour Halloween.
Céline Dion dans la peau de Nanny McPhee pour Halloween.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Hommage à Diego Maradona, emporté à 60 ans par une crise cardiaque. Dans "Quotidien", le journaliste de "So Foot" Joachim Barbier se souvient de quel homme était ce génie du football. Il a eu la chance de le rencontrer en Argentine il y a deux ans.
Hommage à Diego Maradona, emporté à 60 ans par une crise cardiaque. Dans "Quotidien", le journaliste de "So Foot" Joachim Barbier se souvient de quel homme était ce génie du football. Il a eu la chance de le rencontrer en Argentine il y a deux ans.
Jean-Marc Généreux en interview pour Purepeople.com.
Jean-Marc Généreux en interview pour Purepeople.com.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image