Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marc Cerrone, sur la 1e apparition TV de Mimie Mathy : "elle nous a dit : 'mais moi, je ne veux pas me mettre à poil' !" Alors regardez !

2 photos
Lancer le diaporama
Panic, de Cerrone, avec la première apparition télé de Mimie Mathy

Alors que la loi Hadopi portant sur le problème des droits d'auteur dans le cadre d'Internet, et s'intéressant notamment à la protection de la création musicale contre le piratage, est depuis le 10 mars en discussion à l'Assemblée, Marc Cerrone a jeté un nouveau pavé dans la mare.

Le roi du disco a en effet décidé d'offrir son nouvel album, Cerrone by Jamie Lewis, en téléchargement gratuit depuis son site, pendant quelques jours, avant sa sortie officielle dans les bacs le 16 mars. Sur l'antenne de la radio Hit & Sport, dans l'émission Le Grand Buzz, il s'en est expliqué et est revenu sur le "pataquès" déclenché par la coïncidence des deux événements : "J'ai simplement eu le désir d'offrir, pendant cinq jours, la musique aussi bien que la pochette du disque et le livret, gratuitement, jusqu'à encore demain soir".

Les maisons de disques ont accueilli la nouvelle "évidemment avec scandale, constate Cerrone. Moi, ça fait 33 ans que je fais ma petite carrière et que j'ai, chaque année - ou disons tous les 24 mois -, emmerdé le monde. La seule chose, c'est que douze mois après, on s'aperçoit que c'était pas vraiment pour emmerder le monde, mais parce que je fais ma trajectoire tout seul, j'ai mon propre label, et je ne m'occupe ni de politique, ni des décisions qui se font autour d'une table avec des gens qui sont quelquefois un peu décrochés de la réalité (...). Je reproche aussi que les maisons de disque ne sont pas assez novatrices par rapport à ce merveilleux outil qu'est Internet."

S'exprimant sans langue de bois sur l'attitude des majors et du système de distribution, préjudiciable aux artistes trop peu rentables (et donc aux catalogues musicaux), il a nié avoir saisi l'opportunité chronologique de l'examen de la loi Hadopi pour booster son coup de promo : "Au début de la semaine, on a cru que j'utilisais la loi. On dit beaucoup de choses autour de cette loi. Je ne suis pas contre cette loi, je trouve qu'on en fait beaucoup autour de cette loi", a-t-il considéré.

Nous vous proposons d'écouter cette interview. Restez jusqu'à la fin, car il y a une pépite : dans un récent numéro de Panique dans l'oreillette, Mimie Mathy revenait sur sa première apparition télé, pour les besoins du clip de Panic (que nous vous proposons également). La star de Joséphine, ange gardien craignait d'avoir à se dénuder, et Cerrone, rigolard, donne sa version : "C'est sa première apparition en télé. Il y avait plein de nanas à poil autour, et elle nous a dit 'mais moi je ne veux pas me mettre à poil !'. Il est possible qu'on l'ait fait marcher, mais vraiment, je l'adore et je ne me serais pas permis !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel