Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nouvelle Star : Des talents quasi-inexistants, quelques rares prouesses et un jury... consterné ! Regardez !

Mais ils sont où, mais ils sont où, mais ils ont où les vrais chanteurs ?

Oui, l'hymne des supporters de football s'applique facilement aux candidats du télé-crochet de M6. Pour le cinquième prime de cette septième saison, les talents décelés précédémment se sont évanouis et à quelques exceptions près, ce fut un vrai fiasco musical.

Ils étaient 70 en début de soirée et après un sérieux écrémage, ils n'en restent que 40 à l'arrivée. 40 apprentis chanteurs qui se produiront pour la dernière fois au théatre Trianon la semaine prochaine avant le grand saut de Baltard dès le 7 avril. Espérons que pour cette grande date en direct, le jury saura faire le bon choix parce que pour l'instant, faute d'un télé-crochet, le public a plutôt l'impression d'assister à un karaoké géant.

Hier soir donc, les candidats se sont produits par groupe de trois sur des chansons imposées (La lettre de Renan Luce, Besoin de Personne de Véronique Sanson, Couleur Café de Serge Gainsbourg et Dis-Moi des BB Brunes), à apprendre en très peu de temps. Le temps : voilà ce qui a visiblement manqué à ces apprentis pour apprendre correctement les paroles de ces titres cultes et/ou récents. Lio, Philippe Manoeuvre, André Manoukian et Sinclair ont donc assisté, affligés, à une amnésie générale et à une prolifération de lalalalala de titoumtitam dababidababoum et autres onomatopées pour combler les blancs : consternant. A un point tel que Lio a tenté de relancer la machine pour les aider à reprendre pied dans la chanson en reprenant les paroles. Quant à Sinclair, il a finalement demandé aux candidats de ne pas s'arrêter de chanter, quitte à meubler. Et ils se veulent artistes ? Voilà qui promet...

Celle qui se révèle une parfaite représentante de la catégorie des "mais qu'est-ce qu'elle fait encore là ?", c'est bien Mélissa. La femme au débit lacrymal le plus important d'Europe et au look particulier s'enlise chaque fois un peu plus... et est à chaque fois étrangement repêchée. Toujours stressée, au bord de l'évanouissement avant de chanter, elle ne connaît pas les paroles, se cache sous ses cheveux à la moindre montée d'adrénaline : pour nous, c'est non. Même son commentaire analytique profond et foncièrement vrai sur la qualité de la chanson des BB Brunes ("La chanson est conne, les paroles ne veulent rien dire") ne nous amène pas à la voir en Nouvelle Star. Mais pour le jury, bizarrement, c'est oui.. mais ce n'était pas des plus évidents. Devant le niveau général des plus médiocres, le jury a tendu une perche aux potentiels artistiques intéressants mais qui ne s'étaient pas dévoilés, comme Mélissa... qui a donc finalement été gardée grâce à son interprétation d'une chanson d'Amy Winehouse.

Malgré cette hécatombe artistique, de bonnes surprises ont quand même eu lieu : après quelques fausses notes de la part du trio composé de Charles, Nedjim et Mohamed, les garçons s'en sont très bien sortis sur La lettre de Renan Luce. La preuve ? Lio, tout sourire, a bougé de la tête en rythme comme les petits chiots sur la plage arrière des voitures : ça, ça veut dire qu'elle aime. Et pour le coup, nous aussi ! Le beau Dalé (qui a chanté avec Thomas et Fred) nous a submergé. Bon point. Quant à Larry (qui nous avait envoûté avec La Bohème la semaine dernière), il a réussi à très bien s'en sortir malgré les faussetés du marsupilami qui l'accompagnait (mieux connu sous le nom de Thomas le coiffeur).

Enfin, la présentatrice était comme à son habitude : tiens, d'ailleurs, elle était là ? Espérons que Virginie Guilhaume s'entraînera durement avant le 7 avril à Baltard, parce qu'en direct, il faura avoir du répondant et savoir dépasser les propos du prompteur...

Pour terminer, en dépit d'une qualité assez relative, 4 778 000 téléspectateurs étaient devant leur télévision (20,1 % de PDA) pour assister au naufrage de la Nouvelle Star, soit un peu plus que la semaine dernière (4,75 millions pour 20,2 % d'audience). Seront-ils aussi présents pour le dernier épisode avant Baltard ?

A suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel