Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Ted Kennedy : L'incroyable et tragique destin du petit prince et patriarche du clan Kennedy...

Edward "Ted" Kennedy est décédé le 25 août 2009 à l'âge de 77 ans. Les Etats-Unis perdent un emblématique patriarche, un fervent batailleur politique et une figure légendaire du clan Kennedy.
26 photos
Lancer le diaporama
Edward "Ted" Kennedy est décédé le 25 août 2009 à l'âge de 77 ans. Les Etats-Unis perdent un emblématique patriarche, un fervent batailleur politique et une figure légendaire du clan Kennedy.

Si la dynastie Kennedy n'est pas près de s'éteindre, la famille Kennedy au sens où on l'entend communément (à savoir, la fratrie dont était issu JFK) ne tient plus qu'à une vie : alors que l'Amérique vient de perdre avec douleur son patriarche Edward Moore "Ted" Kennedy, seule Jean Ann Kennedy (Jean Kennedy Smith) survit à ses huit frères et soeurs.

Benjamin de la fratrie, puissant et discret allié des activités de ses deux frères aînés John et Robert jusqu'à leurs assassinats respectifs (en 1963 et 1968) avant de devenir durablement une des icônes majeures de la vie politique américaine en son nom propre, Ted Kennedy est décédé peu avant minuit mardi 25 août, à son domicile de Hyannis Port. Atteint d'une tumeur au cerveau diagnostiquée en mai 2008, le sénateur dévoué du Massachussetts depuis 1962 (lorsqu'il remporta les élections spéciales pour le siège laissé vacant par son frère élu à la Présidence) se savait condamné et aura fait mentir les prévisions les plus optimistes des médecins...

Au-delà de l'immensité de la perte pour la scène publique étatsunienne, qui pleure la disparition du deuxième plus ancien membre du Sénat et du troisième sénateur en termes de longévité en fonction, la mort de Ted Kennedy, à l'âge de 77 ans, clôt un nouveau chapitre d'une saga dynastique incroyable... et incroyablement tragique.

Pour preuve de l'émotion suscitée et du vide laissé par ce personnage haut en couleurs, réputé autant pour son amour épicurien de la vie que pour sa fougue politique et son talent oratoire remarquable, l'annonce poignante faite par sa famille : "Edward M. Kennedy - le mari, le père, le grand-père, le frère et l'oncle que nous aimions tant - est mort tard mardi soir chez lui à Hyannis Port. Nous avons perdu le centre irremplaçable de notre famille et une lumière joyeuse dans nos vies, mais sa foi, son optimisme et sa persévérance resteront à jamais dans nos coeurs."

En sa qualité de "centre irremplaçable de la famille", Ted n'aura pas échappé à cette quasi malédiction funeste attachée aux destins de la famille Kennedy. Le 19 juin 1964, quelques mois après ce sinistre 22 novembre 1963 où il fut interrompu, alors qu'il présidait à une séance du Sénat, pour apprendre la mort de son frère le président John Fitzgerald Kennedy, Ted avait survécu au crash de son Aero Commander 680 dans une pommeraie du sud du Massachussetts. Tandis que le pilote et un de ses assistants trouvaient la mort dans l'accident, il avait été tiré de la carcasse de l'engin par le sénateur Birch E. Bayh II, sérieusement touché au dos (ce dont il garda des séquelles à vie), et souffrant également d'un poumon perforé, de plusieurs côtes cassées et d'une hémorragie interne. Illustration éloquente et précoce de sa réputation de champion de la justice sociale, il avait mis à profit ses longs mois de convalescence à l'hôpital pour avancer sur certains dossiers, notamment concernant les soins médicaux - à ce sujet, le chef de file démocrate Harry Reid, à l'annonce de sa mort, a d'ailleurs fait remarquer, parmi les nombreux hommages déposés sur le site du défunt sénateur, que "grâce à lui, beaucoup plus d'enfants ont pu être soignés". C'est Joan, sa première épouse (de 1958 à 1982) qui fit campagne pour lui aux élections sénatoriales de 1964, que Ted remporta haut la main. Il reprit son activité au Sénat, aidé d'une canne, en janvier 1965.

En 1968, l'assassinat de son frère Robert, abattu à Los Angeles (et décédé le jour suivant) en pleine campagne présidentielle (que menait tambour battant Ted), l'avait profondément meurtri. Robert était, de tous, celui dont il était le plus proche, et la bouleversante élégie qu'il prononça pour lui rendre hommage est restée gravée dans les mémoires. John et Robert morts, Joseph Sr. invalide depuis son attaque cérébrale en 1961, Ted devenait fatalement le patriarche du clan (l'aîné de la fratrie, Joseph Jr., avait été tué lors de la Seconde Guerre mondiale), ainsi que le tuteur des treize enfants de ses défunts frères. Rappelons que le clan Kennedy avait également perdu prématurément Kathleen (dite "Kick"), morte dans un crash d'avion en Ardèche en 1948 avec celui qui devait devenir son second mari ; tout récemment, le clan a encore vu partir Rose Marie (ou Rosemary), décédée en 2005 à 86 ans - lobotomisée à l'âge de 23 ans, elle avait été frappée d'incapacité à vie -, Patricia, décédée en 2006 à 82 ans des suites d'une pneumonie, et enfin Eunice, belle-mère d'Arnold Schwarzenegger, qui a péri il y a quelques jours. Au registre de la malédiction familiale, on peut encore citer la progéniture de John Fitzgerald Kennedy, dont deux des quatre enfants succombèrent en bas-âge (Arabella, 1956, et Patrick, 1963) et dont le fils homonyme, surnommé John-John, trouva la mort avec sa femme Carolyn dans un crash d'avion en 1999 au large de Martha's Vineyard, laissant sa soeur Caroline Kennedy- Schlossberg pour seule descendante de JFK.

En 1969, la série noire continua, et l'épisode resté dans l'histoire comme "l'incident de Chappaquiddick", de l'avis de nombreux observateurs, compte parmi les scandales de sa vie privée (sexe, corruption, morts accidentelles entachées de doutes...) coupables de lui avoir coûté l'accès aux plus hautes fonctions gouvernementales. Dans la nuit du 18 juillet 1969, Edward "Ted" Kennedy prenait part, sur l'île Martha's Vineyard de Chappaquiddick Island, à une fête en l'honneur des "Boiler Room Girls" qui avaient oeuvré lors de la campagne de son frère Robert l'année précédente. Une sauterie qu'il avait quittée peu avant minuit avec Mary Jo Kepechne, une jeune femme de 28 ans qu'il raccompagnait, au volant d'une Oldsmobile Delmont 88... Laquelle quitta la route au niveau du pont Dike quelques minutes après pour s'abîmer dans l'anse Poucha Pond ; Kennedy parvint à sortir du véhicule en vie, sa passagère non. Ted quitta les lieux sans avertir les autorités ; il ne l'avait toujours pas fait lorsque le corps de la jeune femme fut repêché le lendemain. Selon sa déposition ultérieure, il revint sur les lieux avec des amis, plongeant pour tenter de remonter Kopechne, en vain : en repartant, ses amis insistèrent sur la nécessité d'appeler la police, mais Ted était paniqué, dans un état second... Au petit matin, il se comportait obstinément comme si rien ne s'était passé. Le 25 juillet, Ted plaida coupable du délit de fuite et écopa de deux mois de prison - peine suspendue. Après une contrition télévisée (il s'était flagellé en jugeant sa fuite "indéfendable", mais nia avoir eu un comportement déplacé envers Kopechne), il consulta l'électorat du Massachussetts pour savoir s'il devait quitter ses fonctions : il fut maintenu. En janvier 1970, une enquête menée dans le plus grand secret établissait que certains éléments de la version du sénateur étaient faux... Cet incident ruina ses ambitions présidentielles et ressurgit chroniquement sur son parcours, notamment lors des primaires démocrates face à Jimmy Carter en 1980 et lors des poursuites engagées contre son neveu William Kennedy Smith pour harcèlement sexuel, en 1991, à une période où Kennedy faisait les choux gras des tabloïds pour ses écarts de conduite - séducteur patenté, il fit pénitence publique au début des années 1990.

Sur un plan plus personnel, Ted Kennedy, outre la grande tragédie familiale du clan, a vécu plus d'une épreuve au sein de la famille qu'il a fondée : dévasté par le décès de son beau-frère Stephen Edward Kennedy (mari de sa soeur Jean Ann), emporté par un cancer en 1990, il a par ailleurs dû faire face aux malheurs de deux de ses trois enfants, Kara, Edward et Patrick, fruits de son mariage avec Virginia Joan Bennett. A l'âge de douze ans, atteint d'un cancer des os, Edward dut être amputé de la jambe droite ; et, en 2003, Kara fit face à un cancer du poumon. Quant à leur mère, qui avait confié ses soucis avec l'alcool suite à son divorce de Ted en 1982, elle fut arrêtée pour conduite sous influence et envoyée en cure de désintoxication à de multiples reprises, placée sous la tutelle de ses enfants en 2005 toujours en raison de ses problèmes d'alcoolisme, hospitalisée la même année après avoir été découverte étendue et en mauvais état dans la rue à Boston, et enfin opérée suite à un cancer du sein décelé en 2005 également. Ted Kennedy avait épousé en secondes noces, en 1992, l'avocate Victoria Reggie, mère de deux enfants (Curran et Caroline) nés d'une précédente union, qui fut à ses côtés jusqu'à son dernier souffle.

Si "Vicky" a pu être pressentie pour reprendre le flambeau de son époux, acteur politique adulé, doué et pugnace, il lui faudra faire campagne pour les élections spéciales programmées en 2010.

Pour l'heure, à l'instar du président Barack Obama, qui a confié qu'il avait "le coeur brisé", les Etats-Unis sont terriblement affligés par la mort du dernier "prince" de la dynastie légendaire qui est en quelque sorte la famille royale qu'ils n'ont jamais eue : le clan Kennedy.

Guillaume Joffroy

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Barack Obama a marqué un impressionnant panier alors qu'il se trouvait dans le Michigan pour se outenir Joe Biden à quelques jours de l'élection présidentielle.
Barack Obama a marqué un impressionnant panier alors qu'il se trouvait dans le Michigan pour se outenir Joe Biden à quelques jours de l'élection présidentielle.
 Christina Milian a publié une vidéo de M. Pokora à la télé (dans "Touche pas à mon poste") regardé par leur fils Isaiah. Le 7 décembre 2020

Christina Milian a publié une vidéo de M. Pokora à la télé (dans "Touche pas à mon poste") regardé par leur fils Isaiah. Le 7 décembre 2020

Christina Milian s'est filmée avec son fils Isaiah lové contre elle le 1er septembre 2020. La compagne de M. Pokora a vanté les mérites de couches lavables offertes par une amie auprès de sa communauté de fans.
Christina Milian s'est filmée avec son fils Isaiah lové contre elle le 1er septembre 2020. La compagne de M. Pokora a vanté les mérites de couches lavables offertes par une amie auprès de sa communauté de fans.
Eva Longoria raconte son plus beau réveillon de Noël, pour Salto.
Eva Longoria raconte son plus beau réveillon de Noël, pour Salto.
M. Pokora prépare une dinde farcie pour le réveillon de Noël le 24 décembre 2020. Sa femme Christina Milian n'est pas convaincue.
M. Pokora prépare une dinde farcie pour le réveillon de Noël le 24 décembre 2020. Sa femme Christina Milian n'est pas convaincue.
Chrissy Teigen dévoile une photo de son baby bump, annonçant la naissance de son 3e enfant, le 13 août 2020 sur Instagram.
Chrissy Teigen dévoile une photo de son baby bump, annonçant la naissance de son 3e enfant, le 13 août 2020 sur Instagram.
Le prince Harry et Meghan Markle en visioconférence avec la militante Malala Yousafzai, octobre 2020 sur Instagram.
Le prince Harry et Meghan Markle en visioconférence avec la militante Malala Yousafzai, octobre 2020 sur Instagram.

Christina Milian se baigne à Saint-Tropez avec sa fille Violet le 20 juillet 2020.
Christina Milian se baigne à Saint-Tropez avec sa fille Violet le 20 juillet 2020.
M. Pokora prépare une dinde farcie pour le réveillon de Noël le 24 décembre 2020. Sa femme Christina Milian n'est pas convaincue.
M. Pokora prépare une dinde farcie pour le réveillon de Noël le 24 décembre 2020. Sa femme Christina Milian n'est pas convaincue.
Jennifer Lopez pleure des larmes de joie après l'élection de Joe Biden.
Jennifer Lopez pleure des larmes de joie après l'élection de Joe Biden.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image