Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nouvelle Star 2015 : Ursula et Frances Isabel éliminées, Maeva bluffante !

45 photos
Lancer le diaporama
Ursula et Frances Isabel éliminées - Nouvelle Star sur D8, le jeudi 22 janvier 2015.

Réactualisation : D8 diffusait hier soir le premier prime de Nouvelle Star 2015. Présentée par Benjamin Castaldi, qui remplace Cyril Hanouna, cette soirée marquée par élimination de deux candidats a attiré 1,5 million de téléspectateurs, soit 7,2% du public. C'est le record d'audience de cette saison - rappelons que huit épisodes de casting ont déjà été diffusés.

Jeudi 22 janvier, nous écrivions : Ce soir, c'était le grand soir pour les 11 candidats qualifiés pour les prime time de Nouvelle Star 2015 puisque D8 diffusait la première grande soirée en direct du télé-crochet ! L'occasion pour nous de retrouver Benjamin Castaldi qui faisait, pour l'occasion, son arrivée en grande pompe sur la chaîne de la TNT.

Très en forme ce soir, le jury – composé de Sinclair, André Manoukian, Yarol Poupaud et Elodie Frégé – a jugé leur prestation vocale mais aussi l'aisance sur scène des onze candidats qualifiés. Alors, qui d'Emji, Kevin, Maëva, Martial, Mathieu, Micka, Nelson, Noémie, Pauline, Frances Isabel ou Ursula a quitté l'aventure ? Découvrez-le dans notre résumé de cette belle soirée...

Nouvelle Star 2015 - prime time du jeudi 22 janvier 2015


C'est une nouveauté de cette saison : les votes par Twitter sont intégrés et valent tout autant qu'un vote par SMS ou téléphone... C'est la bonne nouvelle de la soirée. La mauvaise, c'est que ce soir, deux candidats quitteront immédiatement la compétition.

Commençons par saluer la prestation de Benji... Si certains se demandaient si le choix de l'animateur de rejoindre D8 était judicieux, plus aucun doute n'est permis. Benjamin Castaldi, qui commençait à s'éteindre sur TF1 et apparu rayonnante et lumineux, comme débridé et galvanisé par son arrivée sur D8.

Maeva : "On était dans l'entertainment !"
Maëva est la première à s'élancer dans l'arène. Elle donne le "la" de cette soirée au son du hit I'm so excited par les Pointer Sisters. La principale difficulté du morceau est bien sûr les aigus. Comme à son habitude, Maëva fait le show avec une aisance déconcertante : entre sa complicité avec les musiciens et sa facilité à occuper l'espace. Elle repart avec quatre bleus ! "Quelle entrée en matière ! T'as géré ta belle énergie et t'as fait beaucoup de progrès en justesse !", estime Sinclair. Yarol Poupaud salue sa prestation : "On était dans l'entertainment !"

Mathieu : "Tu incarnes les choses !"
Mathieu a choisi un titre français : Caravane de Raphaël. D'abord intimidé par le plateau et le public, Mathieu finit par relâcher la pression. Son interprétation se révèle finalement très juste. Il ajoute une touche de rock à la version originale, mais n'en oublie pas pour autant l'émotion. Elodie Frégé en est bouleversée. Il s'offre lui aussi quatre bleus ! "Je verse ma larme parce que je suis tellement fière de toi. Je suis fière du choix qu'on a fait de te garder avec nous ! Et là, tu incarnes les choses, tu as fait de tels progrès dans la présence !", s'enthousiasme Elodie.

Emji : "Tu imposes un truc tellement fort !"
Pour son premier prime time, Emji se mesure au Crazy In Love de Beyoncé feat. Jay-Z mais dans une version cabaret très érotisante. Cet arrangement, proche du rock alternatif, lui permet de mettre en valeur sa voix puissante et parfaitement maîtrisée. Une ambiance sombre avec une petite touche lyrique. Le public est debout... Plus rare, le jury aussi ! Sans surprise, c'est quatre bleus pour Emji. "Tu imposes déjà un truc tellement fort... Ça va être dur de faire mieux la semaine prochaine !", estime déjà Elodie Frégé. "Je me suis un peu ennuyé au début. J'ai eu un petit doute, mais après, tu m'as embarqué", tempère Yarol Poupaud. "J'avais l'impression d'être en demi-finale", conclut Sinclair.

Micka : "J'ai trouvé ça maladroit..."
Pour le représenter, Micka a choisi Dangerous de David Guetta. Et dès le début de sa prestation, difficile de ne pas se demander si ce choix était le meilleur... Ce morceau ne semble pas vraiment adapté à la voix de Micka. Outre de nombreux problèmes de justesse, le jeune homme a bien du mal à positionner sa voix, notamment dans les graves. Le jugement est sévère : trois rouges et un bleu (Yarol Poupaud). "J'ai trouvé ça maladroit. Tu n'étais pas très à l'aise, et ta voix, tu ne la maîtrises pas assez pour faire ça. Reviens à des choses plus naturelles", conseille Sinclair, avec bienveillance.

Noémie : "Tu es très intense"
Pour la première fois de son aventure, Noémie va chanter en français : Evidemment de France Gall. Une vraie prise de risque pour celle qui ne se sent à l'aise qu'avec la langue de Shakespeare. D'abord crispée, Noémie trouve son rythme de croisière et impressionne le jury avec son interprétation très juste et maîtrisée sur le bout des doigts. Pour sa première chanson en français, les choses se sont rondement bien passées : quatre bleus pour Noémie. "Quand tu chantes, tu enlèves tout le costume. Tu fais partie de ces chanteuses intemporelles. Je me surprends à aimer ça", dixit Sinclair. "Tu es très intense et très vraie ! C'est une belle recette", ajoute Elodie Frégé. "Tu nous as fait du Céline Dion post-modern. Moins casse-couille !", conclut André Manoukian avec son phrasé légendaire.

Nelson : "Quelque chose de psychédélique"
Le rocker de cette saison joue sa place sur Light My Fire des Doors. Les problèmes de justesse sont immédiatement une évidence, de même que son manque d'énergie. Nelson a également quelques problèmes de gestion de l'espace. Le jury lui en a visiblement tenu rigueur : il ne repart qu'avec trois bleus et un rouge de Yarol. "Je t'ai senti mal à l'aise... La tonalité était trop basse pour toi. C'était forcé, pas naturel...", déplore Yarol Poupaud. "Tu es un chanteur baroque. Je t'ai trouvé à l'aise partout. On était dans l'univers du Rocky Horror Picture Show. Tu as quelque chose de psychédélique !", tempère André.

Ursula : "Tu luttes avec l'énergie et l'intensité..."
La jolie Ursula s'est mesurée au tube Habits, de Tovelo. Malheureusement pour elle, cette prestation était loin d'être sa plus éloquente. La justesse lui a fait défaut malheureusement. On en vient à se demander s'il n'y avait pas un problème de retour. Trois rouges et le seul bleu d'André Manoukian : tel est le relevé de notes d'Ursula. "Tu es fatiguée, tu as beaucoup travaillé. On a senti une fatigue", déplore Yarol. "Y'a de l'intensité, mais y'a aussi beaucoup de défauts : y'avait trop de fausses notes. Tu luttes avec l'énergie et l'intensité, ça m'empêche de profiter vraiment de ta prestation", conseille Sinclair.

Martial : "Tu balances la purée tout de suite !"
Martial mise sur une version pleine de virilité de l'indémodable Où sont les femmes ? de Patrick Juvet. Plein d'assurance et de maîtrise, il assure le show, embarque la public dans son interprétation et touche le jury en plein coeur... ou presque ! Trois bleus pour un rouge : celui d'André Manoukian. "Je me suis aperçu que cette chanson était intéressante armoniquement. Le problème, c'est que tu balances le purée tout de suite, fais durer un peu !", explique Dédé. Et Benjamin Castaldi d'ajouter : "C'est le problème de beaucoup d'hommes !" Sacré Benji !

Pauline : "Une marquise qui devient amazone..."
Pour Pauline, ça sera Osez Joséphine, dans le style de Christine and the Queens. Incontestablement, Pauline offre une jolie prestation, jouant à merveille des silences qui composent la chanson. Pourtant, le jury semble sur sa réserve. Sinclair et André voient rouge. Elodie et Yarol sont séduits. "J'aime ton côté vieille marquise qui devient tout à coup une amazone", complimente Elodie Frégé. "Je t'ai trouvée très fragile, mais aussi très perdue. C'est dommage parce que tu as un univers intéressant mais là, j'avais l'impression que t'allais t'écrouler", souligne Sinclair.

Frances Isabel : "Une terreur au niveau des oreilles !"
Avant-dernière prestation de la soirée : celle de Frances Isabel qui mise sur Shake It Off de Taylor Swift. Le résultat est surprenant : Frances Isabel qui semblait l'un des talents les plus prometteurs du casting se rate totalement. On ne compte plus les faussetés. Sinclair et Elodie tripotent leurs oreillettes pour s'assurer qu'il n'y a pas un problème de son... Eh non ! Bilan : quatre rouges. "Il a fallu attendre le dernier refrain pour que tu chantes dans la bonne tonalité ! Pour moi, c'était une terreur au niveau des oreilles !", lance Sinclair, tandis qu'André Manoukian tacle les musiciens et leur "son pourri".

Kevin
Dernière à s'élancer sur scène : Kevin, avec Unchained My Heart en hommage à Joe Cocker. Avec sa voix rauque, Kevin livre une prestation totalement folle, presqu'enragée, et parmi les plus marquantes de la soirée. Le jury souhaite en voir plus et applaudit chaleureusement. Pour Kevin, c'est quatre bleus et une avalanche de compliments. "T'as un timbre vraiment séduisant : ça fait beaucoup de ton charme. Ta présence s'affine. Je veux voir le lâcher prise, mais globalement super prestation", juge Sinclair.

Verdict...

L'heure du résultat a sonné. Le public a livré son verdict en votant par téléphone, SMS et Tweets. Frances Isabel et Ursula sont éliminées, ce soir.

A jeudi prochain !

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel