Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscars 2013 : Jennifer Lawrence triomphe et charme... même dans la chute

14 photos
Lancer le diaporama
Jennifer Lawrence chute avant de recevoir son Oscar de la meilleure actrice, le 24 février 2013.

Deux ans après avoir échoué dans la quête de l'Oscar de la meilleure actrice pour Winter's Bone, Jennifer Lawrence a eu sa revanche. A 22 printemps, la pétillante actrice du Kentucky, qui débutait il y a à peine 8 ans de cela dans une publicité pour My Sweet Sixteen, a coiffé au poteau Jessica Chastain (sa rivale médiatique) et Emmanuelle Riva, la grande Dame du cinéma français qui fêtait ses 86 ans le 24 février 2013, jour d'Oscar.

Elle l'avait annoncé, non sans humour, lors du Saturday Night Live. Innocente et le défi facile, Jennifer Lawrence faisait rire l'audience, charmait une nouvelle fois l'Amérique, alors qu'elle défiait sans tabou ses adversaires à l'Oscar de la meilleure actrice. Heureuse au moment de monter sur la scène du Dolby Theatre alors que son nom vient de retentir, elle ne réalise pas encore. Et comme à chaque remise de prix majeurs, la belle héroïne d'Happiness Therapy se fait remarquer. Si ce n'est pas un discours faussement polémique ou une robe défaillante, ce sera la chute. A peine a-t-elle gravi la première marche que l'actrice s'écroule, avant de se relever, épaulée par un gentleman français nommé Jean Dujardin, chargé de lui remettre son Oscar.

La précieuse statuette dans les mains, nappée dans une robe de princesse signée Dior - dont elle est la nouvelle égérie -, la jeune starlette hollywoodienne savoure mais n'y croit pas. "C'est de la folie", s'écrie-elle avant de saluer en premier lieu ses concurrentes, qu'elle qualifie "d'inspirantes". Au photocall, Jennifer Lawrence réalisera ce qui lui arrive, au côté des meilleur(e)s sans pour autant passer pour la benjamine de service. Avec Anne Hathaway, elle fêtera dans les éclats de rire sa grande récompense, entourées de Daniel Day-Lewis et Christoph Waltz, tous deux oscarisés à nouveau.

Mettant fin à une éreintante campagne promotionnelle où elle s'est vite imposée comme l'inévitable fer de lance et représentante d'une comédie dramatico-romantique touchante, Jennifer Lawrence goûte à la délivrance. Qu'à cela ne tienne, le visage de Jennifer Lawrence ne risque pas de disparaître de sitôt. Bien entendu à l'affiche d'Hunger Games : L'embrasement, deuxième opus pour lequel pour la promotion est en train de s'activer – à l'instar d'une affiche officielle où elle apparaît virginale au côté de son boyfriend de fiction, Josh Hutcherson –, Jennifer Lawrence a déjà prévu de retrouver le réalisateur d'Happiness Therapy, David O. Russell. Une petite apparition dans American Bullshit au côté de Christian Bale et son héros Bradley Cooper, puis un premier rôle attendu dans The Ends of the Earth, un drame basé sur un scénario de Chris Terrio, oscarisé ce dimanche 24 février pour l'adaptation d'Argo. Ca promet !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel