Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mélanie Laurent, Cameron Diaz et Fanny Valette... c'est le casting ciné de la semaine !

Le mercredi sur Purepeople.com, ce n'est pas grippe A au fond de son lit et multiples plaintes à sa chérie, mais bel et bien le jour des sorties !
Ainsi, dans cette optique et comme chaque semaine, votre site préféré vous propose un petit éventail des films en salles aujourd'hui... et il y a du lourd ! Nous vous invitons donc à retrouver une comédie française déjantée, un thriller américain fascinant, et une comédie dramatique bouleversante !

"La loi de Murphy" - de Christophe Campos - avec Pio Marmaï, Fanny Valette et Omar Sy.

Dans quelques heures, Elias terminera sa peine conditionnelle qu'il effectue depuis deux ans comme infirmier aux urgences. Mais ce qui s'annonçait comme une belle soirée vire à la catastrophe lorsque débarque dans son service Rudy, un de ses anciens complices, qui vient d'avoir un accident de voiture. Celui-ci fuyait les terribles frères Ortega, à qui il eu la très mauvaise idée de voler leur butin après un gros coup chez un diamantaire. Découvrant rapidement que les diamants volés sont cachés dans son hôpital, Elias a une nuit pour être le premier à mettre la main dessus et ainsi sauver la vie de son ami. Dans un hôpital grouillant de policiers et de truands mal intentionnés, il va devoir se montrer très astucieux.

Caméra survoltée, scénario à rebondissements et personnages succulents, font de cette Loi de Murphy une réussite. Malgré de fortes références au Snatch de Guy Ritchie, cette comédie au rythme décapant ne ressemble en fait à aucun autre film, et se dégage de lui une grande sympathie, une familiarité immédiate, à l'image de certains longs métrages qui deviennent rapidement cultes. Si cette comédie le devient, la galerie de personnages délirants y sera pour beaucoup : de la receptionniste karatéka au flic à la mèche folle, en passant par un trafiquant tout droit sorti de Starsky et Hutch, un chirurgien hystérique, un chef d'hôpital se prenant pour George Clooney et un gros thon se faisant relooker. Les ingrédients sont là.
Un casting parfait avec Pio Marmaï (Le premier jour du reste de ta vie), Fanny Valette (La petite Jérusalem), Dominique Pinon (Delicatessen), Omar Sy et Fred Testot, Jonathan Lambert, Manon Le Moal (Sous le Soleil), Michel Duchaussoy et Antonio Fargas (le "Huggy les bons tuyaux" de la série culte) fait de cette comédie un film à ne pas rater.

"The Box" - de Richard Kelly - avec Cameron Diaz, James Marsden et Frank Langella.

Norma et son époux mènent une vie paisible dans une petite ville des États-Unis, jusqu'au jour où une mystérieuse boîte est déposée devant leur domicile. Quelques jours plus tard, se présente l'énigmatique Arlington Steward qui leur révèle qu'en appuyant sur le bouton rouge de la boîte, ils recevraient 1 000 000 de dollars, mais cela entraînerait la mort d'un inconnu...

Après le génialissime Donnie Darko qu'il a réalisé en 2002 - alors qu'il n'avait que 25 ans - et qui avait révélé aux yeux du monde Jake Gyllenhaal (bien avant qu'il aille garder des moutons sous une tente), le brillant réalisateur américain Richard Kelly, aujourd'hui âgé de 34 ans, s'est bien remis du lynchage cannois de son second film - le fascinant et surprenant Southland Tales (non distribué en salles chez nous, mais visible en vidéo) -, pour nous proposer son troisième long métrage - The Box.
Inspiré des grands films de complots paranoïaques des années 1970 - Les hommes du président, Les trois jours du Condor -, et plus ou moins adapté d'un épisode de la série culte Twilight Zone (rien à voir avec la saga des vampires pré-pubères), The Box va remettre sur le devant de la scène le jeune réalisateur et confirmer tout le bien que l'on pensait de lui. A voir absolument !

"Le Concert" - de Radu Mihaileanu - avec Mélanie Laurent, Aleksei Guskov et François Berléand.

A l'époque de Brejnev, Andrei Filipov était le plus grand chef d'orchestre d'Union soviétique et dirigeait le célèbre Orchestre du Bolchoï. Mais après avoir refusé de se séparer de ses musiciens juifs, dont son meilleur ami Sacha, il a été licencié en pleine gloire. Trente ans plus tard, il travaille toujours au Bolchoï mais... comme homme de ménage.
Un soir, alors qu'Andrei est resté très tard pour astiquer le bureau du maître des lieux, il tombe sur un fax adressé au directeur : il s'agit d'une invitation du Théâtre du Châtelet conviant l'orchestre du Bolchoï à venir jouer à Paris... Soudain, Andrei a une idée de folie : pourquoi ne pas réunir ses anciens copains musiciens, qui vivent aujourd'hui de petits boulots, et les emmener à Paris, en les faisant passer pour le Bolchoï ? L'occasion tant attendue de prendre leur revanche...

Le très talentueux réalisateur d'origine roumaine Radu Mihaileanu, à qui l'on doit notamment des réussites comme Train de vie ou Va, vis et deviens (film poignant sorti en 2005), nous propose son cinquième long métrage - Le Concert -, une comédie dramatique historique sur fond de musique classique, bouleversant et offrant à la charmante Mélanie Laurent (Inglourious Basterds et qui fera ses premiers pas sur scène en février 2010) l'un des plus beaux rôles de sa jeune carrière, celui d'une jeune et talentueuse violoniste. Le film de la semaine !

Vous avez dorénavant toutes les bobines en main pour choisir vos films et passer de doux, terrifiants et jouissifs moments dans de belles et réconfortantes salles obscures.
Viva el Cinema !

Mathieu Lecerf

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel