Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quand Jérôme Rothen balance sur Zidane, défonce Gallas et tâcle Barthez ! Pas classe...

Jérôme Rothen
3 photos
Lancer le diaporama

Le 8 octobre prochain sortira aux Editions Prolongations, Vous n'allez pas me croire, un livre de Jérôme Rothen, dans lequel le joueur du PSG revient sur sa carrière et les anecdotes marquantes qui l'ont jalonnée.

Qu'un joueur de foot, toujours en activité, nous propose le côté off du business du foot et nous fasse vivre l'intérieur des vestiaires comme si nous étions des petites souris, est un fait suffisamment rare et courageux (insensé ?), pour être soulevé et relayé.

Ainsi, le gaucher qui a notamment évolué à Troyes, Monaco et Paris, a la langue bien pendue et balance pas mal sur ses petits copains en shorts. Extraits.

"A l'école, William Gallas (avec qui il a fait sa scolarité et le centre de formation à Clairefontaine puis à Caen, ndlr) était une vraie truffe. Un jour, la prof de maths nous colle un contrôle. Elle sait que William ne comprend rien au sujet, alors elle l'autorise à utiliser son livre de cours. Eh bien, même avec le bouquin sous les yeux, William récolte un 4/20 !"

On ne t'a jamais dit que ce n'était pas très gentil, gratuit, et pas très sport, de se moquer du niveau intellectuel des copains ? Ben non, et il poursuit...

"William, on le surnommait Pierre Richard : un mec super attachant, mais quel gaffeur ! Avec son accent guadeloupéen, il nous faisait éclater de rire. Il fallait l'entendre parler anglais ! Je me demande encore comment il a fait pour se débrouiller à Chelsea et à Arsenal..."

Eh bien, William a l'air de très bien se débrouiller, puisqu'il est capitaine d'Arsenal, l'une des plus grandes équipes du monde... mais le Gunner n'a pas pu s'empêcher de répondre récemment aux déclarations de son ancien coéquipier : "Je suis mécontent. Il n'avait pas mon accord, et surtout, il parle d'histoires quand on avait 16 ou 17 ans. Oui, on m'appelait Pierre Richard, mais aujourd'hui je suis père de famille".

Après un chapitre où il met en doute les méthodes d'entraîneur d'Alain Perrin, puis un autre où il nous confie son faible pour les casinos et le poker en particulier, il revient sur l'embrouille avec Didier Deschamps, quand ce dernier était entraîneur de Monaco, et que Jérôme portait les couleurs blanche et rouge : "(Contre Nice) Didier me remplace après une heure de jeu alors que nous sommes menés. Sur le moment, je trouve sa décision injuste, infondée, humiliante. Pourquoi moi ? Les autres ne sont pas meilleurs. C'est du moins ce que je ressens en sortant du terrain. Je me rendrai compte, trop tard, que j'étais vraiment le plus nul ce soir-là. Peu importe, sur le coup, je suis agacé, énervé et résolu à le montrer au coach. Je passe devant la caméra de Canal+ située le long de la ligne de touche et lance un stupide : 'Espèce d'enculé, je vais te niquer ta race...'"

Le champion du monde 1998 et d'Europe 2000, grand seigneur, répondra au joueur : "Jérôme, c'est entre nous, c'est oublié. Mais ne le refais pas. Ce ne serait plus un dérapage, mais une véritable erreur".

Ensuite, c'est Fabien Barthez, le divin chauve, qui en prend pour son grade : "Lors de ma première convocation à Clarefontaine (le QG de l'équipe de France, ndlr), tous les habitués de l'équipe de France se montrent accueillants avec moi. Tous, sauf un : Barthez. (...) Il ne m'a tout simplement jamais adressé la parole, ou alors pour me pourrir".

Puis arrive la fameuse embrouille avec Zinedine Zidane, lors du quart de finale retour de la Ligue des Champions 2004, opposant l'A.S. Monaco au grand Real Madrid. A quelques minutes de la fin de la partie, alors que le club français mène 3 buts à 1 et qu'il tient sa qualification pour les demies, Jérôme Rothen "amorce une contre-attaque quand, soudain, j'entends le bruit des crampons de mon adversaire (Zinedine Zidane, ndlr) qui est en train de revenir vers moi. Son tâcle par derrière me fauche la cheville et je me retrouve au sol. Je n'ai pas vraiment mal, mais, vu qu'il ne reste que quelques minutes à jouer, je m'écroule comme un mauvais acteur de cinéma et j'en rajoute sur ma douleur. C'est de bonne guerre ; n'importe qui agirait de la même façon dans cette circonstance. Zinedine s'arrête à côté de moi, se penche et me lance : 'Relève-toi, fils de pute'. Sur le coup, je me dis que ces mots lui sont sortis de la bouche par réflexe. Qu'il s'excusera, c'est sûr, à la fin du match, de les avoir prononcés. Mais non ! Il ne s'excuse pas !"

Il aurait peut-être dû réagir de la même façon que Zidane lui-même, après avoir été victime de la même insulte, lors de la finale de la Coupe du monde 2006...

Au final, au-delà du plaisir d'être au courant de ces quelques anecdotes, on ne comprend pas vraiment le but d'un tel bouquin. Ecrire ses mémoires à 30 ans, à part être une belle preuve de mégalomanie, ressemble plus à un recueil de réglements de compte qu'à autre chose. D'autant qu'à part une finale perdue de Champions League avec Monaco en 2004, Rothen n'a jamais vraiment brillé au niveau international et possède un palmarès quasi néant (hormis une Coupe de France et deux Coupes de la Ligue), donc pas beaucoup de souvenirs sportifs vibrants à raconter...

Il y a deux jours, Paul Le Guen, l'entraîneur parisien, a interpellé Jérôme Rothen, trouvant que son milieu de terrain traverse une période un peu délicate : "Je l'ai interpellé quelques jours avant que les extraits de son livre soient dans la presse. J'avais des raisons de le faire et il l'a admis. (...) Je fais mes choix en fonction de l'équipe. Libre à Jérôme d'écrire un livre, il fait ce qu'il veut.Très honnêtement, cela ne me pose aucun problème, mais il a le devoir d'assumer son bouquin".

Nul doute qu'il le fera...

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Clio Pajczer et son mari Aurélien en plein moment de complicité lors de leur union, le 29 juin 2019 en Corse.
Emeric de "L'amour est dans le pré 2019" annonce être célibataire dans "L'amour vu du pré", le 26 août 2019
Violet et M.Pokora sur scène- répétitions du "Pyramide Tour"- 19 octobre 2019.
Jade Hallyday en voyage au Vietnam - Instagram, 26 avril 2019
Alexandra Rosenfeld, interview exclusive pour Purepeople, le 20 septembre 2019.
Alexandra Canto évoque la fin des L5, le 12 juin 2019 sur TFX.
Ariane Bordier en interview pour "Purepeople.com". Juin 2019.
Frank Dubosc a filmé Rayane Bensetti, Denitsa Ikonomova et les mariés sur la piste de danse lors du mariage de François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay au château de Valmy dans les Pyrénées-Orientales le 7 juin 2019.
Ariane Bordier en interview pour "Purepeople.com". Juin 2019.
Jérôme Commandeur se moque de Sophie Davant et de "Affaire conclue" dans "C à vous" sur France 2, le 19 juin 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel