Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rencontre exclusive avec Evangeline Lilly et Michael Emerson : Après Lost, la comédienne nous confie vouloir tout arrêter ! Ecoutez !

Samedi, deux des stars de la série Lost étaient à Paris dans le cadre du festival Jules Verne (qui récompense les films, documentaires et séries d'aventure). La sublime Evangeline Lilly et le troublant Michael Emerson, accompagnés des producteurs, ont confirmé la nouvelle : la sixième saison de Lost sera la dernière.

Tous les mystères y seront enfin levés. Une excellente nouvelle accueillie avec beaucoup de joie par les quelques journalistes et fans - triés sur le volet - conviés au Fouquet's.

Malgré une organisation quelque peu chaotique (nous étions sensés vous offrir des interviews filmées, mais Disney - qui produit la fiction - a décidé de tout chambouler), Purepeople.com a enfin pu s'entretenir avec les deux comédiens...

Il est 12h57 (oui, l'organisation a beau être chaotique, elle se fait à l'américaine), l'heure de notre entretien avec Evangeline Lilly arrive enfin. La comédienne, encore plus jolie en vraie, nous prévient... Elle a faim. Parfait, nous espérons bien qu'elle va se mettre à table !

Purepeople : Vous êtes aujourd'hui à Paris dans le cadre du 17e festival Jules Verne... Savez-vous de qui il s'agit ?
Evangeline Lilly (s'exprimant dans un français craquant) : Oui, je le sais. Pas depuis très longtemps, je dois l'avouer... Ma soeur m'a "éduquée" hier soir par téléphone ! Elle m'a expliqué que c'était un écrivain qui traitait de science-fiction et qui vivait au 19e siècle. Mais le plus amusant, c'est que dans Retour vers le futur III, il est souvent question de lui. Le Doc a même appelé ses garçons Jules et Verne ! Vous voyez, j'ai bien appris ma leçon !

PP : Cela fait plus de cinq ans que vous incarnez Kate Austen dans Lost. Votre personnage a t-il évolué avec vous ?
E.L : Complètement ! Sur ce show, nous travaillons de façon très instinctive. Bien sûr, les producteurs nous donnent les lignes directrices, mais on nous laisse aussi beaucoup ressentir les choses et les jouer au feeling. Par conséquent, Kate est en adéquation avec moi. Quand j'ai commencé à interpréter ce personnage, j'avais seulement 24 ans. J'étais très dure, indépendante. Un peu sauvage même...

PP : ... Sauvage ?
E.L : Oui. Enfant, je déménageais souvent et je n'avais pas le temps de me faire des amis. Mes rapports avec les autres étaient donc... limités. Kate en était le reflet. Elle est depuis devenue plus douce. Lost a apporté un peu de stabilité dans ma vie. Cela fait cinq ans que je suis tout le temps avec les mêmes personnes. J'ai rencontré des gens que j'adore, et notamment Elizabeth Mitchell qui est devenue ma meilleure amie. Nous sommes solidaires entre femmes, d'autant que nous sommes trop peu nombreuses dans ce show !

PP : Sur le tournage, on dit que vous faites de la concurrence aux garçons en matière de sport et que vous êtes la spécialiste pour grimper aux arbres...
E.L : (Rires) C'est vrai que j'adore monter aux arbres, mais cela ne fait pas de moi une fille sportive. Je me considère plus comme une fille active. Vous voyez la différence ? Quand j'arrive quelque part, je suis un peu comme une enfant. Je m'émerveille de ce qui m'entoure. Et lorsqu'il y a des arbres, oui, je grimpe dessus.

PP : C'est à mille lieux de l'image sexy que vous avez donné dans les magazines...
E.L : Détrompez-vous ! Une fille en tee-shirt mouillé fait plus fantasmer qu'une fille en robe de princesse ! Pour ce qui est des photos, je regrette de les avoir faites. A l'époque, j'avais une attachée de presse qui ne me comprenait pas. Elle voulait me donner cette image de fille un peu sulfureuse que je ne suis pas du tout. Je suis plutôt du genre casanière. J'aime lire, écouter de la musique... Bref. Depuis, j'ai changé d'attachée de presse et tout va pour le mieux.

PP : La sixième saison de Lost sera la dernière. Savez-vous ce que vous ferez après ?
E.L : Oui, je vais changer de métier ! (rires)

PP : Changer de métier ?!
E.L : Ce que j'aime par-dessus tout, c'est l'écriture. Je n'aime pas l'attention suscitée par la télé. Etre là, à discuter avec vous, c'est très sympa, mais je ne me sens pas à ma place. Je veux devenir romancière. J'ai commencé à écrire à l'âge de huit ans et des dizaines de romans, nouvelles et comptines pour enfants dorment déjà dans mes tiroirs.

PP : Quels sont les sujets qui vous inspirent le plus?
E.L : J'écris un peu sur tout. Là, je finis un roman sur un vieil homme paraplégique. J'y raconte sa souffrance et sa solitude. Dans un autre registre, j'ai écrit l'histoire d'une "madame", une femme qui gère un établissement de prostituées. Vous voyez, j'ai des goûts très variés !

PP : Au mois d'août, vous aurez trente ans. Comment appréhendez-vous cette étape de votre vie ?
E.L : Je suis très sereine. Je ne pense pas que je verrai une différence après avoir passé ce "cap". Cependant, je sais que pour rien au monde je ne ferais machine arrière. Je me sens bien mieux aujourd'hui que lorsque j'avais 22 ans. Je suis une femme épanouie.

