Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Patrick Bruel victime d'escrocs : il dénonce une arnaque à prendre "très au sérieux"

15 photos
Invité dans l'émission "50 Mn inside" sur TF1, Patrick Bruel a confié avoir été victime d'escrocs sur les réseaux sociaux qui ont tenté de soutirer de l'argent à ses fans. Inquiet pour les internautes, il rappelle quelques règles simples pour ne pas se faire arnaquer sur Internet.

Il a été d'un soutien sans faille pour ses abonnés durant tous les confinements avec des lives improvisés et des sons exclusifs. Mais s'il est un outil pour créer du lien social et garder le contact avec ses fans, Instagram peut aussi devenir un réseau très dangereux. C'est ce qu'a rappelé Patrick Bruel lors de l'émission 50 Mn Inside diffusée le 29 mai 2021 sur TF1. Interrogé par Nikos Aliagas sur son compte personnel qui compte près de 600 000 abonnés, l'interprète du titre Place des grands hommes a indiqué qu'il gérait personnellement les publications de son compte. "C'est une promesse de complicité, d'authenticité, de vérité" indique-t-il.

"Tu peux pas tricher de toute manière, après il y a des faux comptes. J'ai vu des faux comptes Patrick Bruel" déclare ensuite l'animateur. "Alors ça c'est un vrai problème qu'il faut prendre très au sérieux. Il y a des faux comptes et il y a des escrocs qui s'inscrivent sous notre nom et qui escroquent les gens" lui répond le chanteur de 62 ans. Comme beaucoup de personnalités influentes sur les réseaux, Patrick a été victime de personnes tentant d'usurper son identité sur les réseaux sociaux. Ces "escrocs" approchent ensuite les fans de Patrick avant d'essayer de leur soutirer de l'argent. "On a jamais demandé d'argent à qui que ce soit. Jamais." rappelle l'ex-mari d'Amanda Sthers.

Pour reconnaitre son compte, Patrick indique qu'il suffit de repérer "la pastille bleue" à côté de son nom ainsi que le nombre de followers. "Si vous voyez un compte avec 3000, 4000 ou 5000 c'est pas ça, c'est pas nous" confie l'artiste, soucieux que ses fans ne se fassent pas duper par des personnes malveillantes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image