Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Jackson : son dermatologue est en colère ! Il dément lui avoir fourni des analgésiques et autres sottises...

Aujourd'hui, le dermatologue qui suivait depuis des années Michael Jackson, Arnold Klein, s'est expliqué à la télévision américaine, sur ABC, concernant les différents doutes qui planaient sur son éventuelle implication dans une potentielle overdose médicamenteuse du King of Pop.

En effet, lors de l'autopsie, les médecins légistes ont trouvé que le corps du chanteur était criblé de nombreuses marques de piqûres résultant de l'administration de médicaments par voie intraveineuse. Comme du Diprivan (un sédatif puissant, aussi appelé propofol) a été trouvé au domicile de Michael Jackson, lors de la perquisition après sa mort, la famille a fourni à la police le nom de cinq médecins qui s'occupaient du chanteur, mais le Dr Klein n'y figurerait pas.

Klein a affirmé ne jamais avoir administré de puissants analgésiques ou sédatifs à Jackson, décédé le 25 juin dernier , et dont les causes réelles de mort ne sont pas encore connues. Il explique : "Les médecins qui ont fourni du Diprivan sont des criminels. Je dis que rendre quelqu'un dépendant ou lui administrer des substances potentiellement dangereuses, est criminel ! Moi, je n'en ai pas prescrit. Comment aurais-je pu le faire ? Je ne sais même pas comment l'utiliser !"

Le dermatologue ajoute : "Un jour, j'ai demandé et obtenu de Michael qu'il mette à la poubelle un puissant sédatif qu'il s'était fourni. C'était pire que de la morphine. J'ai toujours été très concerné par la santé de Michael, notamment parce que je m'inquiétais de ce que pouvaient lui faire les autres médecins. Mais je ne pouvais pas être tout le temps avec lui. [...] Je n'ai pas fait partie des médecins qui lui donnaient beaucoup de médicaments. Au contraire, j'ai été celui qui limitait et arrêtait tout. Mais peu importe ce qu'il voulait, il l'obtenait."

Klein explique avoir traité Jackson pour un lupus et une acné importante, mais avoir dû faire avec des chirurgiens esthétiques, qui ne savaient pas dire "non" à Michael. "Lui se voyait comme une oeuvre d'art, il pensait que son visage était une oeuvre d'art".

Sur ce sujet, le médecin a tenu à préciser : "Je ne suis pas l'un des cinq docteurs (auxquels s'intéressent les enquêteurs), je n'ai pas été interrogé et je n'ai pas été contacté par la police de Los Angeles"

Arnold a aussi démenti formellement être le père biologique des enfants de Michael Jackson, comme on a pu le lire ici ou là. En effet, c'est dans son cabinet que le chanteur a rencontré l'assistante du médecin Debbie Rowe, la mère biologique de Prince Michael I, 12 ans, et Paris-Michael Katherine, 11 ans, que l'on a vraiment découvert hier pendant le bouleversant hommage rendu au chanteur.

Klein explique : "Autant que je sache, je ne suis pas le père de ces enfants. Je ne peux pas être plus clair. Je ne veux pas alimenter toutes ces insanités qu'on raconte ici et là. Les enfants étaient très heureux avec leur papa. Chaque fois qu'ils étaient avec leur père, qu'il passait devant ses enfants, ils lui disaient "Je t'aime papa""

On précisera enfin que pour l'heure, personne ne sait où se trouve le corps de Michael Jackson. Après l'hommage qui a eu lieu au Staples center, le corbillard, suivi par des hélicoptères... a été perdu de vue. Il se pourrait que la famille attende les résultats définitifs de l'autopsie avant d'enterrer le corps.

Enfin, précisons que si un Français sur deux a suivi l'hommage à Michael Jackson, les Américains se sont moins mobilisés. "Seuls" 31 millions de personnes, soit un américain sur dix, ont suivi l'évènement. C'est un peu moins que pour les funérailles de Lady Diana en 1997... Les affaires de pédophilie ont considérablement abîmé l'image du Roi de la Pop auprès de son public américain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Emma Stone maman : le prénom de sa fille révélé
Emma Stone maman : le prénom de sa fille révélé
Quavo et Saweetie séparés : un vidéo de leur bagarre refait surface...
Quavo et Saweetie séparés : un vidéo de leur bagarre refait surface...
Kanye West change de nom : énième demande farfelue après le divorce
Kanye West change de nom : énième demande farfelue après le divorce
Selena Gomez transformée : son nouveau look surprend des millions d'internautes
Selena Gomez transformée : son nouveau look surprend des millions d'internautes
Joe Exotic "désemparé" en prison : son mari de 23 ans demande le divorce
Joe Exotic "désemparé" en prison : son mari de 23 ans demande le divorce
Prince Harry, prêt à faire la paix ? Ces discussions épineuses avec son clan...
Prince Harry, prêt à faire la paix ? Ces discussions épineuses avec son clan...
Johnny Depp abandonné par sa mère à l'adolescence ? De surprenants documents refont surface
Johnny Depp abandonné par sa mère à l'adolescence ? De surprenants documents refont surface
Britney Spears sous tutelle : grosse défaite face à son père Jamie, le calvaire continue !
Britney Spears sous tutelle : grosse défaite face à son père Jamie, le calvaire continue !
Beatrice d'York maman : Sarah Ferguson a rencontré le bébé, et le prince Andrew ?
Beatrice d'York maman : Sarah Ferguson a rencontré le bébé, et le prince Andrew ?
Christina Applegate atteinte d'une sclérose en plaques : soutenue par Selma Blair, elle aussi malade
Christina Applegate atteinte d'une sclérose en plaques : soutenue par Selma Blair, elle aussi malade
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image