PP : Songez-vous à avoir des enfants et à vous marier ?
E.L : Bien sûr, dans l'absolu j'aimerais fonder une famille. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour.

PP : Dominic Monaghan (ndlr : son petit ami rencontré sur le tournage de Lost en 2004) pourrait-il être le bon candidat ?
E.L : (Visiblement gênée) Je ne veux pas parler de ma vie privée. Merci.


Dans Lost, Michael Emerson, 54 ans, joue Benjamin Linus... un personnage inquiétant. Problème, durant son interview (de sept minutes), il se comporte exactement comme Ben. Il vous fixe dans les yeux, et tente de vous déstabiliser. Le pire, c'est que ça marche !

PP : D'abord, pourquoi êtes-vous aussi méchant ? !
Michael Emerson : J'imagine que vous parlez de Ben...

PP : Euh... oui, oui.
M.E : C'est amusant, je vois que cela vous trouble. Je ne pense pas que Ben soit méchant, il sait simplement ce qu'il veut et où il va. Il pense que la fin justifie les moyens. Au fond, il dégage une certaine sympathie dans son acharnement. Il vous réserve encore bien des surprises. Avant de vous faire une opinion définitive sur lui, il vous faudra voir la série jusqu'à la fin, histoire d'avoir une vision d'ensemble. Vous risquez d'être surpris. Gardez l'oeil ouvert... (me fixant d'un oeil énigmatique)

PP : Vous essayez de m'effrayer ?
M.E : Non... pourquoi ferais-je une chose pareille ? (me fixant encore d'avantage... il provoque l'hilarité de ses deux assistantes, assises derrière moi).

PP : Avant de jouer dans Lost, vous étiez acteur à Broadway. C'est un peu le grand écart...
M.E : Vous savez, lorsqu'on est acteur, on apprend à jouer... Des personnages inquiétants, joyeux, déjantés, on peut tout faire... C'est un travail extrêmement intéressant et complet. Mais j'avoue que j'ai hâte de retrouver les planches. J'aime le théâtre, car j'ai l'impression d'être artisan de quelque chose. Ma dernière prestation date de Noël 2005. Je jouais dans une pièce intitulée Bach at Leipzig. Une comédie. Vous voyez, je peux être drôle aussi...

PP : Vous semblez heureux que la série s'arrête...
M.E : Oui, c'est vrai. Je trouve que trois ans et demi passés sur cette série, c'est bien. Nous sommes allés au fond des choses et des personnages. Maintenant, je vais passer à autre chose.

PP : Après ce rôle de Ben, ne craignez-vous pas d'être enfermé dans le rôle du personnage "flippant" ?
M.E : Non, pourquoi ? Je devrais ?

PP : Disons que vous dégagez quelque chose de peu rassurant...
M.E : Oui, c'est vrai, il se peut que mon visage exprime ça... Le maquillage accentue peut-être aussi la chose.

PP : Envisagez-vous une reconversion au cinéma ?
M.E : Je ne sais pas, tout dépendra des propositions qu'on me fera... Si on m'en fait d'ailleurs ! Je ne suis sûr de rien.

PP : Sur Lost, vous travaillez avec Saïd Taghmaoui (un acteur français), vous pouvez nous en dire quelques mots...
M.E : J'aime beaucoup Saïd, c'est un acteur extraordinaire. Il dégage une telle énergie. Quand il est là, on a ce sentiment que quelque chose de violent va se passer, que quelqu'un va être blessé. A chaque fois que vous le verrez apparaître à l'antenne, dites-vous que tous les personnages ont du souci à se faire.

Julien Lamury

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

M. Pokora en confinement avec Christina Milian le 21 mars 2020.
Joshua Jackson et sa compagne Jodie Turner-Smith attendent leur premier enfant avec impatience, sur Instagram, le 14 février 2020.
Kim Kardashian et Kanye West au KFC de Strasbourg Saint-Denis, le 19 février 2020 à Paris.
Interview "Quand tu tapes" avec Jesse Eisenberg, à l'affiche du film "Vivarium", le 11 mars 2020 au cinéma.
Les frères Antetokounmpo ont réalisé des vlogs à Paris en marge du match de NBA délocalisé dans la capitale française le 24 janvier 2020, qui a opposé les Milwaukee Bucks aux Charlotte Hornets.
Ciara s'est retrouvée prisonnière de la robe qu'elle portait le 7 février 2020 pour le défilé Tom Ford à Los Angeles, dont le zip s'est cassé. Son mari Russell Wilson l'a aidée à se libérer après leurr retour chez eux.
Ciara s'est retrouvée prisonnière de la robe qu'elle portait le 7 février 2020 pour le défilé Tom Ford à Los Angeles, dont le zip s'est cassé. Son mari Russell Wilson l'a aidée à se libérer après leurr retour chez eux.
Ciara s'est retrouvée prisonnière de la robe qu'elle portait le 7 février 2020 pour le défilé Tom Ford à Los Angeles, dont le zip s'est cassé. Son mari Russell Wilson l'a aidée à se libérer après leurr retour chez eux.
James Van Der Beek explique la série "Dawson" à sa fille Olivia. Instagram. Le 26 février 2020.
Le cadeau de Stella pour Ahlamalik Williams le 24 avril 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel