Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rey Mysterio, le drame : Le catcheur-star tue son rival et ami en plein combat...

5 photos
Lancer le diaporama

La réunion de catch a viré à la tragédie. Ex-star de la WWE entre 2002 et 2015, Rey Mysterio a accidentellement tué l'un de ses amis, le catcheur-vedette Pedro Aguayo Ramirez (35 ans), lors d'un combat à Tijuana (Mexique), vendredi 20 mars. Un drame qui a évidemment bouleversé l'auteur des coups fatals mais également le pays entier où la lucha libre est l'une des disciplines-reines.

Inanimé sur le ring pendant 2 minutes...

Des spectateurs aux catcheurs en passant par les arbitres, tout le monde a cru que la scène faisait partie du show. Et pourtant, Pedro Aguayo Ramirez, surnommé Hijo del Perro Aguayo, était véritablement inconscient, gisant le cou sur la première corde du ring. Sauf que personne n'a remarqué que le luchador ne jouait pas la comédie et les catcheurs ont continué à se battre autour de lui, Rey Mysterio (40 ans), tentant même un nouveau coup de pied, lui a frôlé le visage.

Il aura fallu deux très longues minutes – pendant lesquelles un soigneur va même le secouer violemment pour lui faire reprendre ses esprits, comme on peut le voir sur plusieurs vidéos sur le web – pour que les catcheurs s'inquiètent et que Pedro Aguayo Jr., inanimé au sol, reçoive les premiers soins médicaux. Transporté avec les moyens du bord, sur une table, mais encore vivant, il mourra 90 minutes après son arrivée à l'hôpital, malgré plusieurs tentatives de réanimation, comme l'ont indiqué les autorités judiciaires de l'État de Basse-Californie. Elles sont précisé qu'il était mort d'un traumatisme au niveau du cou, atteint par deux coups de pieds de Rey Mysterio.

La sécurité des lutteurs pointée du doigt

Plusieurs heures après le drame, le manque de sécurité et la lenteur de l'assistance médicale ont évidemment été pointés du doigt dans la presse, où le drame a fait la une de nombreux journaux. Les médecins ont toutefois déjà expliqué qu'au moment où Pedro Aguayo Ramirez, fils d'une légende de la lucha libre – Pedro Aguayo Damian, dit "Chien Aguayo" –, est tombé, ils étaient déjà en train de soigner trois autres personnes dans les vestiaires.

"Les soins médicaux devraient arriver un peu plus vite, a ainsi affirmé le vétéran Daniel Lopez, surnommé Satanico, lors de l'enterrement, dimanche 22 mars, à Guadalajara, qui a réuni de nombreuses légendes de la lucha libre, dont le père du défunt. D'abord, les organisateurs devraient limiter l'action à l'intérieur du ring parce que maintenant, ils risquent leur vie avec des acrobaties terribles. Il est prouvé qu'ils sont très atteints après trois ou cinq ans." La mort du catcheur pourrait ainsi être considérée comme un homicide, comme l'a dit le porte-parole des autorités judiciaires de Basse-Californie à l'AFP, mais aucune décision n'a encore été prise, d'autant que le drame est intervenu durant un événement sportif. "Tout lutteur sait le risque de ce genre de sport", a-t-il indiqué.

Rey Mysterio pleure un "frère"

Toujours est-il que la mort de Pedro Aguayo Ramirez a provoqué un véritable émoi au Mexique et dans le monde du catch. "La lutte libre mexicaine est en deuil pour la mort d'une de ses vedettes", a déclaré l'association mexicaine de catch (AAA) dans un communiqué. Dans une série de tweets, Oscar Gutierrez alias Rey Mysterio a pleuré la mort d'un "frère". "Tu vas me manquer et je te garderai avec moi pour le reste de ma vie. Repose en paix, Fils du Chien", a écrit le lutteur masqué.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel