Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Renaud s'exprime enfin sur son absence après la libération de celle qu'il a tant soutenue : Ingrid Betancourt !

Le chanteur Renaud, soutenant la libération d'Ingrid Betancourt
3 photos
Lancer le diaporama
Grand soutien de la femme politique franco-colombienne Ingrid Betancourt, le chanteur Renaud n'avait pas voulu s'exprimer publiquement lorsque celle-ci a été libérée le 2 juillet 2008. Près de six mois après, il parle au micro d'Anthony Martin sur RTL.

"[Sa libération] était un grand moment de ma vie. J'ai eu Ingrid au téléphone le jour de sa libération. Elle m'a remercié, et souhaité qu'on se rencontre dans les semaines qui suivent. Effectivement, trois semaines après, on s'est rencontré en tête à tête avec mon épouse [Romane, ndlr.], dans un petit restaurant tranquille, hors des caméras et des micros. [...]"

"Le jour de sa libération, j'étais en province à 700 kilomètres de Paris, et je n'ai pas souhaité faire le déplacement, avec tout ce monde, ce bazar, ces médias pour aller attendre un éventuel merci ou bravo. Et je me voyais mal aller serrer la 'louche' à Sarkozy à l'occasion de cette libération. Je ne considérais pas qu'il avait fait un travail extraordinaire pour sa libération. Carla Bruni, elle, avait beaucoup milité pour la libération d'Ingrid. [...]"

Il revient sur la médiatisation de la libération et la progressive dépréciation de l'image renvoyée par l'ancienne captive à travers les médias. Renaud ne rentre pas dans le détail quant à son opinion précise, sachant qu'il a soigneusement évité de se rendre aux concerts post-libération, mais juge plutôt le comportement de la presse.

"Les médias en ont fait une icône à sa libération. Quelques mois plus tard ils en ont fait une diablesse, suite à certains écrits ou révélations de ses compagnons de geôle. J'ai trouvé ça un peu ingrat de la part de certains médias qui ne parlaient pas d'elle, qui ne venaient pas aux concerts, qui ne venaient pas aux manifestations, de lui offrir des pleines pages et des couvertures de magazines à sa libération... 'sainte Ingrid'. "

Ecoutez l'intervention de Renaud et la chanson qu'il avait faite pour elle ci-dessus.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel