Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sophie Davant : son émouvant témoignage sur la mort de sa mère... Ecoutez !

4 photos
Lancer le diaporama

Nous vous l'annoncions, Sophie Davant, 45 ans, a écrit un livre sur sa maman. Un ouvrage poignant dans lequel elle revient sur la mort de sa mère, décédée il y a 25 ans d'un cancer du sein.

Ce matin, elle était dans la matinale de Marc-Olivier Fogiel, sur Europe 1, pour promouvoir Au-delà, grandir après la perte. Derrière le sourire, les larmes, résume Julie, la voix d'Europe 1.

"J'ai vécu ce deuil-là il y a 25 ans. Je l'ai vécu seule, sans me faire aider. J'ai travaillé sur moi-même, j'ai lu des livres. J'ai eu ce besoin de réfléchir à ces sujets il y a deux ans, lorsque j'ai perdu ma tante", explique l'animatrice du Téléthon.

"Ça a ravivé ma souffrance, celle de mes 20 ans, quand ma mère est morte. J'ai affronté la maladie de ma tante, comme je n'avais pas su le faire avec celle de ma mère. Elle avait la même maladie que ma maman. Ma mère avait eu un cancer du sein et elle un cancer du pancréas, un cancer terrible, ça a duré un an. Je me suis dit que ce serait intéressant de voir ce qui a changé en 25 ans, dans l'annonce d'une maladie mortelle, dans l'accompagnement des malades, mais aussi dans le deuil", continue Sophie Davant.

Dans ce livre, elle confie avoir appris la maladie de sa mère par une amie. "Ça a été un choc... J'ai compris que cela faisait faisait huit jours qu'elle le savait et qu'elle n'avait pas pu me le dire. Je voyais qu'elle était sombre. Je venais d'échouer à mon permis de conduire et je croyais que c'était pour ça, ce qui me semblait dérisoire."

"J'ai vécu sa maladie de façon terrible. C'était une femme de 42 ans grande, blonde, magnifique, après elle ne voulait plus que je la regarde dans le miroir. Elle a subi plusieurs séances de chimiothérapie. La chimio détruit tout. Je l'ai vue perdre ses cheveux. Pour une fille, voir la beauté de sa mère altérée, c'est terrible. Pour moi, elle était toujours très belle. J'essayais de gérer ma souffrance."

Elle conclut : "Moi, je me disais que je ne pourrais pas lui survivre, que c'était la personne la plus importante de ma vie. Je ne voyais pas ce que je ferais sans elle... Ce qui est intéressant, c'est de voir comment on apprend à vivre avec. Aujourd'hui, elle vit en moi. Et c'est très paradoxal."

Le livre Au-delà, grandir après la perte sortira ce jeudi, aux éditions Michel Lafon.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel