Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

PHOTOS : Rachida Dati souriante, coquine, mutine malgré la polémique... va-t-elle craquer? (réactualisé)

Depuis jeudi et la mise en kiosque du magazine Le Point avec en couverture "L'extravagante Mme Dati" en titre, ça doit swinguer à l'Elysée et au ministère de la Justice.

L'article sur neuf pages ne fait pas dans la dentelle ! On pourrait penser que c'est une commande de ses ennemis, tant c'est méchant ! Nous avions déjà réagi aux attaques la semaine passée.

Mais ce qui a mis le feu aux poudres dans les rédactions (tous supports confondus), c'est la fin de l'article écrit par Denis Demonpion — qui a écrit, entre autre "La face cachée de l'ex-première Dame sur Cécilia ex Sarkozy. Un fin sur 14 lignes.

Il annonce : "Que Rachida Dati partirait à l'étranger après son accouchement avec le père de son enfant (?) mais surtout "des âmes charitables affirment quà l'heure de la curée, Rachida Dati, qui connaît les histoires de famille et du département des Hauts-de-Seine pour s'être occupée pendant quelques temps, en 2005, du secteur sensible des marchés publics, saura, le cas échéant, se rappeler au bon soin de son protecteur". Terrible...

Dans un premier temps la Chancellerie n'avait souhaité faire "aucun commentaire" sur cet article. On peut comprendre ! Mais l'opposition enfourche son cheval de bataille et demande des explications... là encore, on peut comprendre.

Sous la pression, la garde des Sceaux a décidé de répondre aujourd'hui "choquée" et a qualifié de "totalement faux" cet article — en revenant plus particulièrement sur ces fameuses 14 dernières lignes.

Elle a ainsi écrit une lettre au journaliste Denis Demonpion que publie l'AFP :" Je me permets de vous faire part de ma surprise, pour ne pas dire plus... vous insinuez que je serais en mesure de faire un usage déloyal d'informations en lien avec mes fonctions de directrice adjointe générale des services au conseil général des Hauts-de-Seine. Ceci est totalement faux". Elle continue " Vous mettez gravement en cause mon honneur et ma probité. J'en suis d'autant plus choquée que j'ai toujours exercé dans une absolue confidentialité et dans le plus strict respect des règles déontologiques l'ensemble des fonctions publiques et privées qui m'ont été confiées." Elle termine en écrivant " Ma fonction... mon statut, mes convitions personnelles et ma loyauté sans faille à l'égard du chef de l'Etat sont à l'opposé de ce que vous insinuez." Elle précise également n'avoir jamais eu aucun "contact" avec le journaliste pour son enquête.

L'hebdomadaire a tenu à préciser sur son site Lepoint.fr avoir officiellement demandé, vendredi 5 décembre, à réaliser une interview avec la ministre et assure que les grandes lignes des questions ont été transmises à son porte-parole.

Ce dernier, Guillaume Didier, et le conseiller pour la presse, Pierre-Yves Bournazel, ont catégoriquement démenti avoir reçu de la part du journal le Point une quelconque demande d'interview et une série de questions ! Alors, qui sont les menteurs ?

Le climat autour de Rachida Dati devient complètement délétère, qui va dire "Stop, on arrête le jeu de massacre" ? Le président de la République va-t-il laisser faire plus longtemps ? Qui tire les ficelles de toute cette opération de déstabilisation ?

C'est grave, tout ça !

Pourtant, ce matin, Rachida Dati signait, tout sourire et même l'air coquin la convention Lagardère Paris Racing avec sa mairie du VIIème arrondissement, afin que les infrastructures sportives appartenant à Lagardère Paris Racing soient mises à disposition des enfants de l'arrondissement, comme piscines, terrains de sport etc... Vêtue d'une robe de grossesse noire, classique, son ventre de plus en plus rond, elle assurait.

Elle ne semblait absolument pas atteinte par cette nouvelle polémique, elle reste forte et elle peut compter sur le soutien des femmes du gouvernement. Mais jusqu'où va t-elle tenir ?

Nous avions oublié de préciser que Thierry Rey ( le papa du fils de Claude Chirac) était présent à cette signature ainsi que Pierre Leroy, le co-gérant du groupe Lagardère.

D'après nos informations, Rachida Dati fait un vrai break ce week-end, aucune activité officielle n'est prévue. Un peu de repos semble effectivement nécessaire...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Kelly Vedovelli et Agathe Auproux confient avoir été victimes de commentaires grossophobes - "TPMP", le 5 septembre 2019, sur C8
Purepeople.com a rencontré Mamadou Sakho, Mokobé et Xavier Pincemin lors de l'ouverture d'un TacoShake sur les Champs-Elysées à Paris, le 10 juin 2019.
"50 mn Inside", l'émission du 20 avril 2019 sur TF1.
Paga des "Marseillais" en interview pour Purepeople.com.
Exclu - Interview de Julie Zenatti pour la sortie de Tout est plus pop. Purepeople.com, août 2019.
M. Pokora sur Instagram.
François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay se sont mariés le 7 juin 2019 dans les Pyrénées-Orientales, unis à la mairie de Perpignan avant de célébrer leurs noces au château de Valmy à Argelès-sur-Mer. Story Instagram de Denitsa Ikonomova.
Christina Milian sur Instagram.
Alexandra Rosenfeld, interview exclusive pour Purepeople, le 20 septembre 2019.
Christina Milian et sa fille Violet dans le public pour le concert de M. Pokora au National Forest, à Bruxelles- 19 octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel