Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Regardez Eric Naulleau règler ses comptes avec Stéphane Bern... et Frédéric Beigbeder ! Les 2... Z'Eric sont devenus des stars !

Mais que se passe-t-il chez les Z'Eric ? Les deux cerbères de Laurent Ruquier (un de sensibilité de droite, Zemmour et l'autre de sensibilité de gauche, Naulleau) monopolisent les médias... ou au moins Purepeople.com.

Les deux chroniqueurs d'On n'est pas couché sont au coeur de multiples règlements de comptes : Eric Zemmour est d'abord entré en discorde avec un réalisateur qui aurait détourné certaines de ses phrases pour illustrer un reportage sur la domination masculine et la violence faite aux femmes. Dans les images, on comprenait que Zemmour légitimait ces violences. Ensuite, il a été victime des critiques acerbes de Bruno Solo qui le considère comme un "misogyne, condescendant, réactionnaire" et autres gentillesses.

Aujourd'hui, c'est Eric Naulleau qui provoque un clash (terme à modérer au risque de se faire taper dessus par les Guignols). Hier soir, dans Virgin 17, Laurent Baffie a reçu Eric Naulleau qui a tenu à utiliser son droit de réponse pour se défendre des petites attaques de Stéphane Bern et Frédéric Beigbeder.

Alors que Beigbeder avait annoncé chez Baffie que l'émission de Ruquier "était de la merde" et qu'il n'avait absolument pas peur de Naulleau, ce dernier a répondu que Frédéric était "un trouillard". Autre cible, autre amabilité pour Stéphane Bern. Après une attaque de Naulleau, Stéphane Bern (qui ne sera PAS juré pour l'élection de Miss France) avait annoncé non sans ironie qu'Eric N. était sûrement bien placé pour donner un avis sur un livre, sachant que deux de ses maisons d'édition avaient fait faillite... Naulleau s'est défendu de cette accusation, répondant que "factuellement, ce n'était pas le cas" et que Bern était "un lâche".

Devant un tel déballage de vannes (et un peu disproportionnées...), Laurent Baffie a demandé que le jeu se calme entre les trois protagonistes et s'est même engagé... à organiser une rencontre pour crever l'abcès. Oh oui !!

Regardez la vidéo de ce réglement de comptes de Naulleau chez Laurent Baffie.

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel