Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Haneke a-t-il snobé les César 2013 ? La productrice d'Amour répond

Réactu : Contactée par nos soins, Margaret Menegoz, productrice des Films du Losange venue chercher les César récompensant le film Amour le 22 février dernier, a répondu aux deux problématiques posées par notre article. Elle confirme en effet la présence à Madrid du cinéaste autrichien pour l'opéra de Mozart Cosi fan tutte. Considéré comme un "metteur en scène particulièrement exigeant", Michael Haneke a tenu à honorer ce "lourd travail dans lequel il s'est engagé avec les difficultés et les soucis liés à une telle entreprise".

Selon sa productrice, "Michael Haneke a été particulièrement honoré d'avoir reçu ces César, par cette Académie qu'il respecte infiniment et dont il espérait depuis si longtemps être reconnu comme un pair", rappelant qu'Amour est son cinquième film français.

Enfin, face à la polémique de la nationalité du film, Margaret Menegoz tente d'éclaircir la question : "Amour est une coproduction européenne, France-Allemagne-Autriche. Michael Haneke est de nationalité autrichienne, l'Autriche a donc présenté cette coproduction aux Oscars, tandis que la France a présenté Intouchables. Même si la porte d'entrée s'est faite par l'Autriche, Amour fait donc gagner à la France un Oscar", assure-t-elle.

Le 28 février, nous écrivions :

Son absence aux César 2013 n'est pas passée inaperçue. D'autant que dès le lendemain, Michael Haneke avait le culot d'être présent à Los Angeles pour les Independant Spirit Awards, et bien entendu, pour les Oscars, le 24 février. Bien que le cinéaste ne soit pas reparti les mains vides des deux cérémonies américaines, son fauteuil vide au théâtre du Châtelet a fait grincer des dents. Et pas seulement celles de Twitter.

C'est au beau milieu de ses soutiens financiers qu'il faut aller chercher le coup de gueule. "Haneke doit tout à la France, et il préfère les États-Unis !", s'emporte l'un d'eux selon Le Point. Élément cristallisant les colères, la nationalité du film Amour. Aux César, c'est tout logiquement sous la bannière française que le film concourt puisqu'il a été majoritairement financé par des fonds français, à l'instar de Canal+ (950 000 euros) et France 3 (500 000 euros + 700 000 en droits de diffusion). Arrivé aux États-Unis, Amour est subitement devenu autrichien, même si, par exemple, la Française Emmanuelle Riva est nommée à l'Oscar de la meilleure actrice.

Un débat qui existe depuis la présence du film en compétition au Festival de Cannes 2012, qui s'est vu doublé d'une seconde polémique après les César 2013. L'absence de Michael Haneke, prétextant la préparation de la mise en scène de l'opéra Cosi Fan Tutte en Espagne, n'a pas été appréciée par tout le monde. D'autant que le lendemain, le cinéaste avait traversé l'Atlantique pour recevoir un prix à Los Angeles. Il sera rejoint par Emmanuelle Riva en vue des Oscars. Contrairement à son metteur en scène, elle assurera, malgré ses 86 ans, les deux cérémonies.

Egalement épinglé par de nombreux observateurs quant au bilan de la 38e cérémonie des César, Alain Terzian s'est défendu dans les colonnes du Figaro. "Je pense qu'on n'a pas dû regarder le même programme", lâche-t-il à destination des critiques faites à l'humour véhiculé pendant cette soirée présentée par Antoine de Caunes. En ligne de mire, le président de l'édition 2013, Jamel Debbouze. Concernant ce dernier, le président de l'Académie croit avoir vu quelqu'un qui "incarne physiquement la cérémonie" et qui "a relevé le défi". Evoquant des "César glamour", Alain Terzian pense avoir vécu sa soirée comme "l'apothéose d'une année de cinéma", d'où Amour est ressorti grand vainqueur, avec les prix du meilleur film, réalisateur, acteur, actrice et scénario original.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Edouard Baer et Monica Bellucci dans "C à Vous" (France 5), le vendredi 6 décembre 2019.
L'interview de Dwayne Johnson, Kevin Hart et Jack Black lors de l'avant-première du film "Jumanji : Next Level" à Paris, le 3 décembre 2019 au Grand Rex.
Cyril Hanouna est célibataire : en décembre 2019, le magazine Public révèle que sa compagne Emilie l'a quitté. Ils étaient en couple depuis 16 ans et sont les parents de deux enfants.
Gilles Verdez ému sur le plateau de "C'est que de la télé", le jeudi 5 décembre 2019, sur C8.
Kim Kardashian, une business woman en plein boom
Nagui évoque sa peur de faire de la prison en Égypte, le 4 décembre 2019 sur France 2.
Benjamin Castadi confie que Felicien a fait caca devant la porte, dans "Loft Story 2" - séquence de "Touche pas à mon poste", le 4 décembre 2019, sur C8
Eva Longoria dévoile une nouvelle photo de son fils Santiago
Estelle Lefébure et sa fille Ilona Smet sur France 2 le 3 décembre 2019.
Coulisses de la réalisation du Calendrier Pirelli 2020, par le photographe Paolo Roversi. Décembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel