Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pierre Sarkozy : L'Elysée s'est renseigné pour que le "petit garçon" du président obtienne des aides... (réactualisé)

Réactualisation du 9/11 : Suite à l'information publiée par le site Electronlibre.info, reprise par Rue89, et aux investigations de Libération, concernant l'intervention d'un conseiller élyséen auprès de la SCPP (voir ci-dessous), l'Elysée a réagi par voie de communiqué. Eric Garandeau, conseiller culture et communication de l'Elysée, a effectivement contacté la Société civile des producteurs phonographiques, dans le simple but de "comprendre" pourquoi Pierre Sarkozy, fils du président, s'était vu refuser une aide à la création : "A aucun moment, l'Elysée n'a demandé une décision dans un sens ou dans un autre, signale M. Garandeau. Je suis sollicité en permanence par des producteurs à qui on a refusé une subvention et je demande systématiquement les raisons du refus. J'ai fait comme pour les autres. Mais comme c'était Pierre Sarkozy, j'ai pris deux précautions : j'ai mentionné par oral et écrit que l'Elysée ne demandait aucun traitement de faveur et je n'ai pas cité le nom de Pierre Sarkozy".

Marc Guez, directeur de la SCPP, confirme qu'il ignorait que le fils aîné du président était lié à Minds Corporation, société à laquelle il est effectivement associé, qui a vu son dossier refusé, comme tous les non-membres de la SCPP. Partant, la SCPP a "recommandé" à Minds Corporation d'adhérer, ce qui devrait "vraisemblablement" lui permettre d'avoir plus de réussite lors de sa prochaine tentative.

Les Sarkozy, champions du népotisme ? Alors que les remous de l'affaire de l'Epad et du retrait de Jean Sarkozy (qui est cependant entré au conseil d'administration de l'établissement public) commencent à peine à désenfler, un "petit coup de pouce" de l'Elysée à Pierre Sarkozy dans sa carrière artistique de producteur de rap sous le pseudo Mosey remet la famille du président Nicolas Sarkozy au centre de la polémique.

Selon le site Rue89, qui reprend une information parue samedi sur le site Electronlibre.info, un conseiller de l'Elysée serait directement intervenu auprès de la Société civile des producteurs phonographiques, dans le but de l'inviter à reconsidérer sa décision suite au refus de cette dernière d'attribuer au producteur de rap Pierre Sarkozy une aide pour un projet musical.

Selon Electronlibre.info, la SCPP, qui réunit des dizaines de producteurs dont le big four (Universal, Sony, EMI, Warner) sous la présidence de Pascal Nègre et gère la rémunération de ses membres eu égard aux revenus de leurs catalogues (sites web, radios,...), respectifs aurait alors promis de tout arranger, assurant que, "lors de la prochaine commission, l'affaire serait réglée dans le sens qu'il convient".

Marc Guez, directeur général de la SCPP - tenue par la loi de subventionner la création musicale en y consacrant une partie de ses revenus -, a confirmé à Rue89, site fondé par des anciens de Libération, "avoir reçu un appel de l'Elysée suite au refus, fin septembre, de la commission chargée d'attribuer les aides d'apporter son soutien au projet de Pierre Sarkozy, évalué à 80 000 euros au total. Nous avons préféré privilégier les membres de notre association. Il est très rare que nous versions des aides à des non-membres, même si c'est déjà arrivé", a-t-il expliqué, indiquant que Pierre Sarkozy n'est pas adhérent de la SCPP.

Et Marc Guez de nuancer encore, se défendant d'avoir subi des pressions : "ce conseiller ne m'a pas demandé de faire en sorte que cette aide lui soit versée".

Une version que contredit le site Electonlibre.info, comme le fait remarquer Rue89 : "Sur ce point, Electronlibre.info, site spécialisé dans l'information sur les médias et la culture réputé fiable, assure qu'au contraire la SCPP a apporté toutes les "garanties" pour que cette aide soit in fine débloquée".

"Cela n'arrivera pas", assure le président de la société de production Abeille Musique et membre de la SCPP, Yves Riesel, contacté par Libération dimanche. Décrivant une commission "très formaliste et cherchant toujours à distribuer les sommes de façon équitable" où "cela fait des mois et des mois que les aides sont réservées aux membres", il invite Mosey/Pierre Sarkozy à adhérer et tacle : "Si ce petit garçon n'est pas capable de téléphoner lui-même à la SCPP pour demander des explications comme n'importe quel producteur et qu'il demande à l'Elysée de le faire, ça le regarde".

Encore une façon de fonctionner très énervante, trop... c'est trop !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Samuel, grand gagnant de "Top Chef 10" (M6), se livre sur son aventure pour "Purepeople.com".
Emmanuel-Philibert de Savoie publie une vidéo de sa fille Luisa en juin 2019.
Cécile de "L'amour par défauts" a retrouvé sa fille Léa - "Crimes et faits divers" le 2 octobre 2019, sur NRJ12
Agathe Auproux a partagé sur Instagram de nombreuses images de ses vacances en Martinique, en juillet 2019
Booba donne sa version de la fusillade sur Instagram.
Carla Bruni et François Hollande échangent une messe basse- BFMTV- 30 sept 2019.
Claude Chirac rend hommage à son père en Corrèze, le samedi 5 octobre 2019.
Sylvie Tellier et ses enfants : Blessée en bateau, elle montre son "bobo"
Exclu - Grégoire au micro de Purepeople. Juin 2019.
Emma Cakecup sur Instagram.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel