Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quand Chester French se fait tabasser par sa copine, ça donne... le clip d'un tube génial : regardez "She loves everybody" !

Chester French, She loves everybody , premier extrait de l'album Love the future

Kanye West et Pharrell Williams se sont battus pour produire Chester French : c'est le second qui l'a emporté, signant sur son label Star Trak ce brillant duo formé sur les bancs de Harvard qui lui a fait "perdre la tête".

Si, à l'origine, le groupe baptisé d'après le sculpteur Daniel Chester French était composé par cinq membres, seuls deux en constituent désormais le line up fondamental - extensible à l'envi en fonction des besoins imposés par concerts et tournées.

D.A. Wallach, qui assure le chant, et Maxwell Drummey, qui touche à à peu près tous les instruments, se sont progressivement éloignés du "gentlemen rock" de leurs débuts à cinq pour nous offrir une indie pop catchy qui fait feu de tout bois (rock, hip hop, musique électronique, synthpop, etc.) et s'impose à l'oreille comme une évidence musicale de 2009.

Signés chez Star Trak lors de leur dernière année à Harvard, ils déménageront pour Los Angeles et se signaleront rapidement avec Bebe Buell, une chanson inspirée par les filles du coin. Peu après leur diplôme, c'est une autre histoire de filles qui les propulse sur le devant de la scène : She loves everybody, qui fait aujourd'hui des ravages sonores, perçait le 17 juin 2007 au générique du premier épisode de la saison 4 de la série à succès Entourage. Un tube en puissance, qui n'est évidemment pas resté cathodique.

Initialement publié en tant que EP présenté sous forme d'un emballage de préservatif (en raison de sa thématique explicitement sexuelle : "she craves affection, so I use protection, and I know she loves me, she loves everybody"), She loves everybody est devenu le premier single extrait de l'album Love the future, paru le 21 avril 2009 : lors de sa sortie en novembre dernier outre-Atlantique, le titre s'est irrésistiblement hissé en seconde position du top singles...

Soutenu par un clip... coup de poing et tordant qui voit Chester French se faire massacrer par la fille qu'il chante, She loves everybody devrait intégrer rapidement votre sélection de l'été.

Guillaume Joffroy

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel