Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lily Allen, l'émouvant hommage de la prof qui a changé sa vie : 150 enfants chantent son single Chinese ! Regardez, c'est fantastique !

Chinese par le Capital Children's Choir, en hommage à Lily Allen

Dans l'interview-vérité qu'elle a récemment accordée, Lily Allen, entre autres confidences très intimes, revenait sur la période de son adolescence, une étape franchie non sans difficultés et qui aurait pu voir Lily mal tourner...

Mais il suffit qu'une personne vous tende la main pour que les choses prennent un sens nouveau :"Une prof m'a sauvée, la première et la seule qui m'ait encouragée, félicitée pendant toute ma scolarité, expliquait ainsi la chanteuse britannique aux Inrockuptibles. Elle m'a entendu chanter une chanson d'Oasis et m'a prise sous son aile. Elle s'appelle Rachel Santesso, nous sommes copines sur Facebook (rires)... Sans elle, sans son soutien, je n'aurais jamais remonté la pente, vaincu mes complexes. C'est la seule qui s'est dit : "OK, elle est chiante, insupportable, mais elle a peut-être des raisons". Pour tous les autres, je n'étais qu'une boule de nuisance."

Lily Allen avait d'ailleurs été particulièrement émue, en 2007, lors de ses retrouvailles avec Rachel sur un plateau télé, comme vous pouvez le voir en cliquant ici.

Ex-étudiante en musique à UVic (University of Victoria, Canada) devenue prof à la London Catholic School au moment des faits, en 1996 (elle avait 21 ans, Lily, 11 ans), Rachel Santesso, qui est désormais une soprano (elle a notamment chanté Nino Rota) et une productrice de musique classique réputée, avait été fascinée par l'interprétation de Wonderwall de Lily Allen, à l'école Cavendish de Camden (Londres), à tel point qu'elle avait décidé de lui donner des cours de chant pendant les pauses repas.

Si Lily Allen était alors communément perçue comme une "écolière à problèmes", Rachel Santesso avait décelé en elle l'étincelle, et l'avait attisée. Quelque temps après, Lily interprétait lors d'un concert de son école le titre Baby Mine extrait de la bande originale du Dumbo de Disney - Rachel avait trouvé judicieux le choix d'une chanson qui avait pour paroles "If they knew sweet little you, they'd end up loving you too" ("S'ils savaient combien tu es gentil(le), ils finiraient par t'aimer aussi").

D'autant que le lien entre les deux jeunes femmes est plus fort encore : Rachel, qui se décrit volontiers comme une ex-ado difficile et une étudiante pas fameuse, a bénéficié de la bienveillance de deux professeurs, qui lui ont révélé à elle-même sa vraie valeur et lui ont permis de devenir une éminence de la musique classique, qui s'est même produite pour les familles royales et le Pape - schéma qu'elle a reproduit avec Lily Allen, même si elle fait en sorte de minimiser son influence en déclarant que "le succès et le talent de Lily, elle n'y est pour rien".

Membre de la Royal Society of the Arts, la Canadienne a également fondé et dirige le fameux Capital Children's Choir, une des plus grandes chorales au monde, qui réunit près de 150 chanteurs et s'est illustrée aussi bien au Vatican qu'aux côtés des Spice Girls lors de leur tournée 2008. Et c'est avec ce superbe ensemble que Rachel enregistrait au début de l'été, dans les studios d'Abbey Road, un incroyable hommage à Lily Allen, reprenant dans un arrangement somptueux la chanson Chinese (à télécharger gratuitement sur le site de la chorale), que la Britannique avait écrite pour sa mère, Alison Owen, et qui devrait constituer le prochain single extrait de l'album It's not me, it's you.

"Oh mon Dieu, c'est le plus beau cadeau de toute ma vie. Merci, Rachel Santesso (mon mentor)", avait posté sur son Twitter une Lily bouleversée par cette initiative.

Et il faut bien avouer que cette version donne des frissons...

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel