Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscars 2014 : Jennifer Lawrence et Lupita Nyong'o, deux seconds rôles et un duel

Dans l'ombre de l'Oscar de la meilleure actrice, gravitent les seconds rôles. Loin d'être une voie de garage, la catégorie a pris au fil des années une importance non négligeable. L'an dernier, Anne Hathaway incarnait pleinement le renouveau de cette catégorie, en remportant son Oscar avec seulement 20 minutes à l'écran (dans Les Misérables, une fresque de 159 minutes) et son interprétation poignante d'I Dreamed A Dream. Pour les Oscars 2014, un duel s'annonce entre deux jeunes actrices, mais les trois outsiders, toutes radicalement différentes, n'ont pas dit leurs derniers mots. Purepeople.com dresse les meilleures chances pour nos cinq concurrentes à découvrir...

Sally Hawkins est Ginger dans Blue Jasmine, de Woody Allen

Son personnage : Sans elle, sa soeur Jasmine (Cate Blanchett, également nommée dans l'autre catégorie) ne serait rien. C'est Ginger, habitant à San Francisco, qui recueille sa soeur dépressive, laquelle cherche à remettre de l'ordre dans sa vie.

Ses atouts : Elle est une surprise au niveau des nominations, mais sa complicité avec Cate Blanchett (quasi favorite de l'autre côté) pourrait aider la Britannique de 37 ans qui respire la bonne humeur.

Ses faiblesses : Inconnue du public américain – même si on l'adore dans Be Happy notamment – Sally Hawkins est limite plus méconnue que June Squibb (Nebraska), une des nommées. A l'inverse, les projecteurs braqués sur Cate Blanchett et sa performance de névrosée peuvent éclipser celle de Sally Hawkins.

Jennifer Lawrence est Rosalyn Rosenfeld dans American Bluff, de David O. Russell

Son personnage : Femme d'Irving Rosenfeld (Christian Bale ), maman d'un petit garçon, Rosalyn est le genre de femme à rester enfermée chez elle et à faire son shopping par l'intermédiaire de magazines. Trop marginale, jalouse, manipulatrice, elle peut mettre en péril le coup sur lequel mise le tandem formé par son mari et Sydney (Amy Adams).

Ses atouts : L'actrice la plus cool du tout-Hollywood a été oscarisée l'an dernier, elle ne cesse de progresser, et éclabousse encore un film de son énergie et de son talent. Elle livre une jolie performance, dans un personnage de femme poignante, comme David O. Russell aime les peindre. Pour rappel, Melissa Leo (Fighter) avait aussi gagné cet Oscar.

Ses faiblesses : A force de trop en parler, certains votants pourraient se lasser et préférer offrir leurs votes à une révélation ou une surprise d'un point de vue médiatique.

Lupita Nyong'o est Patsey dans 12 Years A Slave, de Steve McQueen

Son personnage : Patsey est une esclave à la beauté incroyable et aux talents multiples. Sous le regard du héros Solomon, elle est victime de la femme d'Epps (l'esclavagiste) pendant que ce dernier la viole régulièrement.

Ses atouts : Comme le cinéma américain l'aime tant, la prestation de Lupita Nyong'o est aussi poignante que physique. Les images violentes tournent souvent autour de ce visage méconnu, à l'instar d'une scène de fouet insupportable. Elle vient également de remporter le prestigieux SAG Award de la meilleure actrice dans un second rôle.

Ses faiblesses : L'actrice kenyane signe son premier rôle à l'écran, et pourrait souffrir, soit de la notoriété de Jennifer Lawrence sa rivale, ou bien de son manque d'expérience sur le CV.

Julia Roberts est Barbara dans Un été à Osage County, de John Wells

Son personnage : Fille d'une mère paranoïaque et lunatique (Meryl Streep), Barbara est la tête pensante de la famille, le lien inter-générationnel par qui le choc des générations doit passer.

Ses atouts : L'ex-actrice cool de Hollywood est adorée à l'Académie. Un été à Osage County symbolise même le retour de cette dernière dans des nominations aux Oscars, 14 ans après avoir remporté une statuette pour Erin Brockovich.

Ses faiblesses : Réunir Meryl Streep et Julia Roberts peut relever du duo culte. Mais aux Oscars, aucune des deux ne semble en mesure de masquer les bavardages de ce film pour livrer une prestation. Meryl, à la limite.

June Squibb, est Kate Grant dans Nebraska, d'Alexander Payne

Son personnage : Épaule de son mari, Woody (Bruce Dern), Kate voit ce dernier persuadé qu'il a gagné le gros lot à un improbable tirage au sort par correspondance et désireux d'aller au Nebraska pour prendre son chèque.

Ses atouts : Née en 1929, June Squibb a commencé sa carrière... en 1990, chez Woody Allen, avant de briller chez Alexander Payne pour Monsieur Schmidt, avec Jack Nicholson. Son naturel a charmé la critique, et peut-être aussi l'Académie.

Ses faiblesses : A 84 ans, June n'a jamais été nommée dans quoique ce soit. Sauf qu'avec Nebraska, elle compte déjà pas loin de trente citations à un prix pour 4 victoires (mais aucune majeure).

>> LA favorite : Jennifer Lawrence, pour "American Bluff"

Verdict le 2 mars lors de la 86e cérémonie des Oscars.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel