Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Thomas Hugues et ses confrères... peuvent-ils vraiment tacler leurs pairs ?

Thomas Hugues présente MEDIAS, LE MAGAZINE
3 photos
Lancer le diaporama

Les émissions sur les médias se multiplient dans notre PAF : Arrêt sur images (qui était diffusée sur France 5 avant de décéder en 2007... pour mieux ressusciter sur le web), Popcom (Canal +), Pif Paf (Paris Première), Morandini ! (Direct 8) et Médias, le magazine (qui connaît un joli succès sur France 5, chaîne qui a 15 ans !), elles sont partout et sont de plus ou moins bonne qualité (France 5, Canal + Paris Première excellent dans ce domaine).

A grand renfort de décryptage, analyse, interviews et journalistes pugnaces, ces programmes donnent les clés de l'information au grand public, en optant pour une stratégie périlleuse : analyser le travail de leurs confrères. Car c'est bien ça que font les Victor Robert, Jean-Marc Morandini, Philippe Vandel, Daniel Schneidermann (habitué à se faire tacler) et Thomas Hugues : passer au microscope les habitudes de leurs collègues... ou des sociétés qui les emploient. Une question se pose alors : est-il réellement possible d'émettre un avis objectif sur le travail de ses confrères ? Ces journalistes peuvent-ils décrypter de façon impartiale ce qui se passe chez les puissants groupes de médias ? Ces émissions traitent-elles l'information de façon vraiment impartiale ?

Un esprit critique...

Peuvent-ils avoir un sens critique ? Oui, d'après Thomas Hugues, qui explique n'avoir jamais subi d'interventionnisme dans son émission Médias, le magazine. Pourquoi ? Car les chaînes qui proposent ce genre de programmes sont souvent confidentielles : chaîne cryptée, chaîne du câble, chaîne de la TNT et France 5. Autant dire des chaînes qui sont loin de réunir des millions de téléspectateurs comme TF1. Moins d'exposition signifie surtout moins de risques : là où une puissance comme TF1 est associée à de nombreux partenaires comme le groupe Bouygues (principal actionnaire de TF1) et ne peut pas se permettre de proposer un programme qui est source de polémiques, un chaîne privée - largement plus indépendante comme Canal - a le possibilité de le faire. Philippe Vandel est d'ailleurs lucide sur cette différence de traitement : "Ce n'est pas un hasard si toutes ces émissions sont diffusées sur des chaînes confidentielles. Il serait impensable de faire la même chose sur des grandes chaînes (France Soir, 21 décembre 2009)".

Avec une audience comprise entre 350 000 et un million de téléspectateurs, ces émissions analytiques opèrent dans la discrétion... mais dans l'efficacité. Car en recueillant sur le plateau des confidences croustillantes, ces journalistes arrivent souvent à créer le buzz grâce à la reprise d'informations par les supports concurrents.

Toutefois, l'appartenance à une chaîne discrète ne libère pas pour autant les journalistes du carcan de la pression des annonceurs (qui financent les chaînes). Comme le confie Jean-Marc Morandini (qui officie sur Direct 8), dans France Soir : "Il ne faut pas se raconter d'histoires, il est compliqué de critiquer France Télévisions lorsque l'on appartient au groupe, ou compliqué d'allumer Canal + ou i-télé quand on est sur la chaîne cryptée. Cela ne remet pas en cause les journalistes qui font ces émissions. Ce n'est qu'une simple constatation." Enfin Jean-Marc Morandini qui a aussi un blog médias ne peut pas du tout critiquer... Direct 8, bien au contraire !

Une constatation qui amène à se demander si l'impartialité apparente est bien réelle...

... dans une prise de parole bridée

Plusieurs problématiques sont soulevées avec ce nouveau genre d'émissions : peut-on lyncher ses collègues... quitte à être la proie d'attaques acides ultérieurement ? D'un point de vue professionnel, le journaliste ne doit craindre aucune pression pour informer ; d'un point de vue humain, il n'est jamais appréciable d'être la victime de ses pairs. L'autre question concerne la crédibilité : impossible de s'acharner sur un journaliste ou un média si on ne bénéficie pas d'une crédibilité suffisante. Or, pour se forger cette fameuse crédibilité journalistique, il faut y aller crescendo dans la pugnacité... obligeant à commencer par la complaisance. Ce qui est le cas pour Victor Robert sur Canal + et éventuellement Thomas Hugues.

Critiquer l'actualité des informations et ceux qui la font est bénéfique pour la démocratie ... mais peut s'avérer dangereux pour une carrière ou pour la réputation d'une chaîne. Cette constatation - presque liberticide - est décevante mais réelle.

Alors, les médias sont-ils trop puissants ? Est-il vraiment possible d'ébranler leur suprématie ? Certains y arrivent avec talent et subtilité... mais n'est pas Yann Barthès qui veut !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Emilie de "L'amour est dans le pré" raconte son accouchement dans "La maison des maternelles" - 22 février 2019, France 5
Laeticia, Jade et Joy Hallyday lors d'une soirée karaoké entre amis organisée à Castet-Arrouy (région Midi-Pyrénées) le 17 juin 2019. Le souvenir de Johnny Hallyday plâne.
Véronique Sanson et Pierre Palmade évoquent leur relation - France 3, 26 avril 2019
Jérémy Frérot moqué par Laurent Ruquier dans "ONPC", samedi 2 février 2019, sur France 2
Macha Méril fait une belle déclaration d'amour à son mari défunt, Michel Legrand, le 23 mars 2019 dans "On n'est pas couché" sur France 2.
Stéphane Bern annonce être célibataire sur le plateau de "Ça ne sortira pas d'ici" mercredi 17 avril 2019 sur France 2.
Lily rejoint sur papa sur la scène des "Années Bonheur" - samedi 11 mai 2019, sur France 2
Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
Julien Bert parle de son évolution physique - 13 février 2019, interview pour "Purepeople"
Laeticia Hallyday a retrouvé son chien Santos après trois années de traitements lourds pour un problème cardiaque. Instagram, le 28 mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel