Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quand Arthur évoque son jeune fils Aaron : "Avec lui, mes nuits sont plus courtes... mais ma vie plus belle"

Couverture de TV Magazine
4 photos
Lancer le diaporama
Couverture de TV Magazine

Arthur n'est plus seulement animateur. Désormais, il est artiste : c'est lui qui le dit, et ça se confirme. Le présentateur incontournable des Enfants de la télé et d'A prendre et à laisser arrive enfin à ses fins : à 43 ans, il a réussi à égaler ses amis et non moins idoles que sont les Gad Elmaleh, Dany Boon et autres célèbres humoristes français.

Flatté d'être enfin reconnu en tant que comédien, Jacques Essebag (son nom, pour l'état civil) savoure son succès mérité en continuant de se produire sur scène : dès le 22 janvier, et jusqu'au 3 avril 2010, Arthur sera au théâtre de la Gaîté-Montparnasse pour nous parler de ses sujets préférés (ce qu'il nous a confié en interview). En tournée promotionnelle dans les principaux médias français, le pilier de TF1 s'exprime cette fois dans TV Magazine.

Dans la revue, il explique sa joie d'être convié sur le plateau d'une émission d'une chaîne concurrente : le 3 janvier, Michel Drucker le recevra sur France 2 pour Vivement Dimanche. Arthur explique : "Je suis tellement heureux et flatté que Michel m'invite en tant qu'artiste pour parler de mon spectacle. Si la direction de France 2 a accepté que je sois à l'antenne, moi le gars de TF1, c'est qu'ils considèrent désormais que je suis un artiste."

Ce passage d'animateur à artiste est une transition importante pour Arthur qui voit là une évolution des mentalités le concernant : les a priori sur lui se dissipent enfin. Pourquoi le public a-t-il des préjugés sur lui ? Il avance : "Pendant des années, on a dit que j'étais prétentieux, arrogant et imbu de moi-même... Cela veut dire que j'ai dû donner inconsciemment cette image aux gens. Peut-être par timidité, par pudeur ou par peur... J'essaye de la corriger pour être en phase avec moi-même. J'ai surtout appris à m'aimer pour pouvoir aimer les autres".

Aimer les autres... comme aimer son nouveau bébé. Arthur est en effet papa d'un petit Aaron, né il y a quelques semaines. Un double bonheur puisqu'il a déjà un fils de 13 ans, Samuel. Il évoque son bonheur dans TV Magazine : "C'est une joie incroyable. Mes nuits sont plus courtes, mais ma vie plus belle. Sa naissance m'a redonné de l'énergie dans une période où je commence à me poser la question de la transmission. J'ai 43 ans et je me dis "Qu'est-ce que j'ai envie que mes garçons retiennent de moi ? Quelles valeurs vais-je leur transmettre ?". L'important, c'est qu'ils comprennent comment j'en suis arrivé là, et le cheminement de ma vie pour parvenir à ce que je suis aujourd'hui".

Et dans son cheminement, il y évidemment l'étape des "boîtes" (A prendre et à laisser) et les autres émissions de TF1 : d'ailleurs, va-t-il continuer à animer des programmes de la chaîne ? Ou va-t-il se consacrer entièrement à son spectacle ? Ou les deux ? Il donne des éléments de réponse : "Je peux rester sur TF1 et continuer de travailler avec Endemol [il est toujours membre du conseil d'administration, NDLR], je peux aussi monter ma propre société de production, je peux aller sur une petite chaîne du câble, je peux travailler pour d'autres comme M6 ou Canal+... Pour être honnête, je ne sais pas du tout ce que je ferai en juin... si ce n'est prendre du plaisir. Car mon moteur, aujourd'hui, ce n'est plus l'audience."

D'après nos informations, ce serait pour lui la facilité de reprendre les "boîtes" une fois encore, alors que pour TF1... c'est un carton forcément assuré. Il aimerait beaucoup présenter autre chose, sur TF1 en priorité, évidemment. Mais ce serait un peu du donnant-donnant, dans le genre : "Je veux bien refaire un coup de A prendre et à laisser, mais vous en pensez quoi de la nouvelle émission que je vous propose ?" Nonce Paolini, message reçu ?

Il faut dire que l'animateur-producteur gagne aujourd'hui suffisamment d'argent pour choisir ses projets : un luxe qu'il savoure.

Et quid de son engagement chez TF1 ? Il répond : "Vous dire que je vais quitter TF1 n'est pas d'actualité. Comme pour les autres options, c'est envisageable. Mais pas d'actualité..." Toujours reçu le message, Nonce ?

Une chose à la fois pour Arthur : désormais au top de ses désirs, il ne lui reste plus... qu'à y rester ! C'est tout le mal qu'on lui souhaite !

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Louane dans Clique, sur Canal + le mardi 3 septembre 2019.
Agathe Auproux parle de la réaction de son père à l'annonce de son cancer, dans "Morandini Live", sur CNews le 23 octobre 2019.
Exclu - Julie Zenatti au micro de Purepeople.com. Septembre 2019.
M. Pokora a trouvé un moyen de faire de l'exercice à la maternité, où se trouve toujours sa compagne Christina Milian et leur fils Isaiah né le 20 janvier 2020.
Sylvie Tellier en voyage a Tahiti avec sa fille Margaux - Instagram, dimanche 17 novembre 2019
Delphine Wespiser confie qu'elle n'avait pas assumé pleinement son couple avec Roger au départ - "L'incroyable destin des Miss", le 10 décembre 2019, sur C8
Jarry de passage dans "Ça ne sortira pas d'ici" le 6 novembre 2019. L'humoriste évoque tendrement son compagnon.
Patrick Bruel dans le reportage "Patrick Bruel, entre les lignes". Diffusé sur France 3 le 1er novembre 2019.
Mort de Pascale Roberts, "Plus belle la vie" rend hommage à la défunte actrice dans son épisode du 28 octobre 2019
Faustine Bollaert parle pour la première fois de la mort de son premier amour, dans "Ca ne sortira pas d'ici", le 23 octobre 2019, sur France 2
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel