Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Secret Story 3 : Les finalistes ont tout compris à la manipulation des médias... et se font payer cher ! Sont-ils tous malhonnêtes ?

Un mois et demi après la fin de la troisième édition de Secret Story, un triste constat est à faire : les candidats les plus médiatisés (Jonathan et Sabrina, Léo et Emilie, Romain et Angie) manipulent la presse comme bon leur semble. A grands renforts de gros billets, les voilà prêts à faire n'importe quelle déclaration fracassante pour faire la une des magazines. Complices d'un système où l'argent est le nerf de la guerre, ces candidats surmédiatisés bafouent des principes élémentaires comme l'honnêteté. Qui a fait quoi ? Qui sont les plus malhonnêtes ? La manipulation médiatique est-elle la fin inéluctable d'une participation à un jeu télévisé ? Etat des lieux.

Et l'homme créa la télé-réalité

La télé-réalité a débarqué en France en 2001 avec Loft Story sur M6. Huit ans après, les participants maîtrisent l'art de la médiatisation et réclament leur part du gâteau. D'une interview vendue à un prix exorbitant aux fausses paparazzades (n'est-ce pas FX ?) en passant par les faux aveux, les candidats sont prêts à tout. Sous l'impulsion de paparazzi peu scrupuleux et de pseudo-journalistes enclins à détourner les règles déontologiques fondamentales, ces candidats loin d'être naïfs usent d'un modus operandi destiné à flouer... le grand public. Ce grand public qui a pourtant contribué à faire d'eux des célébrités (éphémères). Les spotlights de la notoriété et de l'argent associés semblent être trop aveuglants pour ces personnes qui alimentent leur compte en banque, quittes à détériorer leur image. Si l'argent est toujours tentant, il est légitime de se demander jusqu'où il est possible d'aller pour en récolter...

Romain et Angie : la vie sous les flashs

Le couple Romain et Angie est l'exemple parfait de la surmédiatisation : physique hollywoodien, Angie et Romain ont vu leur romance naître sous les caméras. C'est donc tout naturellement que Romain a demandé la main de sa dulcinée en plein prime. Feux d'artifice et genou à terre, ce moment semblait tiré d'une comédie romantique (bas de gamme). Mais leur film terriblement prévisible n'a pas connu un happy end : Angie a une fille prénommée Manon et une vie qu'elle a construite en France... alors que Romain est habitué à son existence à Los Angeles et ponctue ses phrases d'un "C'est Hollywood, quoi !". Quand l'un vit aux Etats-Unis et l'autre en France, une relation est compliquée à gérer.

Résultat, ce mariage grandiose, qui aurait dû avoir lieu aujourd'hui, a été annulé par Angie elle-même. Et parce que ce genre de nouvelle mérite d'être monnayée, la bimbo chanteuse a évidemment vendu son annonce à un magazine... avant d'en parler au principal intéressé ! Pas très chic et surtout très vénale, cette attitude. Mais Romain s'enlise dans le même processus en répondant par voie de presse à son ancienne dulcinée, une interview qui a sans doute rapporté gros. Une relation sentimentale qui ne concerne qu'eux-mêmes est ainsi exposée aux tabloïds, histoire de rapporter de l'argent.

Leur couple est né et mort devant les objectifs... et le tout a été financièrement négocié par des candidats qui maîtrisent les codes de la presse. Vendre sa vie, c'est la technique de l'ancien couple Romangie. Vendre une vraie-fausse histoire, c'est plutôt la technique Jonathan-Sabrina...

Jonathan et Sabrina : pour l'appât du gain ?

Elle est belle, vierge et veut le rester jusqu'au mariage. Il est beau et très séducteur. Leur couple (né dans des circonstances complexes) a une courte durée de vie pour l'opinion publique... alors les tourtereaux en jouent. Lassés de s'entendre dire par la presse que leur relation ne durera pas, ils préfèrent... annoncer leur rupture dans les magazines. Une rupture, négociée avec un gros chèque sans doute, qui "serait" née de la difficulté pour Jonathan de respecter la chasteté de Sabrina. Vraiment ? Tout est tellement prévisible qu'il est difficile d'y adhérer : il y a de fortes chances que les amoureux continuent de roucouler (comme le prouvent les interviews croisées qu'ils donnent ) et au moment de leur vraie rupture, tout se passera normalement. Sans appareil photo. Mais dans l'attente que ça arrive, Jonathan et Sabrina vendent une vraie-fausse histoire et mettent de l'argent de côté. Car s'il est certain qu'ils n'habitent pas ensemble comme prévu - cela doit être diffcile à gérer pour Jonathan, cette chasteté de Sabrina, mais compréhensible pour ceux qui connaissent les codes des gens du voyage - ils continuent à se voir, à roucouler, à faire des opérations "boîtes de nuit" et une interview pour une certaine presse ("on est séparés") et un autre pour un titre différent ("Mais non, on ne l'est pas vraiment") et sans doute bientôt "ce n'est pas fini, mais c'est difficile" ! Bref, ils surfent sur cette notoriété et les journaux les encouragent à coup de chèques importants ! Et le public dans tout ça ? Ils s'en moquent totalement !

Léo et Emilie : les plus normaux ?

Pendant que les deux couples précédents se déchirent par voie de presse avec espèces sonnantes et trébuchantes, Léo et Emilie sont étrangement les plus discrets, et les plus honnêtes. Alors qu'on accusait Léo d'être un vilain manipulateur prêt à tout pour détourner l'argent de la rigolote Emilie, il ne s'épanche pas dans les magazines people. Au contraire, il laisse la parole à Emilie qui ne fait que confesser à quel point elle est heureuse : rien de bien stratégique là-dedans. Ils s'affichent tous les deux en amoureux dans toutes les soirées (ou chez le marchand de chaussures), toujours collés l'un à l'autre. Et si c'était eux les plus sincères, finalement ?

Les participants ingénus lors des balbutiements de la télé-réalité ont laissé place à des manipulateurs en symbiose avec le système vénal qui les exploite : donner ce que les journalistes attendent (quitte à mentir...) et être payés en retour. Un modus operandi propre à la fugacité du phénomène Real TV : les candidats promeuvent le carpe diem en récupérant de l'argent là où c'est encore possible. Une façon de faire dont l'éthique est totalement discutable voire contestable... mais une façon de faire terriblement tentante pour des âmes en quête de notoriété.

Si nous étions à leur place, aurions-nous résisté à la tentation de l'argent facile ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Benjamin Castaldi révèle avoir fait des injections d'acide hyaluronique - "TPMP", le 7 octobre 2019
Benjamin Castaldi révèle pourquoi sa femme ne sera plus dans "Touche pas à mon poste". Mai 2019.
Benjamin Castaldi confirme qu'il va devoir être réopéré de la jambe, le 5 juin 2019 dans "Touche pas à mon poste" (C8).
Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste", le 17 octobre 2019, sur C8.
Waly Dia en interview pour "Purepeople" - avril 2019
Rachel Legrain Trapani et Valentin Léonard s'affrontent dans un sprint- 27 août 2019.
Jenifer et M. Pokora étaient présents lors de la soirée d'inauguration de l'hôtel Les Jardins du Faubourg à Paris le 9 septembre 2019, nouvel établissement cinq étoiles au coeur du Triangle d'Or. Story Instagram de l'hôtel Les Jardins du Faubourg.
Christina Milian et sa fille Violet dans le public pour le concert de M. Pokora au National Forest, à Bruxelles- 19 octobre 2019.
Jessica Thivenin et Thibault Kuro dévoilent comment ils ont appris la grossesse de la candidate - "Les Marseillais", 10 mai 2019, sur W9
Bande-annonce de C'est quoi cette mamie ? dans les salles le 7 août 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel