Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yves Saint Laurent-Pierre Bergé : l'acheteur des "bronzes de la discorde"... ne veut pas payer !

Les bronzes chinois de la collection d'art Yves Saint Laurent-Pierre Bergé continuent de faire polémique...
Les bronzes chinois de la collection d'art Yves Saint Laurent-Pierre Bergé continuent de faire polémique...

On se doutait bien que l'affaire ne serait pas si simple... Mercredi 25 février, dernier acte d'une vente aux enchères qui, quelques heures plus tard, entrera officiellement dans la légende : alors que les dernières pièces de la collection d'art privée Yves Saint Laurent-Pierre Bergé attendent de trouver leurs nouveaux propriétaires, un acheteur par téléphone acquiert miraculeusement deux bronzes qui ont alimenté la polémique, moyennant... 15 475 000 euros pièce, tout de même.

Les deux oeuvres, une tête de rat et une tête de lapin provenant de la fontaine-horloge du Palais d'été de l'empereur Qianlong, pillé en 1860 par Français et Britannique, étaient au coeur d'une querelle sensible, la Chine réclamant leur retour, mais la justice confirmant la propriété de Pierre Bergé concernant ces artefacts.

On pouvait s'étonner de la "facilité" avec laquelle de tels objets avaient donc trouvé preneur - un acheteur anonyme, comme c'est troublant...

Comme on pouvait légitimement le supposer, c'est un collectionneur d'art... chinois qui a fait cette acquisition. Bien. Sauf qu'il refuse de... payer. "Depuis que la vente a eu lieu, il y a eu beaucoup de spéculations pour savoir qui était l'acheteur, j'annonce que l'acheteur est un Vhinois qui doit être admiré", a déclaré Niu Xianfeng, directeur du Fonds du patrimoine national de Chine. L'acheteur en question, Cai Mingchao, n'en démord pas : "Je crois que n'importe quel Chinois se serrait levé à ce moment précis... J'essaie de tout faire pour faire face à mes responsabilités. Mais je dois souligner que l'argent ne peut pas être payé". Reste à savoir si c'est une question de... liquidités, ou de volonté ! Et là, le mystère reste entier.

La réaction de Pierre Bergé ne s'est pas fait attendre. A l'antenne de France Info, il a indiqué que, en cas de rétractation de l'acquéreur, il conserverait les oeuvres : "Je les garderai chez moi. Elles y étaient, elles y retourneront, et nous continuerons à vivre ensemble elles et moi".

A qui le tour d'essayer ce casse-tête chinois ? Espérons simplement que la seconde vente des biens de Pierre Bergé et YSL ne recèle pas d'autres pièges...

G.J.

 

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Wafa s'est mariée avec Oliver le 5 septembre 2020.
Nagui gêné dans "N'oubliez pas les paroles", le 18 mai 2020, sur France 2
Anne-Line Rolland violée durant un an à partir de l'âge de 12 ans et demi par son entraîneur, a témoigné dans "Ca commence aujourd'hui", sur France 2, le 22 juin 2020.
Laeticia Hallyday, en manque de sa grand-mère Elyette Boudou, a cuisiné son poulet du dimanche le 26 avril 2020.
Bande-annonce du concert organisé par Mika au profit de Beyrouth, diffusé le 19 septembre 2020.
Ayem Nour dévoile de mystérieuses captures d'écran, Août 2020.
Benjamin Castaldi évoque son fils Gabriel, né fin août 2020, sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8) lors de la rentrée de fin août/début septembre 2020.
Cyril Hanouna révèle ses plans pour le déconfinement - Ce soir chez Baba, 4 mai 2020, C8
Charlotte a participé à l'anniversaire d'Inès le 23 mai 2020 et elle était accompagnée.
Maxime partage la première échographie de son bébé le 10 mai 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel