Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les confidences exclusives de la géniale chanteuse Sia : de sa vie avec sa petite amie à sa rencontre avec sa fan number one... Christina Aguilera !

Sia au micro de Goom Radio

Alors qu'elle a ravi ses fans parisiens lors de son passage au Bataclan le 4 mai dernier (une date française qui a bien failli ne jamais être programmée...), la géniale Sia - Sia Furler, ou Sia Kate Isobelle Furler, si vous voulez tout savoir - a profité de son passage en nos frontières pour faire quelques confidences à Têtu Radio, une des stations du bouquet numérique Goomradio.

Au cours de cet entretien qu'elle a accordé en marge de son concert, l'Australienne, star et dépositaire inimitable d'une pop éthérée qui confine au chill-out (avec de somptueux cheminements par le trip-hop, le downtempo, l'acid jazz, etc.), a notamment évoqué sa collaboration en cours avec Christina Aguilera, qui l'a sollicitée pour l'écriture de son prochain album, mais aussi sur sa vie intime avec... Jaidie, sa petite amie.

Véritable icône gay-friendly, Sia, 33 ans, n'a jamais cherché à cacher sa bisexualité. L'an dernier, elle mettait d'ailleurs les choses au clair : "J'ai toujours été complètement transparente à ce sujet, déclarait-elle en interviews. Les gens en font tout un pataquès maintenant que je commence à être connue."

Au micro de Thomas, pour Têtu Radio, la chanteuse à la voix envoûtante est revenue sur la question du mariage gay et son expérience personnelle avec sa compagne : "Evidemment que la question du droit au mariage m'intéresse. J'habite à New York, je pourrais rouler deux heures si je voulais me marier avec mon petit ami... qui est en fait une fille. Je paye des centaines de milliers de dollars d'impôts et je n'ai pas les mêmes droits que les gens "normaux". D'habitude, je sors avec des hommes, mais là, je suis tombée amoureuse d'une fille qui ressemble à un garçon. Si, demain, je devais mourir, je ne peux léguer ma maison et mes biens à ma petite amie... Cette inégalité est complètement absurde, et elle nous emm... pour être franche !"

Côté musique, cette créatrice fantasque et virtuose d'une musique à la puissance émotionnelle hors du commun nous invite dans les coulisses de sa rencontre avec Christina Aguilera, qui lui a confié être fan d'elle depuis ses débuts (avec le duo downtempo Zero 7). Des déclarations bienvenues tant ce tandem semble... saugrenu, entre l'ambient music veloutée de l'Australienne (championne des titres utilisés à l'écran, de Numb dans une campagne Contrex ou dans Nip/Tuck, à Breathe Me, ébouriffant générique ultime de Six feet under, bande originale de Prince of Persia et morceau récupéré par Coca-Cola pendant les derniers Jeux Olympiques, en passant par Don't bring me down dans 36, Quai des Orfèvres) et l'explosivité du registre de l'Américaine.

Récemment, Sia se félicitait de cette opportunité : "Ensemble, nous avons écrit des chansons absolument merveilleuses. Je mettrais chacune des chansons que nous avons crées toutes les deux sur l'un de mes albums." Pour Goomradio, l'Australienne, admirative de la qualité vocale et du perfectionnisme de Christina, tout en faisant remarquer qu'elle est "tout sauf une diva" dans son comportement, en a dit un peu plus : "Elle a une des plus grandes voix de tous les temps (...) C'était incroyable. Elle est extrêmement rigoureuse. Je lui chantais d'abord une chanson, je lui demandais 'Est-ce que tu la sens ?'. Si elle me disait non, je la refaisais, mais en général c'était bon, et après, je pouvais aller jouer avec mon chien. Mais elle, elle pouvait enregistrer parfaitement la chanson dès la première fois et passer une journée et demi jusqu'à obtenir ce qu'elle avait exactement en tête."

Inutile de dire qu'on attend plus qu'impatiemment le résultat de la collaboration entre l'Américaine et l'auteure des bijoux Healing is difficult, Colour the small one, Some people have real problems...

Découvrez l'intégralité de l'interview de Sia par Thomas sur Têtu Radio, aujourd'hui samedi 23 mai et demain dimanche 24 mai à 19h www.goomradio.com

Guillaume Joffroy

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel