Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Qui remettra la Palme d'or ? Qui va l'avoir ? Le jury délibère... et ça cancanne grave !

L'heure du palmarès va bientôt sonner dans le Palais des Festivals de Cannes. Pour cette 62e édition de la plus prestigieuse manifestation internationale de cinéma, Gilles Jacob, le président du Festival, - qui a le bras en écharpe depuis hier car il s'est fait renversé par une voiture! - Thierry Frémaux et toute leur équipe ont sélectionné vingt films concourant pour la Palme d'Or. Des oeuvres de genres diamétralement opposés mais toute audacieuses dans leur traitement.

Un jury sous haute surveillance...

Les huits jurés et leur présidente s'attèlent actuellement à la tâche délicate de récompenser ces longs métrages. Cloîtrés dans la somptueuse villa Domergue, depuis hier après-midi cachée par des cyprès et gardée par la police, les neufs jurés qui ont vu le dernier film en compétion, Visage, hier, tentent de définir le palmarès. Les rues sont bloquées, ils n'ont pas le droit au téléphone portable... Le festival de Cannes ne plaisantent pas avec les délibérations. Asia Argento, Shu Qi, Sharmila Tagore et Robin Wright Penn pour les femmes, James Gray, Nuri Bilge Ceylan, Chang-Dong Lee et Hanif Kureishi sont les membres de ce jury cannois chapeauté par Isabelle Huppert. Chapeauté, enfin selon les rumeurs cannoises, il semblerait que la comédienne française soit particulièrement dirigiste avec eux...

... Notamment celle d'Isabelle Huppert !

Cette séance de travail est sous pression mais elle est donc très tendue. Après Sean Penn l'an dernier, Isabelle Huppert reprend le flambeau de présidente avec une poigne de fer. James Gray, réalisateur de magnifiques films noirs comme La nuit nous appartient ,serait d'après le Journal du dimanche "excédé par l'inflexibilité de la taulière" ! Asia Argento, la fille du maître de l'épouvante italien Dario Argento a également fait les frais de l'intransigeance de la dame. Elle lui a reproché d'avoir les yeux cernés et donc de profiter un peu trop des nuits cannoises. Certes, elles ne sont pas de tout repos ces fameuses nuits mais Asia Argento n'a pas rangé son franc-parler au placard : "Vous n'êtes pas mère", aurait-t-elle répondu. Lors de la cérémonie d'ouverture, Isabelle Huppert avait affirmé ne pas être là "pour juger les films, mais pour les aimer". Les jurés n'ont en tout cas pas filé le parfait amour avec elle...

Selon toute vraisemblance, Isabelle Huppert risque d'influer lourdement sur le choix de cette Palme d'Or. Les bruits de couloirs laissent penser que l'actrice a beaucoup aimé Le Ruban Blanc de Michael Haneke. Ce film en noir et blanc plonge le spectateur dans une Allemagne du début du XXe siècle austère et inquiétante. L'univers du réalisateur autrichien plaît à la présidente qui a tourné avec lui en 2001 dans La Pianiste, une prestation récompensée à Cannes. Toutefois, à l'heure où nous écrivons, rien n'est fixé et les pronostics vont de plus belle... Mais ce film semble bien être l'élu ce soir !

La prophétie du Prophète

La France en force et les Français superstars, le Festival de Cannes a véritablement mis à l'honneur l'Hexagone cette année encore après la Palme d'Entre les murs l'an passé. Tandis que le lauréat de l'an dernier était français, pour cette 62e édition, la France est de nouveau bien placée.

Pour les journalistes présents sur la Croisette, le grand favori est Un prophète de Jacques Audiard, pour une Palme ou un prix du jury mais dans tous les cas, il ne devrait pas partir bredouille. Le fils du dialoguiste et réalisateur Michel Audiard, a su rapidement s'imposer comme un cinéaste exigeant, talentueux et passionné. Regarde les hommes tomber obtient en 1994 le César du meilleur premier film, Un héros très discret celui du scénario à Cannes deux ans après et Sur mès lèvres brille trois fois aux Césars en 2001. De Battre mon coeur s'est arrêté cumule les honneurs d'un immense succès critique (et de huit Césars) ainsi que d'une belle réussite au box-office, dépassant le million d'entrées.

Jacques Audiard aime les films noirs, les héros à la fois fragiles et violents. Il peut se targuer de réunir le public et les critiques avec ses oeuvres sombrement humanistes. Un prophète s'inscrit parfaitement dans son parcours en racontant les premiers pas d'un jeune, interprété par Tahar Rahim au sein des mafieux. Il retrouve Niels Arestrup mais c'est certainement l'acteur principal qui risque de repartir avec un prix.

Ce basterd de Tarantino

Le réalisateur américain Quentin Tarantino aime la Croisette plus que quiconque, cette année, il est allé voir tous les films ! Palme d'Or en 1994, président du jury dix ans après, il ne cesse de faire exploser dans chacun de ses films son amour pour le cinéma. Violence, humour, casting d'enfer et mise en scène toujours jouissive... S'il ne remporte pas de prix ultime avec Inglourious Basterds, il devrait avoir celle du réalisateur le plus cool ! Lors de la conférence de presse, il avait rendu hommage, non pas à Brad Pitt, mais à Christoph Waltz. Si le film a quelque peu divisé, l'acteur autrichien qui joue dans cette fresque historique (revisitée bien sûr) un colonel nazi multilingue totalement bluffant a de grandes chances d'obtenir le prix d'interprétation.

Des prix et des hommes

Cependant, Waltz doit prendre garde à Ken Loach dont les films sont des creusets à prix d'interprétation ! Dans sa fable drôle et touchante Looking for Eric, Steve Evets et le king Cantona sont très convaicants. Le réalisateur britannique Ken Loach présente la son neuvième film en compétition. Un concurrent de taille oui, mais un film "mineur", relativement à d'autres de ses oeuvres comme Le vent se lève palme d'Or en 2006 et Land and Freedom.

François Cluzet dont les prestations sont toujours remarquables pourraient être récompensé pour A l'origine de Xavier Giannoli. Cependant, le cinéaste n'a pas entretenu de bonnes relations avec ce comédien et risque de ne pas sauter au plafond pour lui.

Et les femmes dans tout ça ?

Penélope Cruz a une belle cote depuis Volver et Vicky Cristina Barcelona. Cette année, elle ne s'est pas autant faite remarquer. De plus, Cannes est aussi l'occasion de primer des acteurs et actrices moins médiatisés mais aussi talentueux. L'an dernier, Une famille brésilienne avait permi à Sandra Corveloni d'obtenir le prix d'interprétation.

Cette année, Giovanna Mezzogiorno qui joue dans Vincere de Marco Bellocchio la maîtresse de Benito Mussolini est bien placée pour l'obtenir. Abbie Cornish de Bright Star de Jane Campion peut toutefois lui voler la vedette.

Mais on parle également beaucoup, mais vraiment beaucoup de Charlotte Gainsbourg, qui, avec son rôle extrême dans Antichrist, de Lars von Trier, a également de grandes chances de décrocher le Graal ! Plus que des grandes chances même !

Almodovar, Campion, Ang Lee et... Lars Von Trier

Si Pedro Almodovar avait remporté le prix de la mise en scène en 1999 pour Tout sur ma mère et celui du scénario pour Volver en 2006, il n'est pas sûr de réitérer avec Les Etreintes Brisées. Certains ont salué sa réalisation vertigieuse mais l'enthousiasme n'est pas aussi important qu'on aurait pu l'espérer.

Taking Woodstock d'Ang Lee n'a pas fait planer tant que ça les festivaliers mais Jane Campion, lauréate en 1993 pour La Leçon de Piano, a repris du poil de la bête après ses oeuvres moyennes, notamment Portrait de Femme.

Lars Von Trier, artiste torturé et tortionnaire, n'a pas manqué de lancer quelques phrases assassines lors de sa conférence de presse pour Antichrist ne précisant qu'il n'avait pas à s'excuser, ni à s'expliquer de ses choix puisqu'il est "le plus grand réalisateur du monde". Habitué de Cannes - il a été grand vainqueur en 2000 avec Dancer in The Dark - et des polémiques avec ses films traumatisants, il est allé encore plus loin avec sa dernière oeuvre. La douce Charlotte Gainsbourg semble avoir survécu à ce voyage en enfer mais il n'aboutira certainement pas à la Palme... mais à un prix d'interprétation féminine ! Esthétiquement très travaillé, Antichrist suscite de "fausses" et "faciles" polémiques selon la presse qui a rapidement discrédité son travail.

Les premiers films...

La Caméra d'Or qui récompense chaque année le meilleur premier film est, à l'image de la Palme d'Or, très disputée cette année ! Cependant, d'après nos informations exclusives, plus que deux films seraient sur la short list en vu de remporter ce prix très prestigieux et succèder ainsi au magnifique Hunger, de Steve McQueen, récompensé l'an dernier.

Il s'agit de J'ai tué ma mère, du jeune Canadien Xavier Dolan, 19 ans, et de Eyes Wide Open, de Haim Tabakman, dont nous vous avons proposé récemment une interview exclusive des acteurs principaux !

Mais qui viendra donc remettre ce "graal" du septième art ?

Nous vous avions annoncé qu'Isabelle Adjani ne remettrait pas la Palme. Isabelle Huppert, qui ne l'apprécie guère selon certaines rumeurs, aurait demandé à ce qu'une ou un autre la remette. La direction du Festival a cherché une personnalité américaine pour la remplacer mais si le nom de Mickey Rourke a rapidement été écarté, Willem Dafoe a fait figure de candidat plus plausible, Denzel Washington a décliné. Au final, la présidente du jury pourrait la remettre elle-même... puisqu'on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même ! A l'heure ou nous écrivons ces lignes, c'est quasiment certain que ce soit elle qui remette la palme d' Or.

La cérémonie de clôture réserve des surprises bien entendu mais voici de quoi vous mettre l'eau à la bouche ! L'amour pour le septième art côtoie les désaccords cinématographiques et les inimitiés personnelles. Cet ensemble fait de Cannes l'événement qu'il est, controversé, improbable, exigeant et passionnant !

Rendez-vous ce soir dès 19h pour suivre la remise des prix présentée par le charmant Edouard Baer. Les Festivaliers auront quant à eux le privilège de voir Coco Chanel et Igor Stravinsky de Jan Kounen avec Anna Mouglalis qui achèvera en beauté ce 62e Festival de Cannes !


SY

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Agathe Lecaron se fait interrrompre par son fils Félix en plein direct des Maternelles (France 5), 10 avril 2020
Jérémy Frérot fait la course contre son fils Lou, à la plage, le 30 juillet 2020
Panne de courant dans "Tous en cuisine", le 2 juin 2020, en direct sur M6
Benjamin Castaldi révèle les dessous de son contrat avec la marque de programme minceur "Comme j'aime", lundi 2 mars 2020 dans "Touche pas à mon poste" (C8).
Luca Zidane relève le défi du "#StayAtHomeChallenge" en Espagne le 16 mars 2020.
Bruno Vandelli en interview exclusive pour Purepeople. Le 18 février 2020.
Cauet en famille à Disneyland Paris le 23 février 2020.
Shy'm se dévoile en train de bronzer sur Instagram le 30 juin 2020.
M Pokora avec son fils Isaiah le 9 juin 2020.
Pierre Lescure invité dans "L'Instant de Luxe" sur Non Stop People - Mercredi 27 mai 2020
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel