Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort d'Hector, le chanteur rebelle des années twist, à l'âge de 73 ans

Carnet noir. Hector, leader des Médiators, chanteur solo, roi incontesté de la provocation, est mort le 19 février 2020 à l'âge de 73 ans.

Triste nouvelle pour nos oreilles. Le chanteur Hector est mort le 19 février 2020 à l'âge de 73 ans. Le cancer dont il était atteint a eu raison de sa rage de vivre. Comme annoncé sur Twitter par le journaliste Jean-François Guyot – de l'Agence France Presse –, les obsèques de l'artiste auront lieu le vendredi 21 février, à 14h, au cimetière de Pantin, au nord-est de la capitale. Une ultime occasion de lui dire adieu.

Né Jean-Pierre Kalfon, Hector était également surnommé Le Chopin du Twist pour avoir régné en prince de la rébellion sur les années 1960. Avant de se lancer dans une carrière solo, Hector faisait partie du groupe Les Médiators – avec Marc Schleich à la guitare, Serge Mosiniak à la basse, Gilbert Kravetz à la guitare rythmique et William Roudil à la batterie. Après avoir enchaîné des tubes au swing redoutable, de Whole Lotta Shakin' Goin' On à Peggy Sue, le quintette musical s'est séparé en 1964... ce qui n'a pas empêché le leader de poursuivre l'aventure en solo. Il écrivait ses titres avec le comédien et humoriste Jean Yanne, ainsi qu'avec Gérard Sire.

Hector interprète "J'vous déteste" en 1964.

Nul doute qu'il aimait susciter l'étonnement, créer la surprise, titiller les moeurs. Sa musique n'était pas la seule partie flamboyante de sa carrière. Dans un numéro de l'émission Salut les copains, Jacques Dutronc n'avait pas hésité à l'introniser "champion de la provocation". Et pour cause. Hector avait notamment osé rester couvert devant le drapeau national et s'était, entre autres, aller faire cuire un oeuf sur la flamme du Soldat inconnu, sous l'Arc de Triomphe de la ville de Paris. Quelques veinards ont pu assister à l'une de ses représentations, sur la scène de l'Olympia, entouré de poules et de canards. Voilà qu'il s'est enfui pour titiller les nuages...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel