Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pourquoi Axel Duroux a-t-il pris la porte de TF1 ? Que va-t-il devenir ?

Comme nous vous l'annoncions ce matin, l'union sacrée entre Nonce Paolini (PDG de TF1) et Axel Duroux (DG de TF1) n'aura duré que cinq semaines, depuis son arrivée officielle le 16 septembre. En cause, les différentes dissensions entre les deux hommes...

Déjà le 5 octobre dernier, un communiqué de presse était prêt à être envoyé pour annoncer le départ de Duroux. Il a été rattrapé au tout dernier instant ! De la même façon, dans les pages du Figaro qui a bouclé hier soir, il était question d'un départ imminent, qui aurait pu avoir lieu en début de semaine prochaine. Mais Axel Duroux a été trop pressé et a devancé le Figaro, c'est donc ce matin qu'il a rangé son bureau et fait ses adieux aux collègues... pour la deuxième fois de l'année. Le journal était néanmoins bien informé que ça allait mal à la tour de Boulogne...

Rien n'a jamais vraiment fonctionné entre Duroux et Paolini et ce, en raison de la propension de Duroux à vouloir bousculer les codes et les acquis de la chaîne et surtout à vouloir ébranler la supériorité de Paolini, numéro 1 de TF1. Les tensions entre eux étaient fréquentes et Martin Bouygues (principal actionnaire de la chaîne) avait dû intervenir entre les deux hommes, dès ce 5 octobre qui a été la première dispute médiatisée. Malheureusement, ce que Duroux avait vraisemblablement oublié, c'est que l'arbitre n'était pas neutre : à choisir entre le nouvel arrivé Duroux et le loyal Paolini, Martin Bouygues aurait évidemment toujours tranché pour Nonce...

Il est certain toutefois que le charisme et le professionnalisme d'Axel Duroux avaient suscité une vague d'espoir chez TF1, qui essuyait alors plusieurs revers depuis plusieurs mois. La rédaction des journalistes de la chaîne a d'ailleurs regretté, par voie de communiqué, le départ de Duroux considéré (à tort ?) comme le messie. "Nous regrettons le départ d'Axel Duroux et le climat d'instabilité qu'entretient ce départ", a déclaré la Société des journalistes, qui rassemble 90% des journalistes de la rédaction.

Bien sûr, cette décision émanant - plus ou moins directement - de Martin Bouygues conforte Paolini comme étant le vrai patron de TF1. Et la chaîne concurrente, M6, se frotte les mains : en effet même s'il n'y a pas de lien de cause à effet, le fait d'avoir "volé" les droits de diffusion du match de football Irlande-France à TF1, en plus de ce départ déstabilisant, fait doucement rire les têtes pensantes de M6, notamment Nicolas de Tavernost.

Rappelez-vous en effet que ce dernier avait très mal accepté le départ précipité d'Axel Duroux du groupe RTL (propriétaire de M6) et la détérioration relationnelle entre les deux était et est tout à fait évidente. Il avait même été question un moment de porter plainte. Après M6 et TF1, le talentueux Axel Duroux n'a donc plus beaucoup d'opportunités pour se faire une place dans le PAF ou à la radio : tout allant pour le mieux chez Canal+, il ne reste éventuellement plus que France Télévisions pour accueillir Duroux. Cela tombe bien : le mandat de Patrick de Carolis prend fin l'année prochaine...

Mais Axel duroux a-t-il vraiment envie de revenir dans le milieu audiovisuel ? Ou préfère-t-il vivre de sa jolie épargne personnelle ? Epargne de... 12 millions d'euros ! Une somme qui représente ce qu'il a gagné aux prud'hommes après avoir assigné son employeur... Endemol ! Monsieur Duroux a été PDG d'Endemol de 2000 à 2004 et a été licencié un beau (ou plutôt mauvais) jour de juin de cette dernière année. Viré... à quelques semaines de l'échéance de son plan de stock-options ! Après avoir saisi le conseil des prud'hommes, Endemol a évidemment fait appel mais la Cour de Cassation a non seulement donné raison à Duroux pour un licenciement abusif, mais a aussi multiplié par 12 le montant des indemnités initiales recommandées par les Prud'hommes ! Ainsi, à moins que Duroux ait fait une mauvaise affaire en confiant son pécule à Madoff, cette somme dort toujours sur ses comptes, bien au chaud. D'où une relative sérenité de la part de l'ex-numéro 2 de TF1...

En raison de l'ambiance devenue anxiogène à TF1 à cause de leurs disputes, il y a même fort à parier que ce pécule va grossir : la "démission" de Duroux a nécessairement été négociée avec un gros chèque. Et, de la même manière, il est évident qu'une clause de confidentialité a du être signée par Axel, comme PPDA à l'époque (même si celui-ci n'avait pas vraiment respecté la consigne...). De ce fait, si Duroux joue le jeu, aucun commentaire ne devrait être fait sur les modalités de ce départ. Il le jouera sûrement car Axel Duroux est un homme droit dans ses bottes.

On ne peut que regretter, pour le bien-être de la chaîne, que le talent de Duroux n'ait pas suffi et que des discordes relationnelles soient nées entre les deux hommes, chacun talentueux. Mais nous ne sommes pas inquiets pour lui. Déjà, il ne risque pas de connaître de fins de mois difficiles...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Les Miss France lors du 2e gala des "Bonnes Fées", le 20 mars 2019 au Pré Catalan à Paris.
Louane dans Clique, sur Canal + le mardi 3 septembre 2019.
Booba donne sa version de la fusillade sur Instagram.
Briac, candidat de "Pékin Express 2019" raconte qu'il a été blessé lors du tournage.
Alice Taglioni avec Jean-Paul Rouve et Arnaud Viard lors d'une interview réalisée pour Cnews le 24 août 2019, lors du Festival du film francophone d'Angoulême.
Compilation des passages d'Anémone dans On n'est pas couché sur France 2 - 4 mai 2019
Patrick Sébasrtien fait ses adieux à France 2 - Samedi 11 mai 2019, dans "Les Années bonheur"
Olivier du "Bachelor" avec sa femme et ses deux enfants dans "Ça commence aujourd'hui", mardi 27 août 2019, sur France 2
Jean-Luc Reichmann dans "Les Terriens du dimanche", dimanche 24 mars 2019, sur C8
Paul gêné par sa maman dans "Les 12 Coups de midi" sur TF1, le 19 juillet 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel