Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lily Allen : Entre ses "angoisses irrationnelles" et la "garce" médiatique, une interview-vérité à découvrir absolument !

Lily Allen s'est confiée aux Inrockuptibles : son adolescence, ses colères, ses angoisses...
Lily Allen s'est confiée aux Inrockuptibles : son adolescence, ses colères, ses angoisses...

Pour ceux qui ignoreraient tout de Lily Allen, son dernier clip en date eut pu les préparer à ce qu'ils vont découvrir dans l'étonnant entretien-vérité que la Londonienne de 23 ans a accordé au magazine Les Inrockuptibles - à son image : rock, et incorruptible.

Dans la vidéo de 22, chanson d'anticipation focalisée autour de l'angoisse de la trentaine et de la question suscitée par le gâchis (Where did it all go wrong ? - Où est-ce que j'me suis plantée ?), beaucoup des problématiques qui animent et agacent la chanteuse transparaissaient : la peur de l'image de soi et de sa récupération par les autres, la peur des excès dont on ne revient pas, la peur du ratage, la peur de vieillir, la peur de vieillir seule, surtout... La peur, titre en résumé autobiographique du premier single (The Fear) extrait de son dernier album, qui règle un à un ses comptes avec ses détracteurs et ses démons intérieurs, dans un songwriting aussi cinglant que sa pop est lumineuse, bariolée, légère en somme...

Un album baptisé, quant à lui, It's not me, it's you, tel un majeur bien dressé (auquel le désormais fameux single Fuck you fait évidemment écho) à tous ceux qui la taxent de parvenue parce que son berceau était doré (fille d'une productrice de cinéma et de Keith Allen, filleule de Joe Strummer, etc.). Malgré un premier hit en forme de Smile, pas le droit à une success story dépolluée de tout persiflage pour une jeune femme qui, à défaut d'être capable en vrai d'autant de cynisme que dans ses textes, est loin d'être dupe de la situation pour autant. Une lucidité dont son interview sans langue de bois pour Les Inrocks atteste avec éclat. Florilège de cette "grande gueule" qui ne s'ignore pas, et qui ne rêve plus, désormais, que du prince charmant (l'aurait-elle trouvé dernièrement ?)...

A propos de son adolescence agitée : "Ça aurait pu très mal finir. Il y avait beaucoup de drogues dures, des morts, des gens nettement plus âgés que moi, je passais ma vie dans des fêtes de squats... Je n'avais que 13 ans, c'est un miracle que je sois indemne. C'est la control-freak en moi qui m'a sauvée : elle ne voulait pas que je perde les pédales. Pour moi, c'était assez innocent : je ne demandais qu'à danser toute la nuit ! Le pire, c'est que mes parents ne se sont jamais rendu compte de rien... Ou alors, ils ont fait l'autruche. Peut-être que ça les arrangeait (...) Une prof m'a sauvée, la première et la seule qui m'ait encouragée, félicitée pendant toute ma scolarité (...) Sans elle, sans son soutien, je n'aurais jamais remonté la pente, vaincu mes complexes. Pour tous les autres, je n'étais qu'une boule de nuisance. Pendant des années, j'ai voulu me venger de ces gens. Mais aujourd'hui, avec le succès du premier album, je suis en paix avec ça. J'ai prouvé que j'avais un peu de valeur."

A propos de son image médiatique, qui fait le bonheur des tabloïds - actuellement au programme, ses baignades avec Kate Moss : "C'est exaspérant, pour quelqu'un comme moi qui aime tout contrôler, d'être à ce point trahi par son image publique. Je ne veux pas appartenir au domaine public, être utilisée, détournée... Je suis constamment suivie par des paparazzi. C'est un jeu absurde, le personnage Lily Allen est devenu plus gros que moi, c'est comme si on avait oublié le métier pour lequel je travaille tant : chanteuse (...) Si je n'étais pas Lily Allen, celle que je connais, je détesterais cette garce [que je vois dans les magazines]. Je la trouve exaspérante, insupportable. Beaucoup d'articles sont très intelligemment ficelés, avec une perversité inouïe, pour me faire passer pour une sale enfant gâtée, qui trépigne d'impatience. J'ai sérieusement l'impression qu'il y a une conspiration contre moi, qu'on me fait payer le fait que je ne vienne pas de la rue. Le système des classes demeure très marqué en Angleterre et comme je suis née dans le show business, les journalistes sont certains que je ne mérite pas mon succès, que je n'ai pas eu à me battre pour lui. C'est pour ça qu'ils ont créé ce personnage de petite peste capricieuse. Pour eux, je suis une vache à lait, chaque photo prise par ces connards de paparazzi leur rapporte une fortune, chaque petite phrase volée peut faire sortir un journaliste de l'anonymat, j'en ai marre de faire vivre de tels parasites. C'est si absurde, je ne représente tellement rien..."

Concernant sa réussite artistique et matérielle, qu'on semble lui reprocher de par son extraction : "C'est justement pour être indépendante, financièrement, que j'ai travaillé si dur, encaissé tant de choses. Je n'ai pas volé mon argent, il est ma récompense, et je n'ai aucun complexe à le dépenser : une jolie maison à moi, une assistante, des voyages, des peintures, les restaurants... On s'imagine que les stars fréquentent des restaurants huppés pour le glamour, mais dans mon cas, c'est juste le seul endroit où on me fiche la paix, où les clients sont trop hautains pour s'abaisser à mater les autres. Je pensais que tout le monde m'aimerait enfin si je devenais chanteuse à succès - et c'est exactement l'inverse qui est arrivé. J'espérais que ça serait la solution à mes problèmes de confiance, ça les a juste aggravés. J'espère qu'enfin, avec ce second album, on se rendra compte de mon rôle sur mes propres disques. J'en ai assez d'être considérée comme une potiche, de ne pas être reconnue musicalement."

Quant à son bonheur personnel, tout reste à faire, et l'angoisse est virulente : "Bien sûr, j'ai de l'argent, mais c'est tout ce que j'ai. Pas de copain, pas de bébé. Beaucoup de choses m'effraient... Les oiseaux, depuis le film d'Hitchcock, les pigeons notamment me terrifient... Mourir seule aussi. Je déteste la nuit, quand les idées noires viennent m'attaquer, et qu'il n'y a personne pour me rassurer, avec qui parler... Je finis dans des états d'angoisse terribles, irrationnels. Et ça ne s'arrange pas avec l'âge : mon innocence et mon insouciance sont loin derrière moi. Mon cerveau est constamment en surchauffe, je m'interroge sur tout, sans répit. Je prends tout personnellement. Je me fais du mal, physiquement... Je suis mon pire ennemi (...) Je pourrais mentir, dire que je pense à une carrière d'actrice, à écrire un livre. Mais la vérité, c'est que je n'ai qu'une ambition, qu'une idée fixe : me marier et avoir des enfants."

Interview à retrouver dans son intégralité sur le site des Inrockuptibles.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
FKA Twigs sous l'emprise de Shia LaBeouf : Il demandait à ce qu'elle "dorme nue"
FKA Twigs sous l'emprise de Shia LaBeouf : Il demandait à ce qu'elle "dorme nue"
Meghan Markle exposée : le livre "révélations" de sa soeur Samantha est enfin sorti
Meghan Markle exposée : le livre "révélations" de sa soeur Samantha est enfin sorti
Gigi Hadid, Zayn Malik et leur fille de quelques mois se sont réunis et déguisés pour Halloween.
Gigi Hadid, Zayn Malik et leur fille de quelques mois se sont réunis et déguisés pour Halloween.
Meghan Markle a changé de nom sur le certificat de naissance d'Archie... Sa réponse cash aux rumeurs
Meghan Markle a changé de nom sur le certificat de naissance d'Archie... Sa réponse cash aux rumeurs
Jamie Bamber marié : le séduisant comédien a tout quitté... pour la France !
Jamie Bamber marié : le séduisant comédien a tout quitté... pour la France !
Jane Birkin récompensée d'une Victoire d'honneur aux 36e Victoires de la musique.
Jane Birkin récompensée d'une Victoire d'honneur aux 36e Victoires de la musique.
Meghan Markle et Harry coupés de la monarchie : initiative positive en pleine polémique
Meghan Markle et Harry coupés de la monarchie : initiative positive en pleine polémique
Sarah Ferguson, mamie comblée : elle réagit enfin à la naissance de son petit-fils August
Sarah Ferguson, mamie comblée : elle réagit enfin à la naissance de son petit-fils August
Pippa Middleton : Son mari et son beau-frère sous le feu des critiques, en pleine crise économique
Pippa Middleton : Son mari et son beau-frère sous le feu des critiques, en pleine crise économique
Meghan Markle et Harry : Apparition publique surprise, la première de l'année
Meghan Markle et Harry : Apparition publique surprise, la première de l'année
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image