Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marion Cotillard, Johnny Depp, une pornostar et Woofy... c'est le casting ciné de la semaine ! Regardez !

6 photos
Lancer le diaporama

Comme chaque semaine, Purepeople.com vous propose de vous familiariser avec les sorties cinéma de la semaine. En ce qui concerne les longs métrages qui sortent le mercredi 8 juillet, notre choix s'est arrêté sur un polar pur et dur, une comédie canine débridée et un faux porno avec une vraie pornostar.

"Public Enemies" - de Michael Mann - avec Johnny Depp, Christian Bale et Marion Cotillard.

Public Enemies est basé sur l'histoire vraie de John Dillinger, un braqueur de banques hors pair qui a sévi à de nombreuses reprises dans l'Amérique de la Grande Dépression, dans les années 30. Qualifié d'ennemi public numéro 1 par le patron du FBI, John Edgar Hoover, Dillinger sera traqué sans relâche par Melvin Purvis, l'un des agents fédéraux les plus efficaces, tout en entretenant une romance avec une charmante jeune femme.

Quel plaisir de retrouver enfin le grand Michael Mann, cultissime réalisateur du "Sixième Sens", de "Heat", de "Révélations" et autre "Miami Vice", qui nous propose avec son nouveau film un polar pur et dur, magnifique dans la forme et passionnant dans le fond. Dirigeant un trio d'acteurs au sommet de leur art et glamour à souhait, le cinéaste américain nous prouve définitivement qu'il est l'un des plus grands artistes contemporains. A aller voir les yeux fermés... mais ouvrez-les une fois dans la salle !

"Bambou" - de Didier Bourdon - avec Didier Bourdon, Anne Consigny et Pierre Arditi.

Alain, cadre dans une banque, souhaite avoir un enfant de sa femme, Anna. Cependant, celle-ci se verrait davantage pianiste reconnue qu'en mère de famille. Tout bascule lorsque le couple recueille une petite chienne cocker, baptisée Bambou. Ayant réussi son audition, Anna part en tournée avec un chef d'orchestre de renommée internationale. L'éloignement accentue les différends du couple et les deux amoureux décident de faire un break.
Alain se retrouve alors sans femme, ni bébé, mais avec une petite chienne qu'il supporte difficilement. Leurs rapports conflictuels vont pourtant laisser place à une réelle complicité : dans sa traversée du désert qui va le conduire à quitter son travail, fréquenter des voyous et des lieux peu recommandables, Alain va également côtoyer les vétérinaires, les services de la SPA et même un psy pour chien pour finalement réaliser que Bambou est probablement le dernier lien qui l'unit encore à Anna.

En attendant que les trois Inconnus se reforment pour donner une suite à leur immense succès - "Les trois frères" -, les trois comiques continuent chacun de leur côté leur petite bonhomme de chemin. C'est le cas de Didier Bourdon, qui réalise et interprète cette comédie canine, dans la ligne droite de "Marley et Moi", qui n'apportera pas grand chose, si ce n'est de nous décrocher quelques sourires. Nous apprécierons cependant la présence de l'adorable Bambou, qui n'est autre que la cousine de Woofy !

"Girlfriend Experience" - de Steven Soderbergh - avec Sasha Grey, Chris Santos et Philip Eytan.

Chelsea est call-girl de luxe à Manhattan. A ses clients, elle offre bien plus que de banales relations sexuelles : elle leur propose d'être pour eux la compagne d'un soir. C'est la "Girlfriend Experience"... Chelsea est convaincue de maîtriser sa vie. Son business marche bien, elle gagne 2 000 dollars de l'heure et son petit ami accepte même sa manière de vivre. Mais quand on multiplie les rencontres, on ne sait jamais vraiment sur qui l'on va tomber...

Nous retrouvons enfin le Steven Soderbergh que nous aimons. Loin de ses derniers blockbusters (la trilogie "Ocean") ou de ses films épiques (son dyptique autour du "Che"), le cinéaste américain revient à ses premières amours et nous propose un film tourné en deux semaines, caméra à l'épaule, dans l'esprit de son premier long métrage, le très réussi "Sexe, mensonges et vidéo", Palme d'Or à Cannes en 1989. En plus, il offre à la jeune et ravissante pornostar Sasha Grey, 21 ans, l'occasion de briller autant que dans ses productions X (où elle donne beaucoup de sa personne). Un diamant brut explose alors aux yeux des spectateurs.
A star is born. A elle dorénavant de gérer la suite...

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel