Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Richard Gasquet suspendu pour Roland-Garros et Wimbledon ? Sinclair est... très en colère !

Richard Gasquet
4 photos
Lancer le diaporama

Nous vous informions dès samedi que Richard Gasquet avait été contrôlé positif à la cocaïne à Miami, le 28 mars, juste après avoir déclaré forfait pour le tournoi, motif invoqué : une blessure à l'épaule.

Il a depuis reconnu lui-même hier en fin d'après-midi "que l'examen de l'échantillon B du contrôle a confirmé le caractère positif de l'échantillon A prélevé le même jour." En revanche, il s'est soumis de son propre chef à une analyse capillaire auprès d'un laboratoire indépendant qui n'aurait "révélé aucune trace de cocaïne". Il a déclaré réunir les preuves de son innocence et s'exprimer au moment opportun.

C'est certain que la ligne de défense qu'est en train de peaufiner le N° 23 mondial avec la TEAM Lagardère est difficile à gérer. En effet, la prise de cocaïne "à l'insu de son plein gré" comme disait Richard Virenque, va être ardue à expliquer... On ne peut pas accuser des tiers mettant de la cocaïne dans un verre de coca, pendant une soirée !

Si Richard est considéré en compétition au moment des faits qui lui sont reprochés, il encourt deux ans de suspension, comme Martina Hingis en 2007. En revanche, et c'est sans doute la ligne de défense que va adopter le joueur et ses avocats, selon le code mondial antidopage en vigueur, s'il n'est pas en compétition, il ne sera puni par aucune sanction sportive. Certes, mais quel gros déficit d'image !

Des explications données hier par différents sites internet ont même mis "en cause" sa présence à une soirée avec Sinclair le juré de Nouvelle Star, le jour d'avant le contrôle !!! Il n'en est évidemment rien. Ce matin, Sinclair, très énervé a envoyé un cinglant droit de réponse :

A Paris, le lundi 11 mai 2009
Dans le journal L'EQUIPE DU DIMANCHE, il a été avancé que Monsieur Mathieu BLANC-FRANCARD, dit SINCLAIR aurait passé une soirée avec Monsieur Richard GASQUET, soirée à l'occasion de laquelle il aurait absorbé de la cocaïne alors qu'il ne connaît pas Monsieur Richard GASQUET et n'a donc jamais passé une quelconque soirée avec lui à Miami.
Cette grave affirmation est mensongère à l'égard de Monsieur Mathieu BLANC-FRANCARD, dit SINCLAIR et démontre une fois de plus le peu de sérieux des journalistes qui relatent et relayent n'importe quoi sans prendre la peine de vérifier leurs allégations.
Monsieur Mathieu BLANC-FRANCARD, dit SINCLAIR est extrêmement choqué par de telles affirmations reprises sans vérification par d'autres médias tel LIBERATION aujourd'hui.
Il se réserve de poursuivre les journalistes et directeurs de publication concernés.
Monsieur Mathieu BLANC-FRANCARD, dit SINCLAIR tenait à vous adresser ce communiqué.

Dont acte !

Il se dit maintenant que le tennisman aurait été à une soirée animée par le DJ Bob Sinclar le 27 mars au Set, une discothèque branchée de Miami. Et alors ? Quel rapport ?

Si certains de ses copains ont pris sa défense, l'ancien joueur Henri Leconte est plus... sec : "Quand on joue avec le feu, on se fait prendre. C'est dommage, il va briser sa carrière, qui était déjà entamée par beaucoup de blessures," a-t-il déclaré sur RMC Info hier. Ce matin, le même Henri Leconte réagit sur RTL : "Je suis attristé et déçu. Quand on est un sportif de haut niveau et qu'on fait rêver les enfants, que l'on a un potentiel énorme, on a pas le droit de faire ce genre de choses"... "Il va devoir assumer tout cela et ça va être dramatique". Et il conclut : "Je suis intransigeant, je ne donne aucune circonstance atténuante". Aïe ! Pour écouter l'interview faite par Vincent Parizot, c'est au-dessus !

En attendant, d'après Le Parisien, la Fédération Internationale aurait décidé de suspendre Gasquet à titre provisoire jusqu'au 12 juillet. Il ne serait donc ni à Roland-Garros, ni à Wimbledon... Serait-il capable d'assumer la réaction du public de toute façon ?

M.A.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image