Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pascal Obispo : Son don de médium, Michel Polnareff... Ecoutez son interview vérité !

Pascal Obispo a le coeur écolo, on le savait déjà, entre ses concerts caritatifs au secours du Bassin d'Arcachon et son engagement avec les enfants à l'occasion de la Journée Mondiale de la Terre.
Les chanceux qui étaient présents lors de la soirée dédiée au lancement de sa RadiO au VIP Room jeudi 16 avril ont également pu entendre un extrait de son nouvel album centré sur l'écologie avant le concert privé donné par le chanteur, qui va endosser pour ce nouvel opus le costume de Captain Samouraï Flower.

Le chanteur est venu ce matin sur Europe 1 s'expliquer sur ce nouveau personnage, son album, ses engagements, Michel Polnareff... Et il fait des révélations pour le moins surprenantes à Marc-Olivier Fogiel !

Son nouveau projet, intitulé Welcome to the Magic World of Captain Samouraï Flower, est un opéra-rock à but écolo. Pascal Obispo explique la présence de ce nouveau personnage : "Je ne voulais pas sortir un album classique, j'avais envie d'explorer autre chose". Captain Samouraï Flower est né sur son blog, à travers lequel il communiquait avec ses fans en signant ses posts du nom de ce nouveau héros. Le surnom de Captain lui étant rapidement attribué dans les concerts, le chanteur a tout simplement décidé de donner vie au personnage et de l'incarner dans son nouveau projet, dont la mission est d'être un "messager de la nouvelle génération" et "d'alerter sur les dangers du réchauffement de la planète". Cela dit, le message reste "poétique, positif et musical" pour ne pas tomber dans l'alarmisme et le pessimisme, tient-il à préciser. Un message porté par un premier single, Le Drapeau, qui est disponible dès aujourd'hui sur toutes les plateformes de téléchargement légal.

Questionné sur son engagement, Pascal Obispo dit préférer laisser de côté la politique : "je préfère le faire à ma manière, moi je suis un artiste [...] je fais juste de la poésie et de la musique". Quant à l'accueil du public, la chanteur ne voit pas pourquoi il serait différent cette fois, "s'ils m'aiment bien, c'est parce qu'ils aiment ma philosophie, ma manière de vivre et d'être, [...] je suis juste un créateur de rêve". Voulant donc apporter du rêve et changer le quotidien de son public à travers ses spectacles, le chanteur avoue souvent s'ennuyer aux spectacles (il est même parti au bout de trois chansons lors du concert de Madonna !), "je déteste quand il n'y a pas d'humanité", précise-t-il.
Son spectacle à lui, qui sera lancé en 2010, et voyagera à travers la France, n'en manquera pas : des places à 10 euros pour les moins de 14 ans et des musiciens déguisés en guerriers écolo représentant différents secteurs de la planète, pour une performance soutenue par un film d'animation tout au long du show.

Les spectacles, une excellente transition pour aborder le sujet Polnareff, à qui Obispo rendait hommage dans son précédent spectacle et opus, Fan. A l'époque du grand retour de l'interprète de "Marilou" en France, en 2007, des rumeurs avaient fait courir le bruit selon lequel Michel Polnareff ne voulait pas avoir à faire avec l'admiration de Pascal Obispo ni l'inviter sur scène à ses côtés. Un rejet difficile à vivre ? "Quand on aime un artiste, c'est parce qu'on aime ses chansons et ce qu'il représente, après quand on découvre qui est la personne en dehors de la musique [...] c'est différent".
Pourtant, à tous ceux qui croyaient que Polnareff et lui se ne connaissaient pas directement, Obispo fait une révélation ! "Il était là à chaque fois quand j'ai avancé sur Fan, je l'avais au téléphone. C'est lui qui a dirigé exactement tout ce que je voulais faire." Les bruits courant sur la rupture entre les deux artistes ne seraient donc que rumeurs malsaines et diabolisation... Il n'a pourtant pas été invité aux différents concerts de Polnareff et s'en tire par une pirouette ironique " Il est revenu, vraiment? S'il était revenu, il m'aurait invité, c'est un imitateur sans doute ?" Allez, affaire classée Pascal !

Revenant sur un sujet qui lui tient à coeur, le téléchargement, Pascal Obispo lance au passage une petite pique au gouvernement dont la loi sur le téléchargement n'a pas (encore) été adoptée, et alerte sur l'avenir des artistes : "Bientôt, il n'y aura plus de musique".

Soudain, au détour d'une question sur ses défauts, captain Samouraï Flower fait une nouvelle révélation étonnante : il serait "un peu médium" ! "Je ressens les gens, je vois si vous m'aimez ou pas"... Les paparazzis, en tout cas, il semble ne pas les aimer beaucoup ! Pour écouter sa réaction sur le sujet, mais aussi en savoir plus sur ses projets, son engagement et ses sentiments, écoutez l'interview complète ci-dessus !

L'album de Pascal Obispo, très inspiré par la pop anglo-saxonne sixties, et plein de clins d'oeil aux Beatles, rapportait Le Parisien du 19 avril, est à paraître en octobre prochain. Et pour vous tenir informés de la croisade du Captain Samouraï Flower, qui est déjà une star du web, rendez-vous sur son Myspace ou son groupe Facebook !

 

CM

 

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel