Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les émoluments des royaux belges divulgués : des millions qui font jaser !

Le train de vie et les dépenses de la famille royale belge, décriés, sont à nouveau sous les projecteurs avec le dévoilement, mercredi 17 novembre 2010, des dotations allouées à ses membres.
11 photos
Lancer le diaporama
Le train de vie et les dépenses de la famille royale belge, décriés, sont à nouveau sous les projecteurs avec le dévoilement, mercredi 17 novembre 2010, des dotations allouées à ses membres.

Au lendemain des célébrations de la traditionnelle Fête du Roi, qui a vu la famille royale se réunir pour le Te Deum dispensé en la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles, puis pour la séance rituelle au Parlement, les quotidiens du groupe de presse belge Sud-Presse révélaient mercredi le montant des dotations allouées aux membres de la famille royale de Belgique pour l'année 2011. Des montants pour le moins conséquents, qui deviennent carrément colossaux lorsqu'on fait le calcul du cumul sur les vingt dernières années.

"En 2011, la reine Fabiola percevra une dotation de 1 441 381 euros, contre 1.501.594,92 euros en 2009", écrivent les médias belges, soit une diminution de 4% par rapport à l'année passée. Un rabais qui n'aura pas vraiment le don de calmer les détracteurs de la famille royale, dans un pays déjà secoué par une situation politique compliquée. Les journaux de Sud-Presse ont fait le calcul : "Depuis 1993, la reine Fabiola a touché, en ajoutant la dotation de 2011, 24 105 275 euros".

Le prince héritier Philippe de Belgique percevra pour 2011 922 378 euros. Depuis 1993, il aura ainsi touché 13 288 521 euros au total. La princesse Astrid percevra 319 061 euros (3,67 millions depuis 1993), le prince Laurent 306 727 euros (3,1 millions d'euros depuis 1993). La liste civile du Roi a été fixée à 10 888 000 euros pour 2011.

On notera que, en dehors des diverses missions (humanitaires, etc.), la princesse Mathilde et son époux le prince Philippe ont été les plus actifs en 2009, avec respectivement 92 et 89 activités officielles. Le roi Albert culmine à 67 activités, mais comptabilise également de nombreuses audiences diplomatiques. La reine Fabiola, en raison d'une longue hospitalisation, a dû se ménager.

Ce "budget" 2011 risque fort de faire grincer des dents du côté de citoyens et sujets qui, pour plus d'un tiers d'entre eux, sont excédés de financer le train de vie des royaux et des hommes politiques...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Amel Bent se dévoile en bikini dans sa salle de bain, lors de ses vacances à Palavas-les-flots, le 12 août 2020.
Chrissy Teigen dévoile une photo de son baby bump, annonçant la naissance de son 3e enfant, le 13 août 2020 sur Instagram.
Alessandra Sublet son amoureux Jordan le 13 août 2020.
Stéphanie Durant rélève qu'elle est atteinte du coronavirus, en story Instagram, le 12 août 2020
Ada Hegerberg, coéquipière d'Eugénie Le Sommer à Lyon, était invitée à son mariage avec Florian Dariel, dans le Finistère, le 11 août 2020.
Louane ne peut pas dormir à cause de sa fille qui pleure, le 11 août 2020.
Sophie de "N'oubliez pas les paroles" raconte sa lune de miel cauchemardesque dans "N'oubliez pas les paroles", le 10 août 2020, sur France 2
Amel Bent danse devant son miroir, le 9 août 2020, pendant ses vacances dans le sud
Kev Adams se filme en soirée avec Jessica Thivenin, le 9 août 2020.
Le Père Fouras réagit à l'épreuve remportée par Vianney dans Fort Boyard - Samedi 8 août 2020, France 2
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel